Appartement 16
  • 17:12
  • 4 octobre 2013
  • par Laurent Burlet

Un sans-papiers tunisien s’immole à Lyon : le procureur le poursuit pour “mise en danger de la vie d’autrui”

2864 visites | 91 commentaires

Info Rue89Lyon / Lors d’une audience au tribunal de Lyon, un sans-papiers tunisien de 22 ans a tenté de s’immoler par le feu. Quelle a été la réaction du procureur de la République? Le placer en garde à vue et le poursuivre pour mise en danger de la vie d’autrui.

tribunal Le palais de Justice de Lyon © Calystee / Flickr / CC

Ce mercredi 2 octobre, comme pratiquement tous les matins de la semaine au tribunal de Lyon, des étrangers en situation irrégulière ont comparu devant le juge des libertés et de la détention (JLD), qui décide de leur maintien ou non au centre de rétention administrative de Lyon Saint-Exupéry avant une probable expulsion.

Parmi les deux “retenus” du jour, un Tunisien de 22 ans. Pendant que le premier “retenu” était entendu par le juge, le jeune Tunisien a sorti une fiole contenant un liquide inflammable, s’est aspergé et a allumé un briquet. Une des personnes présentes ce jour-là à l’audience (publique) décrit la scène :

“Ça s’est passé extrêmement rapidement. J’ai entendu “il s’est mis le feu”. Je me suis tourné et j’ai vu le jeune homme en flammes “.

Les quatre policiers, qui constituaient l’escorte, sont rapidement intervenus pour éteindre les flammes. Le jeune Tunisien a été conduit à l’hôpital.

Pendant ce temps-là, l’audience reprenait avec un nouveau juge et un nouveau greffier. Les précédents avaient préféré se faire remplacer, choqués.

Le nouveau JLD n’a pas tremblé. Il a maintenu le Tunisien en rétention. Après quelques heures passées à l’hôpital où il a été soigné pour des blessures légères, il a été reconduit au centre de rétention administrative (CRA) de Lyon, à proximité des pistes de l’aéroport.

Placé en garde à vue “pour mise en danger de la vie d’autrui”

Arrivé derrière les barbelés du CRA de Lyon, la police l’a placé à l’isolement puis lui a signifié son placement en garde à vue. Motifs invoqués ? Soupçons de “tentative de soustraction à une mesure d’éloignement” et de “mise en danger de la vie d’autrui”.

Ce vendredi matin, le procureur de la République a décidé de mettre en examen le jeune Tunisien. Le parquet demande aussi le placement en détention provisoire.

Il doit être présenté cet après-midi devant le juge d’instruction qui devra confirmer (ou pas) la mise en examen et le mandat de dépôt.

“On a atteint les limites du supportable”

Depuis mercredi soir, l’information a circulé dans les couloirs du palais de Justice de Lyon. Les avocats qui assurent les permanences pour les étrangers (notamment lorsqu’ils sont présentés devant le juge des libertés) étaient doublement sous le choc : à cause de l’immolation et à cause des poursuites du parquet.

Considérant qu’il n’y a pas lieu de poursuivre un geste de désespoir, la “commission droit des étrangers” du barreau de Lyon suit avec une attention toute particulière les suites judiciaires. Un avocat a notamment été spécialement désigné pour assurer la défense du prévenu.

Le Syndicat de la Magistrature s’en est également ému auprès du procureur de la République. Et l’affaire est remontée au plan national. La présidente du syndicat, Françoise Martres, estime qu’on atteint “les limites du supportable” :

“Le parquet fait preuve d’incohérence. Le procureur nous dit que la tentative de suicide est bidon. Mais à ce compte-là pourquoi le poursuivre pour mise en danger de la vie d’autrui ? Après avoir poursuivi ceux qui aident les étrangers en situation irrégulière, on pénalise désormais un comportement qui marque le désespoir. La justice pénale a d’autres choses à faire, surtout sous un gouvernement de gauche”.

Il y a trois mois, ce Tunisien avait déjà fait l’objet d’une tentative d’expulsion. Mais il avait refusé d’embarquer dans l’avion à destination de Tunis. Il avait alors été condamné à trois mois de prison ferme pour “soustraction” à une reconduite à la frontière. Il venait de sortir de la prison de Villefranche-sur-Saône, quand il a été reconduit au centre de rétention. Cinq jours plus tard, il tentait de s’immoler devant le juge.

Le juge d’instruction s’oppose au procureur

Ce vendredi soir, le juge d’instruction a décidé de placer le Tunisien sous le statut de témoin assisté, nous a déclaré son avocat Thomas Fourrey. Autrement dit, elle désavoue le procureur de la République qui souhaitait le voir incarcéré et poursuivi pour “mise en danger de la vie d’autrui”. Le jeune homme n’en est pas pour autant libre de ses mouvements. Il est retourné derrière le grillage du centre de rétention et peut toujours être expulsé vers la Tunisie. Le parquet a toutefois la possibilité de faire appel de cette décision

> Article mis à jour à 21h40 suite à la décision du juge d’instruction de placer le Tunisien sous le statut de témoin assisté.


Partager cet article


Soutenez Rue89Lyon Vous avez apprécié cet article ?
Abonnez-vous pour que Rue89Lyon puisse
en produire d'autres et plus.

