Vigies 

Extrême droite : le préfet du Rhône poursuivi en justice par Gabriac et Benedetti

actualisé le 31/10/2013 à 08h59

A LIRE SUR LE PROGRES

Le quotidien régional Le Progrès révèle l’information. Jean-François Carenco, préfet du Rhône et préfet de la région Rhône-Alpes vient d’être destinataire d’une convocation pour se présenter le 22 novembre prochain devant un juge d’instruction du tribunal de grande instance de Lyon en vue d’une probable mise en examen pour des faits d’injure publique.

Les faits incriminés remontent au 18 avril dernier. Lors d’un reportage diffusé sur France3 Rhône-Alpes, le représentant de l’Etat exprimait «mépris et dédain» pour les auteurs d’une manifestation anti-mariage organisée par des militants d’extrême droite devant le siège de la fédération du Parti socialiste du Rhône.

«La République est plus forte que quelques imbéciles», avait déclaré le préfet.

Pour ces propos, plainte avec constitution de partie civile a été déposée par les deux meneurs de cette manifestation: Yvan Benedetti et Alexandre Gabriac, ex-présidents respectifs des groupuscules d’extrême droite, l’Œuvre Française et Les Jeunesses Nationalistes, dont le Conseil d’Etat vient de valider la dissolution.

A lire sur leprogres.fr

 

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

A Lyon, premier pic de pollution aux particules fines de l’automne

par Rue89Lyon. 1 085 visites. 3 commentaires.

Le plus gros squat de la Guillotière expulsé

par Laurent Burlet. 2 451 visites. 1 commentaire.

Salon des vins à Lyon : un happening exceptionnel autour de cuvées rares ou épuisées

par Antonin Iommi-Amunategui. 495 visites. Aucun commentaire pour l'instant.