Commentaires sélectionnés 

Fusion des régions : « l’Auvergne va se faire bouffer par l’ogre lyonnais »

actualisé le 12/11/2015 à 11h43

Mon sentiment sur cette « union » Rhône-Alpes Auvergne ? « Un mariage imposé ». C’est, je pense, le sentiment de la majorité des auvergnats qui ont le net sentiment « d’être cocu » avant même la noce ! Un commentaire publié par Tireman sous l’article Réforme territoriale : 5 questions autour de la fusion Rhône-Alpes/Auvergne.

« Un mariage arrangé » dirais-je même, où le sentiment doit s’effacer face à « la raison d’Etat ». Auvergnat d’adoption depuis 1955 (je suis du Bergeracois), je me suis laissé emplir par cette farouche province, ses coutumes, sa culture, sa beauté.

Loin de moi l’idée de contester le bien fondé de cette réforme, mais pas n’importe quoi, n’importe comment. Je suis très loin d’être optimiste.

L’Auvergne avec Rhône-Alpes est une aberration. L’Auvergne va tout simplement se faire bouffer par l’ogre lyonnais. Rhône-Alpes, ce sont 8 départements, c’est la 2ème région de France, et la 6ème région européenne. Que pèse l’Auvergne avec ses 4 départements ?

Un « mariage » avec le Limousin qui comporte 3 départements aurait été plus équilibré pour nos deux régions.
Une région axée sur le Massif Central. Dans le cadre d’un équilibrage respectueux d’un territoire, d’une culture, une région Auvergne-Limousin eut été bien plus cohérente, car nous avons pas mal d’atouts et d’intérêts communs.

Evidemment, Auvergne et Limousin ne sont pas des régions de grande industrie, mais elles ont d’autres atouts, entres autres, le tourisme, enfin, si les « escroclogistes » veulent bien nous lâcher la grappe avec leur éoliennes géantes !

 

« Oui à une région Massif Central »

Si je peux me sentir assez proche d’un creusois ou d’un corrézien, je n’ai par contre aucun point commun avec un savoyard, et encore moins avec un « gône », qu’ils veuillent bien m’en excuser.

Conséquence annexe de cette union contre-nature, je peux dire que c’est définitivement plié pour la liaison ferroviaire de Clermont à Tulles. Si Auvergne et Limousin avaient constitué une même région, cette transversale est-ouest était sauvée. En gros, le « jacobinisme » a encore frappé…

Le Limousin à été offert à Mme Royal pour « service rendu à la couronne », et donc, il fallait bien se débarrasser de l’Auvergne.
Ceux, très rares, qui se sont réjouis de cette alliance « contre-nature » risquent de déchanter… L’Auvergne sera le parent pauvre de Rhône-Alpes, et en sera réduite aux taches ancillaires… Beau gâchis.

Je pense qu’il faudrait une mobilisation populaire dans notre région, tant qu’il est encore temps, qu’une pétition populaire et citoyenne réclame une révision de ce partage.

Oui à une Région Massif Central !

Partager cet article

L'AUTEUR
Riverain
Riverain
Les riverains, ce sont vous, les lecteurs et utilisateurs de Rue89Lyon. Vous pouvez apporter vos témoignages, vos commentaires, donner vos éclairages.
En BREF

La piscine de Gerland rouvrira finalement en attendant le futur bassin promis

par Rue89Lyon. 483 visites. 1 commentaire.

Les archives de Lyon ont besoin de vos photos de mariage

par Rue89Lyon. 567 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 465 visites. Aucun commentaire pour l'instant.