Publicité

À vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 characters available

91 Commentaires postés

  1. Chic, la triple peine.

  2. le tribunal de Lyon est réputé pour ne pas être bien tendre envers les étrangers, mais de là à être inhumain, il y a une limite que le procureur a allégrement franchi.
    Le JLD, c’est différent, il a du estimer qu’aucune faute administrative n’avait été commise dans la mise en rétention.
    J’espère que le proc perdra et que le jeune tunisien pourra rester ici. Je ne connais rien de ses motivations, mais pour vouloir s’immoler c’est qu’il a de bonnes raisons de ne pas pouvoir retourner en Tunisie.

  3. il aurait tenté de s’immoler dans une porcherie le procureur l’aurait poursuivi pour « mise en danger de vie des truies »

  4. <>

    Ils auraient pu ajouter: pyromane, tentative d’incendie criminel, tentative de meurtre (sur sa propre personne)…

  5. il a bien raison le Procureur

  6. Je suis vraiment choqué de la décision du juge qui n’encourage pas à conserver notre si beau “vivre-ensemble”. Expulser ces jeunes, qui sont autant d’aubaines pour l’avenir de la France est une honte!!

    • “Aubaine pour l’avenir de la France” ? ais s’ils sont si précieux, pourquoi ne mettent-ils pas leurs grandes qualités au service de leur pays, qui, de plus, vient de vivre une révolution, et a donc maintenant besoin de toutes les forces vives possibles.

      • Je ne sais pas ce qu’ont fait vos grands parents durant l’exode. Peut-être sont-ils restés courageusement faire face aux forces d’invasion afin de lutter pour leurs pays qui avait besoin “de toutes ses forces vives”.
        Peut-être aussi ont-ils simplement voulu sauver leur vie en fuyant sur les routes…
        Qui êtes-vous pour juger cet homme ?
        Avez-vous vécu la révolution, les troubles d’une guerre civile ?

        • je ne sais ce que faisait vos parents, mais mon père algérien de 17 ans s’est retrouvé dans l’armée franco-américaine et a perdu à 19 ans un oeil dans le sud de la France… Pour que certains dégénérés dans le genre de ce procureur et de certains internautes qui expriment la fange qu’ils ont dans leur ersatz de cerveau ne parlent pas germain…Il fut un temps où les immigrés étaient une chance pour la France…Lorsqu’elle pouvait les exploiter, et avait besoin de leur sang tandis que les braves FRANÇAIS s’engageaient résolument dans la milice et collaboraient allègrement avec l’ennemi… Glorieux votre passé… BRAVO!!

          • Honteux commentaire mon grand pere a servi la resistance, fait prisonnier et questionne par les ss et grand grand nombre de francais de souche comme vous dites ont pris part au maquis. C’est une honte de tenir de tels propos je suis boen dsl pour la blessure de guerre mais ayez au moins un minimum de respect pour ceux qui sont morts ou one ete mutiles en defendant la liberte

          • Et de surcroit sur rue 89 “lyon”, region qui fut le berceau de la resistance en france et croyez moi que la plupart des gens qui ont collabores en ont payes le prix fort. Revoyez votre histoire au lieu de tenir de tels propos injurieux et diffamatoires

  7. Au contraire de ce qui est dit, la décision du procureur n’est pas incohérente. Le fait de provoquer un feu dans un lieu public, fut-il sur soi, est extrêmement dangereux et doit être sanctionné.
    Il est rare que des magistrats soient courageux, et il faut donc féliciter celui-ci pour sa décision, et l’encourager.
    On a trop tendance à oublier qu’en France (comme ailleurs), il existe des règles, et qu’il est interdit de les enfreindre. Le fait d’être étranger sans papiers, clandestin ne fait qu’aggraver les choses. En effet, pourquoi cette situation de soi-disant détresse lui permettrait-elle de s’opposer au Droit français ? Lorsqu’un français est jugé pour rébellion, personne ne se mobilise, et surtout pas dans les rangs de la gauche. Je pense notamment à ce manifestant qui a été récemment condamné à deux mois fermes et emprisonné, pour avoir simplement manifesté contre une loi. Personne ne s’en est ému dans Rue89. Et ces faits étaient bien moins graves que ce qu’à fait ce tunisien.
    Les défenseurs des étrangers et autres clandestins sont de plus en plus incohérents… je me demande vraiment ce qui les pousse à adopter cette attitude anti-française.

    • Ah bah, si c’est la loi, hein, c’est vrai que c’est la loi. Faut dire que la loi répond à tout, permet de tout considérer, tout juger, tout organiser et que surtout, surtout, il ne faut pas se poser de question et bien plier le joug.
      La loi, ça a toujours été l’alpha et l’omega de la société. Hein, de Nuremberg aux lois ségrégationnistes, on a de beaux exemples que la loi, c’est la loi et qu’il ne convient surtout pas de ne pas réfléchir.
      Un mec qui s’enflamme, qui se met le feu volontairement parce qu’il préfère mourir brûler vif que de retourner dans un pays dans lequel il est en danger de mort, avant tout, il convient surtout de le condamner. Un peu comme quelqu’un qui traverse hors des clous, c’est la même chose.

      Pathétique.

