Appartement 16

Grenoble voit vert : les écolos (alliés au PG) en tête du 1er tour des élections municipales

818 visites | 3 commentaires

A Grenoble, ça tangue et les socialistes sont verts : le candidat EELV Éric Piolle, alliés notamment au Parti de Gauche, devance toutes les autres têtes de liste au premier tour. Trois autres listes (UMP, PS et FN) sont également qualifiées pour le second tour pour lequel on peut s’attendre donc à une quadrangulaire.

Le candidat PS Jérôme Safar, héritier désigné du maire sortant Michel Destot, fait 25,31%. Un revers face à l’écologiste Eric Piolle, qui le devance de 4 points (29,41%).

Matthieu Chamussy pour l’UMP compte 20,86% des voix et la tête de liste FN pas moins de 12,56%.

Grenoble. Crédit : Victor Guilbert/Rue89Lyon.

Grenoble. Crédit : Victor Guilbert/Rue89Lyon.

> Suite au commentaire de gael, nous ajoutons la précision sur la liste menée par Eric Piolle (EELV). Le détail des listes étant à retrouver sur notre article consacré à Grenoble) :

La liste Eric Piolle agglomère autour des écologistes des formations politiques locales (Ades & Réseau citoyen), des anticapitalistes (GA & les Alternatifs), mais aussi le Parti de gauche, délié des communistes pour ce scrutin.

Quant à la liste menée par Jérôme Safar, elle est composée des formations de la majorité sortante (PS, PC, Cap21, Go Citoyenneté) du premier adjoint.


Partager cet article


Soutenez Rue89Lyon Vous avez apprécié cet article ?
Abonnez-vous pour que Rue89Lyon puisse
en produire d'autres et plus.

Publicité

À vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 characters available

3 Commentaires postés

  1. Bonjour,

    Vous devriez préciser dans votre titre que c’est la liste EELV-Parti de gauche qui est arrivé en tête à Grenoble.
    Pourquoi cet oubli ?

  2. Bonsoir,
    il faut rajouter que sur la liste d’Eric Piolle figurent pas mal de « citoyens associatifs », des personnes très impliquées dans le milieu associatif de Grenoble, comme ceux qui ont défendu le lycée Mounier contre le désir du président de Région et du Maire de Grenoble de le fermer. Ils ont gagné et ont appris la lutte.
    Eric Piolle a proposé à Safar de faire liste commune derrière lui, en prenant les gens à la proportionnelle, suivant les résultats obtenus au 1er tour.
    A ma connaissance, il n’y a pas encore d’accord (s’il y en a un …) Safar n’est pas prêt de digérer sa défaite 😉