Un pied dans la botte
Un blog transalpin lyonnais. Et pourquoi pas ? Audrey Chabal auteure du blog "Un pied dans la botte", s'intéresse à l'actualité de nos voisins italiens. Ciao ciao.
Blogs  Un pied dans la botte 

Findus contre Barilla : l’Italie fait son coming out

Un an après la phrase homophobe de Guido Barilla, son concurrent Findus contre-attaque avec une publicité gay-friendly. L’Italie s’ouvrirait-elle un peu plus à l’homosexualité, dans sa com’ industrielle au moins ?

« Maman, il y a une autre surprise : Gianni n’est pas seulement mon collocataire, c’est mon petit ami. »

Un plat de pâtes, un coming out, une petite tape sur la main. En quelques séquences, la marque Findus fait sortir du placard, et à l’écran, un jeune italien.

Rien de révolutionnaire ? Un an après les déclarations de Guido Barilla sur les ondes, l’assentiment de la mamma de la réclame Findus fait des vagues. Souvenez-vous de la sortie du patron de Barilla en 2013 :

« Je ne mettrai jamais d’homosexuels dans mes spots publicitaires, pas par manque de respect, mais parce que je ne suis pas d’accord avec eux. »

Car en Italie, il n’y a pas si longtemps, il était encore possible d’entendre le président du Conseil Silvio Berlusconi demander à des ouvrier s’ils n’étaient pas « gays », vu le peu de femmes à leur côté.

 

« Les homosexuels n’ont qu’à acheter une autre marque de pâtes »

Mais les choses bougent dans la Botte. En 2013, Guido Barilla, sans vergogne, s’embourbait :

« Si les homosexuels ne sont pas contents, ils n’ont qu’à acheter une autre marque de pâtes. »

En effet, ils n’étaient pas contents. Et ont suivit les conseils du Guido et appelé à l’exil de Barilla sur les réseaux sociaux avec le mot-dièse #boycottbarilla.

Les réseaux sociaux et la publicité comblent le vide laissé par les pouvoirs publics, absents sur la question. Ce spot publicitaire serait un pas en avant, selon les associations LGBT italiennes. Plus de tolérance, donc.

Le mieux, dans cette pub, c’est que le coming out du fiston n’est rien d’autre que banal. Un simple élément de discussion. « Je m’en doutais », répond la mère. Et l’on s’en retourne aux pâtes, cuisinées au micro-onde -un vrai et gros blasphème- sans rebondir sur l’annonce et sans montrer de visage. Findus l’a joué fine en n’utilisant que des voix off. Une manière de dire :

« Regardez, il n’y a rien à voir. »

(Sauf le produit).

Partager cet article

Voir tous les articles de ce blog
L'AUTEUR
Audrey Chabal
Audrey Chabal
Auteure du blog "Un pied dans la botte", je m'intéresse à l'actualité de nos voisins italiens. Ciao ciao.
En BREF

« Anti-présidentielles » : un petit rassemblement, une manif sauvage et 12 interpellations

par Laurent Burlet. 1 613 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Soupçons de conflits d’intérêts : une conseillère de Laurent Wauquiez à la Compagnie des Alpes ?

par Bertrand Enjalbal. 1 058 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Gaël Perdriau, maire LR de Saint-Étienne, tacle Laurent Wauquiez sur la compétence écnonomique

par Rue89Lyon. 1 355 visites. 1 commentaire.