    • La justice, raide comme un coup de trique. Dans texte, OK. Le gars sort quand même de l’hosto quand il est place en GAV. Vous trouvez ça courageux ? La justice c’est comme une arme, y’a toujours quelqu’un derrière le canon…

    • lol…. Tu pense que l’immolation est un jeux d’enfant?? A pole emploi des gens se sont immolé il me semble, et pour des cas moin grave si j’ose hierarchisé les malheurs des gens…
      Le droir français et un droit humaniste il n’a pas était fait pour jugé es machine mais des homme avec les faiblesse qu’il trainnent. Anti français? c justement parsqu’il aime se pays dont ça culture a baigner c par pour rien qu’on parle français en tunisie il en me semble pas que ça soit une langue de nos enceintre…. Imaginé vous on adopte votre culture et on vous considére comme une sous merde. MERDE ESQUE JE DOIS RAPPELE QU’A LAMPEDOUSA ON A ATTEINT 300 MORT ET VOUS OSEZ PARLE ENCOR DE REGLE??? MAIS QU’ELLE MONSTRE VOUS POSSÉDÈ?

    • ” Je pense notamment à ce manifestant qui a été récemment condamné à deux mois fermes et emprisonné, pour avoir simplement manifesté contre une loi.” Ce jeune comme vous dites n’a pas été condamné pour avoir simplement manifesté contre une loi mais pour rébellion et fourniture d’une identité imaginaire, il a fait appel de cette décision et a été condamné à 3000 euros d’amende en appel. Il s’était réfugier dans un bar, où le barman lui avait demandé de dégager et où les policiers l’avaient interpellé occasionnant des dégâts matériels car il s’est débattu.

  8. Motifs invoqués ? Soupçons de « tentative de soustraction à une mesure d’éloignement » et de « mise en danger de la vie d’autrui ».

    Ce qui me déprime c’est qu’il y a tant de psychopathes aux manettes de notre société.

  9. « Il y a trois mois, ce Tunisien avait déjà fait l’objet d’une tentative d’expulsion. Mais il avait refusé d’embarquer dans l’avion à destination de Tunis. Il avait alors été condamné à trois mois de prison ferme pour « soustraction » à une reconduite à la frontière. »

    ► Belle illustration du merdier généré par des clandestins que nos procédures imbéciles et laxistes n’arrivent pas à expulser.
    Gageons que dans un an il sera toujours en France, avec son RSA, son HLM, sa CMU ou autre AME, et sa carte de transport gratuite.
    On ne s’en sort pas, avec cette mouvance essayant d’augmenter les problèmes de notre pays en favorisant une immigration en besoin d’assistance et si je puis me permettre, faisant feu de tout bois.

    • Un clandestin n’a pas le droit au RSA et à la CMU, avant de gerber votre haine, documentez-vous un minimum.
      Je sais de quoi je parle, je suis assistant social auprès de publics migrants.

      • « Un clandestin n’a pas le droit au RSA et à la CMU »
        ► Pas de CMU, mais l’AME ce qui revient au même.. vous jouez sur les mots

        « , avant de gerber votre haine»
        ► Je connais cette rhétorique à connotation fascisante consistant à stigmatiser l’a personne plutôt que de répondre à ses arguments.
        Je n’ai aucune “haine” envers aucun immigré et ferait pareil qu’eux si j’étais à leur place.
        Sauf que mes positions sont dictées par l’inquiétude de voir mon pays partir à la dérive,
        à cause d’une entreprise orchestrée de mutation massive de sa population.

        • “Sauf que mes positions sont dictées par l’inquiétude de voir mon pays partir à la dérive,”

          Vous feriez bien mieux de vous occuper de vos dérives à vous…

          • « Vous feriez bien mieux de vous occuper de vos dérives à vous…»

            ► Entre rive droite et rive gauche,
            elles bordent le chemin de mon parcours de vie.. celui que j’ai choisi.

        • Oui, sauf que le RSA et les HLM lui sont refusés. Ce n’est quand même pas rien.
          Reste effectivement l’AME. Qui évite aux gens de mourir devant les hôpitaux et vous protège aussi des maladies qu’ils peuvent colporter, les virus n’ayant pas de frontière, comme vous le savez.
          Après, si vous ou vos enfants attrapez la tuberculose sous sa forme la plus agressive parce que le voisin de classe ou le voisin tout court n’a pas accès aux soins, faudra pas venir se plaindre, voyez ?

          Pour le reste, je pars du principe que la France a signé des engagements, comme la Convention de Genève et à défaut d’assumer et d’en sortir, il convient de respecter les dits engagements.

          Je n’ai pas besoin de faire usage de “réthorique fascisante” pour répondre à vos “arguments”, ces derniers étant principalement basés, malgré tout, sur des stéréotypes. En effet, plusieurs études montrent que les étrangers régularisés produisent plus de richesse qu’ils n’en consomment. Mais libre à vous de continuer d’agiter le chiffon rouge de la solidarité nationale mal employée…

          • « plusieurs études montrent que les étrangers régularisés produisent plus de richesse qu’ils n’en consomment.»

            ► Études bidons effectuées par une mouvance d’extrême gauche dont le but est de miner nos économies occidentales par une entreprise massive de mutation de sa population.

            Si les clandestins n’ont pas droit à la CMU, ils ont droit à l’AME

            S’ils n’ont pas droit au RSA, ils ont droit à différentes aides qui leur permettent de se nourrir, ce qui apparait le minimum

            s’ils n’ont pas droit aux HLM, ils ont droit à des chambres d’hôtel payées par je ne sais quel fond
            et quand bien même se contenteraient-ils de l’asphalte du dessous d’un pont, ils sont sources de problèmes et de nuisance.

            Le problème n’étant pas dans l’individu dont on comprend parfaitement son désir de s’en sortir,
            mais dans un nombre grandissant de 600 immigrés supplémentaires chaque jour en France,
            posant chaque jour 600 problèmes supplémentaires d’assistance.

