Vigies 

Rhône-Alpes : les plans de lutte contre la pollution atmosphérique adoptés mais déjà insuffisants ?

AFP (via 20minutes.fr)
Trois agglomérations de Rhône-Alpes, Lyon, Grenoble et Saint-Etienne, viennent de se doter de plans de protection de l’atmosphère (PPA), destinés à lutter contre la pollution atmosphérique, a-t-on appris auprès des trois préfectures concernées.

Particulièrement sensibles à la pollution par les particules, ces trois agglomérations connaissent de fréquents dépassements des valeurs limites nécessitant l’activation régulière du dispositif régional de gestion des pointes de pollution atmosphérique.

Le dernier en date avait duré une dizaine de jours début mars.

Destinés réduire la fréquence de ces pics et à «limiter durablement l’exposition de la population aux particules fines et aux oxydes d’azote», ces plans sont déclinés selon quatres axes :

  • Utilisation de technologies visant à réduire les émissions des industries, des chaufferies, des carrières et du BTP.
  • Interdiction dans les logements neufs des chauffages individuels au bois avec foyers ouverts.
  • Aménagements sur les voies rapides et les autoroutes afin de fluidifier la circulation».
  • Prise en compte systématique de la qualité de l’air au niveau des projets d’urbanisme.

L’association grenobloise Ades avait émis des réserves :

«Il y a un énorme hiatus entre les affirmations péremptoires du PPA concernant les gains qui seraient acquis dès 2015 (…) et ce qui ressort de la simple analyse des actions, de leurs objectifs, de leur calendrier et des moyens financiers qui leur seraient affectés».

A lire sur 20minutes.fr 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Jean-Paul Bret parle publiquement de son cancer : les hommes politiques et la maladie

par Rue89Lyon. 801 visites. 1 commentaire.

Pour sa rentrée, David Kimelfeld règle son pas sur le pas de Gérard Collomb

par Laurent Burlet. 754 visites. 1 commentaire.

Géolocalisation par Snapchat : « Si on me tue un jour, on pourra me retrouver »

par Rue89. 624 visites. Aucun commentaire pour l'instant.