Vigies 

La CNR sera-t-elle un modèle inscrit dans la future loi de transition énergétique ?

SUR ACTEURSDELECONOMIE.LATRIBUNE.FR

Soixante quinze élus de Rhône-Alpes, Bouches-du-Rhône, Vaucluse et Gard font un travail de lobbying actif pour que l’hydroélectricité ait toute sa place dans le projet de loi sur la transition énergétique en préparation (elle pourrait être présentée mercredi 18 juin au Conseil des ministres).

Dans un courrier adressé à Manuel Valls, premier ministre, ils estiment que :

« la prochaine loi doit être l’occasion pour notre pays de se donner les moyens d’une politique hydraulique ambitieuse, indispensable au verdissement de notre mix énergétique et utile au développement économique de nos territoires ».

Pour ces édiles, de gauche et de droite, dont les départements sont traversés par le Rhône, « la Compagnie Nationale du Rhône est le parfait exemple de cet équilibre entre développement des énergies renouvelables et développement de nos territoires tout en assurant la préservation de la qualité de l’environnement ».

Très concrètement, déjà, ils demandent le report du terme de la concession du Rhône (le fleuve) accordée à cette compagnie jusqu’en 2023. « Elle doit être prolongée de 15 à 20 ans », a insisté Jean-Jack Queyranne, président socialiste de Rhône-Alpes et un des chefs de file de cette mobilisation.

Sur acteursdeleconomie.latribune.fr.

 

Partager cet article