            Et ne parlons pas des clandestins mineurs qui sont inexpulsables, et qui sont automatiquement dirigés vers des familles d’accueil, sachant que nombre de ces mineurs sont porteurs de graves pathologies liées à une enfance malmenée, pathologies les poursuivant toute leur vie et générant problèmes scolaires, de chômage et de marginalité les amenant à procréer de vrais petits français, statistiquement parlant.

          • Pi5r, je ne veux pas vous allumer, mais vous ressemblez vraiment à un roquet qui a planté ses crocs dans les fesses d’un(e) immigré(e) … Vos renseignements datent … de vos copains au gouvernement. Tout à changé avec la “gauche” (soit disant) au pouvoir.
            Les étrangers sans paps peuvent manger, grâce aux associations genre “restau du coeur”, “secours populaire”, secours catho” … les Conseils généraux se désengagent en disant que c’est du ressort de l’Etat et l’Etat se lavent les mains en pensant que les immigrés vont partir. Pareil pour les chambres d’hôtel, même pour des familles avec enfants. Quant au MIE, ils sont quasiment tout le temps déclarés “majeurs” avec les tests osseux, pourtant rejetés par nombre de scientifiques, et expulsés. Ceux qui arrivent néanmoins à rester s’intègrent facilement, contrairement à vos assertions.
            Ce sont les conditions de vie qui rendent les gens malades, dixit Médecins du Monde. A Grenoble, plus d’un millier de personnes dort dans la rue, les parents continuent à mettre les enfants à l’école. Ils survivent parce que, bien souvent, pour cause de maltraitance de toute sorte dans leur pays, ils ne peuvent pas y retourner.
            Venez faire un tour à Grenoble, je vous montre ce qui se passe !

          • « Venez faire un tour à Grenoble, je vous montre ce qui se passe ! »

            ► Vous savez bien que je ne sors pas de mes quartiers d’Auteuil, Neuilly Passy…

          • Pierre, ces études sont loin de pouvoir être réduites à une mouvance d’extrême gauche, je me rappelle d’un livre écrit par un libéral ancré bien à droite, qui parvenait à la même conclusion sur l’immigration en compilant diverses études réalisées en différents coins du monde (je n’arrive plus à mettre la main sur la référence, désolé).

            Donc mettre tous les “défenseurs de l’immigration” dans le même panier, c’est faire erreur, à moins de croire à l’existence d’une Anti-France ?

          • « mettre tous les « défenseurs de l’immigration » dans le même panier, c’est faire erreur »

            ► L’immigration a toujours été une source de richesse pour les pays en contrôlant la qualité…
            Elle apporte savoir faire venant d’ailleurs, et enrichi la diversité génétique d’une population.

            Sauf qu’en France, aujourd’hui, cette immigration est sans contrôle et s’assimile à une entreprise de mutation massive de la population:

            Chaque jour, la France “importe” 600 immigrés nouveaux.. et ce n’est que parler de l’immigration légale…
            600 par jour.. 4000 par semaine… 200 000 par an…

            ..avec sa cohorte de besoins d’assistance en tout genre.. et ses conséquences qui se mesurent à long terme par le fait que plus de 80% des incarcérés en France sont d’origine immigrée…

            ..Une observation inquiétante que nos politiques nous cachent par l’interdiction de toute statistique ethnique….
            On serait surpris de connaitre..

            …le nombre de HLM réservés aux immigrés et descendants..

            le nombre de naissances dont nous sommes fiers et dont on nous cache le taux d’immigrés à fort besoin d’assistance sociale

            ..le taux des immigrés et d’origine dans les incivilités, dans les instances de nos tribunaux.. dans nos prisons…

          • “Et ne parlons pas des clandestins mineurs qui sont inexpulsables, et qui sont automatiquement dirigés vers des familles d’accueil, sachant que nombre de ces mineurs sont porteurs de graves pathologies liées à une enfance malmenée, pathologies les poursuivant toute leur vie et générant problèmes scolaires, de chômage et de marginalité les amenant à procréer de vrais petits français, statistiquement parlant.”

            Excusez-moi, mais là, on atteint le fond. Vous ne savez vraiment pas de quoi vous parlez. L’argument du jeune traumatisé générateur de troubles sociaux, c’est juste n’importe quoi pour qui a rencontré véritablement quelques mineurs étrangers isolés une ou deux fois dans sa vie.

            Je vous invite à vous confronter au réel et ensuite de revenir parler en connaissance de cause.

          • J’imagine que vous avez des chiffres, des études, pour affirmer avec tant de certitude ce genre d’argument.
            Mais c’est vrai que c’est assez pratique de lester ces gamins des germes de ce qui va devenir l’impossibilité de s’insérer, du fait de traumatismes anciens.
            Alors que c’est indémontrable, injustifiable et totalement impossible à prouver, cela permet surtout de construire ensuite tout votre raisonnement – de travers – et de venir nous en faire profiter ensuite. La boucle est bouclée, ces enfants n’ont même pas une chance, une chance minime de rentrer dans vos critères d”insertion. C’est moche.
            Bonne continuation.

          • « j’imagine que vous avez des chiffres, des études, pour affirmer avec tant de certitude ce genre d’argument. »

            ► Chiffres et statistiques interdits par la loi afin de cacher les conséquences profonde de cette immigration massive et incontrôlée

            ———-

            « c’est indémontrable, injustifiable et totalement impossible à prouver »

            ► Allez donc passer une demi journée dans un tribunal quelconque.. et vous serez sidéré…

          • « là, on atteint le fond. »

            ► J’évoque effectivement le fond du problème..

