Société 

Formidable, cette circulation alternée : ça donne des idées

Formidable, cette circulation alternée. Ce matin, on a débouché le champagne à Rosny-sous-bois, où l’on surveille l’état du trafic : 90 kilomètres de bouchons en région parisienne contre 200 à 250 un lundi normal, à la même heure.

Le périph’ est fluide, la place de la Concorde est vide.

 

 

Comme il n’y a pas de vent, les particules fines restent au-dessus de nos têtes, donc la circulation alternée va pouvoir être essayée quelques jours supplémentaires. Au bout de quelques jours, les Franciliens vont s’habituer à l’alternance : un jour j’arrive au boulot beaucoup plus vite en voiture, en ayant échappé aux bouchons habituels ; le suivant je prends les transports en commun, je transpire un peu mais ça va, je suis à l’heure – sauf si je prends les RER B ou C. Je vous promets qu’on va y prendre goût. L’alternance va devenir à la mode et va nous préserver de quelques maux du quotidien.

1- En politique : ne voir les Le Pen qu’un an sur deux

Sur une idée de Bernard Pivot, le nombre de lettres dans le nom de famille du personnel politique définira leur jour d’expression.

 

L’assurance, en cas de retour au pouvoir de Nicolas Sarkozy, de ne l’entendre qu’un jour sur deux ! Je vois que vous commencez à comprendre l’avantage que l’on peut tirer de l’affaire. Pas de vœux du 14 juillet pour lui, par exemple.

Cette nouvelle règle aura évidemment toute son importance au moment de choisir le Premier ministre, qui sera lui chargé d’occuper le terrain les jours pairs. Je comprends que la perspective de retrouver Jean-François Copé ne vous réjouisse pas, mais ça laisse une ouverture à Borloo, et on pourrait se marrer.

Quant au Front national, cette nouvelle règle garantira une moitié d’année sans Marine et Jean-Marie Le Pen, Louis Aliot ni Florian Philippot.

La suite sur Rue89

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89
Rue89
Rue89, le pure-player d'information monté depuis Paris et sur lequel une équipe de journalistes lyonnais à pris modèle pour lancer Rue89Lyon.
En BREF

Les archives de Lyon ont besoin de vos photos de mariage

par Rue89Lyon. 385 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 406 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Orhane : dis-moi où tu habites, je te dirai si tu subis bruit et pollution de l’air

par Rue89Lyon. 1 621 visites. 2 commentaires.