            ——-

            « Vous ne savez vraiment pas de quoi vous parlez. »

            « Je sais parfaitement ce dont je parle, figurez vous que je vis, que je fréquente, que je cause et que j’observe.

          • Comment expliquez-vous que les USA aient en apparence une loi très stricte concernant l’immigration mais en pratique New-York, par exemple, favorise l’installation des immigrés dans le pays car il est très facile de se procurer une carte verte et/ou une carte de “sécu sociale” permettant de travailler (100/150 euros), que les démographes de la ville expliquent qu’ils ont besoin de l’immigration et que les immigrés se sentent bien dans leur ville car si les immigrés s’y sentent bien alors c’est New York qui en profite car ils travaillent, cotisent, consomme bref produise de la richesse ? Je ne prétends pas qu’il existe un dogme intellectuel qui fasse que l’immigration est une “bonne” chose mais je ne prétends pas non plus que ce soit une mauvaise chose, la vérité se trouve entre les deux. On pourra toujours avoir des arguments contre et des arguments pour, arrêtez de nous faire croire que c’est vous qui êtes la vérité incarné et que vous êtes parole d’Evangile !

        • Même s’il touche des aides, il paie des taxe, vive la tva! Et oui quand il travaille au black, il cotise pour votre retraite. Ingratitude L’allemagne ouvre ces frontiéres de toute façon on verra qu’elle pays se développera le plus grace au migrant

          • « Même s’il touche des aides, il paie des taxes»

            ► De l’argent qui tourne dans le pays et qui n’apporte rien..sinon le fruit d’un travail effectué dans un contexte de fort chômage..

            ——-

            « quand il travaille au black, il cotise pour votre retraite.»

            ► Faux…

    • Pendant qu’il touchera le RSA, HLM, CMU et autre, Bernard Tapis se fera 400 millions sur tes impôts, Liliane Bettencourt se fera rembourser plusieurs centaines de millions sur tes impôts, les sénateurs se font 13 000 euros/mois a rien faire avec l’argent de tes impôts, les députés se feront 6000 euros, les ministres 9000 etc. etc.
      Comme quoi, les profiteurs, ceux qui bouffent l’argent publique ne sont pas ceux que vous croyez !

      • « Bernard Tapie…. Liliane Bettencourt ….»

        ► Je préfèrerais que la France garde ses riches plutôt que de les remplacer par des pauvres…

        • Si vous voulez plein de riches il parait qu’en chine il y en a un nouveau par jour, quel bonheur ça doit être de vivre dans ce pays…

          Moi je préfère que les riches payent leurs impôts dans les pays dans lesquels ils s’enrichissent plutôt que de racketter les peuples du monde par le biais de la dette fictive.

    • oh Pi5r, quelle surprise de vous voir sur Rue89 Lyon ! enfin, pas trop, vu que vous avez là l’occasion d’exhaler vos sentiments anti-immigrés.
      C’est bizarre quand même, ne trouvez-vous pas, que des gens soient capables de préférer vivre mal ici plutôt que risquer d’être tué en rentrer chez eux. Car vous ne savez pas pourquoi ce jeune tunisien a été capable de mettre le feu à ses vêtements. Dommage qu’il n’ait pas été sur cette barque qui a coulé devant Lampedusa, il aurait sans doute fait partie des centaines de morts … et vous n’auriez pas eu à parler.

      • « oh Pi5r, quelle surprise de vous voir sur Rue89 Lyon ! »

        ► C’est que mon compte sur Rue89 a été bloqué… pour « incitation au meurtre » .. ce qui est élément à me faire peur moi même, jusqu’à ne plus oser me regarder dans une glace.

        Je vous fait un copier des attendus du jugement suprème:

        «Suite à des commentaires incitant au meurtre, contraires à la charte de Rue89 et qui peuvent vous valoir des poursuites judiciaires, votre compte a été bloqué.

        Le commentaire “« Défourailler sur la voie” a été dépublié sous l’article “Vrais-faux amis du bijoutier niçois : « Le plus probable, un bug Facebook »”

        —-
        « Défourailler sur la voie publique »

        « ► Lorsque les pouvoirs publics se contentent de libérer les délinquants récidivistes, lorsqu’une ministre décide un texte de loi allant dans le sens d’un plus grand laxisme, alors que ce bijoutier s’est déjà fait agresser, s’est fait dépouiller de
        34 000 euros quelques mois précédents,
        il est naturel, inévitable que les armes à feu sortent et que les gens se fassent justice.

        Les premiers responsables,

        c’est la justice qui a arrêté plusieurs fois ce délinquant et à chaque fois relâché en lui donnant un sentiment d’impunité bien réel,

        ce sont les parents de ce petit con,

        c’est une politique d’immigration irresponsable qui génère la multiplication de “jeunes” nomenclaturés “français” et foutant la merde au quotidien

        c’est aussi un orphelin (parce que le jeune en question va être papa.. tant qu’à faire)…. enfant que nos services sociaux vont devoir prendre en charge, le balader de famille en famille jusqu’à une majorité où on peut toujours espérer qu’il ne prendra pas exemple sur son papa défunt…

        L’erreur du bijoutier étant de ne pas avoir jeté son arme en affirmant que c’est un 3ème type qui a tiré… devant une justice conne, faut adopter des attitudes plus connes encore…

        Oui, si j’étais commerçant, je n’hésiterais pas à tirer et déglinguer ces petits cons, en prévoyant à l’avance le scénario bidon qui me fera échapper à la justice.

        L’erreur de la France étant de ne pas avoir dés le premier acte de grave délinquance, ôté la nationalité française à ce “jeune” et l’avoir reconduit à son pays d’origine, famille comprise.»

        —-

        — L’équipe de Rue89

        • je n’aurais pas fermé votre compte parce qu’on vous connait depuis lontemps. Mais votre commentaire était parfaitement xénophobe et incitait au meurtre, il était donc contraire à la charte et c’est vrai que la Rue était susceptible d’être poursuivie si elle ne l’avait pas dépublié.

          • ► Il est exact que j’ai poussé le trait un peu loin, sauf qu’il exprime ce que considère la majorité des gens en France.

            J’ai pensé que cette occasion n’a fait qu’offrir une excuse pour tirer une balle dans le dos d’une pensée faisant tâche sur Rue89.

            Vous ne pouvez vous imaginer les efforts d’autocensure dont je fais preuve… et là, j’étais très conscient d’un débordement que j’ai considéré comme justifié parce que mettant en avant l’hypocrisie obligée par la loi en cas de nécessité d’autodéfense.

          • Le bijoutier a tiré DANS LE DOS du jeune, dans la rue, il n’était plus du tout en état de légitime défense.
            Nous ne sommes pas au Far West. On ne peut quand même pas dire aux gens d’acheter et détenir illégalement des armes et se faire justice soi-même !
            Si vous aviez vraiment envie de revenir, vous auriez pris un autre pseudo, comme beaucoup d’autres… vous l’avez peut être fait, mais je n’ai pas envie de chercher, ni pour vous, ni pour les autres, d’ailleurs 😉

          • Vous vous et vous, et vous ne comprenez toujours pas ce qui cloche.

            Vous ne voyez le monde qu’au travers de votre petit trou de nombril, sachez qu’il est bien plus vaste que cela et que si chacun faisait comme nous irions direct vers le nihilisme le plus obscur qu’il soit.

            Mais vos copains ont déjà éliminé il est vrai pas mal de bonnes volontés il est vrai…

          • Vous ne pouvez pas vous imaginer à quel point, moi, francaise bien blanche et pas particulièrement d’extreme gauche , j’aurais plus de motivation à tendre la main à ces jeunes,et de plaisir à côtoyer ces ” enfant que nos services sociaux vont devoir prendre en charge …”comme vous dites, que d’avoir à subir le bon gros benet que vous êtes, .
            Vous,que j’imagine rose et bien gras, je ne me lamenterai pas si, un jour, c’était des gens come vous que l’on foutait hors du territoire avec un coup de pompes dans le c….
            Que voulez vous, c’est ainsi…. si j’avais à choisir mes congénères, vous n’en feriez pas partie .

          • «moi, française bien blanche et pas particulièrement d’extrême gauche »

            ► Mais un peu quand même…

            ———-

            « avec un coup de pompes dans le c….»

            ► sauf que vous auriez du mal.. je ne tourne jamais le dos à l’adversité.

            ———-

            « si j’avais à choisir mes congénères, vous n’en feriez pas partie .»

            ►Et comme je ne choisis pas les miens, vous en faites bien partie; j’essaye simplement de me prémunir contre des comportements agressifs et malsains, conséquence d’une immigration sans contrôle.

    • Et si on essayait simplement de laisser vivre ces gens sur notre territoire ? Qui sait, ils pourraient peut-être travailler, rapporter de l’argent à la Nation, sans compter les économies sir les processus d’expulsions, qui doivent nous coûter bonbon. Il y a des études qui montrent que les immigrants rapportent plus qu’ils ne coûtent. On peut toujours remettre en cause ces études, mais dans le doute, le plus sage est-il vraiment de faire des misères à ces populations ?

      Plutôt que de jouer les hypocrites compassionnels, j’aimerais mieux que le gouvernement soit simplement cynique, et analyse simplement les intérêts de la France et dirige ses actions en fonction. On éviterait déjà toute la bêtise administrative, et la politique du soupçon systématique dont pâtissent étrangers comme Français.

      • « . Il y a des études qui montrent que les immigrants rapportent plus qu’ils ne coûtent »

        ► Ces études sont bidons..

        Elles ne tiennent pas compte des immigrés de la 2ème et 3ème génération qui occupent nos tribunaux, notre police à plein temps et encombrent nos prisons (plus de 80% d’incarcérés sont d’origine immigrée)

        Elles ne tiennent pas compte de l’argent sortis du pays par Moneygram pour faire vivre des villages subsahariens (même si c’est tout à l’honneur de ces malheureux partis de leurs pays “libérés” du joug français pour pouvoir faire vivre leur famille.. en allant bosser en France)

        Elles prennent en compte les cotisations versées par les entreprises au titre du travail des immigrés, sachant que ces cotisations ne proviennent pas d’un argent rentrant en France, et donc n’enrichissant en rien notre pays.

        Elles ne tiennent pas compte du coût social généré par un accaparement immigré de nombreux métiers manuels que les français devraient pouvoir assumer

        Elles ne tiennent pas compte de ce chômage généré par une main d’œuvre à bas coût venue d’ailleurs (bas coût pour l’employeur.. mais coût exorbitant pour notre pays)

        • les 2e et 3e génération sont généralement des français, qui n’ont plus que des attaches fort lointaines dans les pays d’origine de leurs parents. Ils sont nés en France et il n’y a aucune raison qu’on leur retire leur nationalité pour les expulser.
          Ce sont souvent eux qui sont sur les chantiers en compagnie des immigrés pour effectuer les travaux les plus durs et mal payés.
          Vous ne tenez pas compte du fait que ces personnes consomment, achètent et font aussi marcher le commerce et l’économie. Virez-les et vous verrez les villes devenir des déserts, comme Détroit aux USA quand les entreprises d’automobiles ont fermé.

          • « les 2e et 3e génération sont généralement des français »

            ► Et qui peuplent nos prisons,
            occupent notre police à plein temps,
            et déconsidèrent ces autres immigrés faisant l’effort d’une intégration harmonieuse et sans être cause de problème.

            « Ils sont nés en France et il n’y a aucune raison qu’on leur retire leur nationalité pour les expulser.»
            ► Leur nationalité française leur a été attribuée par un automatisme appelé le droit du sol, offrant la nationalité française sans étude préalable, souvent à des individus qui s’en torchent au propre comme au figuré.

            «Ce sont souvent eux qui sont sur les chantiers en compagnie des immigrés pour effectuer les travaux les plus durs et mal payés.»
            ► Pour ceux-là, ils paupérisent et dévalorisent des catégories de métiers que les “français” ne veulent plus faire, préférant pointer au chômage, laissant travail et rémunération à ces immigrés d’origine.

            « Vous ne tenez pas compte du fait que ces personnes consomment, achètent et font aussi marcher le commerce et l’économie. »
            ► Leurs achats sont surtout source de déficit de notre balance des paiements, préférant le made in China au made in France, et je les comprends.

            ————-

            « Virez-les et vous verrez les villes devenir des déserts, comme Détroit aux USA quand les entreprises d’automobiles ont fermé.»

            ► Rien à voir.. ceux que je virerais permettraient à nos prisons de se vider de 80% de leurs pensionnés,
            certains collèges retrouveraient leur sérénité,
            les flics ne perdraient pas leur temps à arrêter pour la 15ème fois les mêmes petits cons,
            et les immigrés et d’origine ne seraient plus assimilés à une délinquance larvée bénéficiant du laxisme de nos institutions.

          • j’espère que vous remplacerez ces 80 % par les cols blancs qui ne sont pas inquiétés, jusque là … 😉

            entre nous, le droit du sol n’existe plus depuis quelques années… réjouissez-vous

          • “► Rien à voir.. ceux que je virerais ”

            “Méfiez vous de tout ceux en qui l’instinct de punir est puissant” F. Nietzsche

        • Il n’y a pas d’immigré de deuxième ou troisième génération. A partir du moment où ces gens sont français, naturalisés, ils sont français. Et ne doivent plus êtres séparés des autres catégories de population sur quoi ? Leurs ascendants, la couleur de peau ?
          Etre immigré n’est pas une question de sang ou de génération. C’est une question de situation administrative…

          Cette vision d’appréhender la question démontre déjà une catégorisation essentialiste erronée.

          Et ces études sont notamment basées sur toutes les populations étrangères venant combler les besoins de main d’oeuvre d’une France qui peine malgré tout à recruter sur certains secteurs. Notamment tous ceux qui vont essuyer les fesses de votre maman et plus tard les nôtres à vous et moi, seront très probablement issus de l’immigration.
          Je ne dis pas qu’ils font les boulots que ne veulent pas les Français, ce n’est pas vrai. Mais ils contribuent à occuper des postes où le recrutement est néanmoins difficile.

          Et ne me parlez pas de main d’oeuvre à bas coût. En France, il y a le SMIC et à part les travailleurs sans-papiers (mais dans ce cas, il y a aussi les travailleurs au noir qui sont bien français), personne ne tire les salaires vers le bas.

          Le coût social généré par un “accaparement immigré” ? Mais justement, c’est ainsi qu’ils créent de la richesse, ces mêmes immigrés. Retourner la situation pour inverser la définition n’est pas raison.

          Bref, ces études sont bidons surtout parce qu’elles contreviennent à “vos” vérités.

          • « Il n’y a pas d’immigré de deuxième ou troisième génération. A partir du moment où ces gens sont français, naturalisés, ils sont français. »

            ► Arrêtez votre rhétorique bidonnesque ; ils ont été déclarés français par l’automatisme d’un droit du sol

            ——-

            « Et ne doivent plus êtres séparés des autres catégories de population sur quoi ? Leurs ascendants, la couleur de peau ?»

            ► Par le niktamer de leur vocabulaire, et le mépris imprégné de haine envers tout ce qui n’a pas leur couleur de peau et représente la France

            ————–

            « Etre immigré n’est pas une question de sang ou de génération. C’est une question de situation administrative… »

            ► C’est aussi une méconnaissance de la langue française, de la culture, des codes, et de la manière de vivre en France.

            ———–

            « Cette vision d’appréhender la question démontre déjà une catégorisation essentialiste erronée. »

            ► C’est surtout conséquence d’une inquiétude liée au merdier grandissant de situations larvées se développant en France et complètement importées d’un autre monde.

            ————

            « les populations étrangères venant combler les besoins de main d’œuvre d’une France qui peine malgré tout à recruter sur certains secteurs.»

            ► Des secteurs délaissés parce que sous valorisés par le fait que l’immigration s’en est accaparée.
            C’est pour cette raison qu’on ne trouve plus de maçon qualifiés en France, remplacés par des manœuvres à exécutions approximatives.

            ————–

            « ceux qui vont essuyer les fesses de votre maman et plus tard les nôtres à vous et moi, seront très probablement issus de l’immigration.»

            ► Parce que vous considérez les tâches d’aide à la personne indignes d’un français et devant être reléguées à des immigrés se contentant de peu ?

            ———————

            «Je ne dis pas qu’ils font les boulots que ne veulent pas les Français, ce n’est pas vrai. Mais ils contribuent à occuper des postes où le recrutement est néanmoins difficile.»

            ► Recrutement difficiles parce que ces boulots sont monopolisés par des immigrés à faible coût ( faible coût pour le patron, pas pour le pays)

            ———

            «Le coût social généré par un « accaparement immigré » ? »

            ► Absolument… immigrés s’accaparant de tout travail sur les chantiers… français préférant les ASSEDIC plutôt que de se dévaloriser par un métier à l’image dégradée…
            …et le pays qui paye le chômage des uns, et voit l’argent distribué aux autres partir par Moneygram pour nourrir la famille en Afrique, en attendant qu’elle se débrouille pour venir s’installer en France, avec allocs en tout genre.

          • Ce n’est pas de la réthorique bidon, c’est le droit français. Il vous déplaît, j’en suis attristé (pour vous).
            Quant à vos catégorisations racistes et stigmatisantes (notamment sur ce qui distingue ces populations du reste des citoyens français), elles sont si révélatrices que je ne vois pas l’utilité de continuer là la discussion.
            C’est quoi LA manière de vivre en France, la vôtre ?
            Effectivement, si la France était peuplée de Pierrrrre, il y aurait peut-être UNE manière de vivre en France mais heureusement, vous n’êtes pas encore cloné.

          • « Quant à vos catégorisations racistes et stigmatisantes »

            ► Je vous mets au défit de me citer un seul écrit raciste dans mes propos.
            Votre injure est minable et cache une pratique fascisante consistant à s’attaquer à l’individu quand on n’est pas d’accord avec ses idées

            ———–

            « C’est quoi LA manière de vivre en France, »

            ► C’est ne pas dégrader les boites aux lettres de l’immeuble,
            C’est ne pas mettre le feu à la voiture du voisin,
            C’est ne pas caillasser pompiers et police,
            C’est ne pas dealer,
            C’est ne pas racketter au collège
            C’est respecter pays, coutumes et population

    • Je suis d’origine étrangère (français néanmoins),entièrement et totalement d’accord avec vous sur toutes les réponses que vous avez faites aux bien pensants chroniques et congénitaux(ces gens là se feraient dépouiller par un clandestin qu’il lui trouveraient encore des excuses!!!!)….. ces gens là donc,qui bien loin de soutenir ceux des français d’origines étrangères qui respectent les lois, ,travaillent ,payent des impôts,en fait , par leur angélisme béat, nous assimilent insidieusement à ces voyous irrespectueux et violents. Condamner un acte délictueux fusse-t-il commis par un étranger, ce n’est pas du racisme…… c’est simplement du bon sens civique.

      • « Je suis d’origine étrangère…ces gens là donc,qui bien loin de soutenir ceux des français d’origines étrangères qui respectent les lois,…..en fait , par leur angélisme béat, nous assimilent insidieusement à ces voyous irrespectueux et violents.»

        ► Merci à vous,
        j’ai des amis étrangers qui sont les premiers scandalisés et victimes de ce laxisme, de cet angélisme et de cette irresponsabilité de nos politiques.

  10. à Serge – Le “si vivre ensemble” dans des lieux publics fermés où on met le feu ? Vous y allez fort !

    Attenter à sa vie, c’est sans doute un droit. Risquer la vie de celle des autres n’en est certainement pas un. Désespoir ou pas.

    • Il n’a pas incendié l’endroit, il s’est mis le feu à lui-même. Si les gens ne sont pas en paille ou recouverts d’essence, ils ne risquent pas grand-chose.

      Vous seriez du genre à condamner celui qui se jette sous un train parce qu’il risque de le faire dérailler, non ?

      • Moi je comprends l’attitude du magistrat qui applique la loi. Je déplore la mort d’un homme car ce pauvre type avait du vivre des choses très compliqués dans son pays mais en même temps chaque migrants a une histoire longue et difficile et maleureusement on ne peut pas accepter en france chaque personne étrangère en détresse. Caro on voit que t’as toujours raison mais sérieux redescends sur terre tu vas pas a toi toute seule changer le monde et accepte que certaines personnes soient contre tes propos, vous vous plaignez que le forum soit de plus en plus utilisé par des droitistes mais le debat public existe c’est ça qui fait vivre le forum que des gens expriment des idées contradictoires et c’est peut être une réalité aussi, de plus en plus de gens en france adopte une vision plus liberale et sécuritaire ça fait pas d’eux d’horribles libéraux fachos nationalistes alors qu’à vous entendre vous avez la bonne parole et on doit tous être gaucho socialo écolo pour s’exprimer et être une bonne personne personnellement ta vision de la société est pitoyable.

        • personne ne vous empêche d’écrire et de répondre, comme j’ai le droit de répondre à ce que j’estime être des contre vérités. Désolée, mais je suis tous les jours sur le terrain avec des sans paps … je connais leurs problèmes et les solutions faramineuses de la préfecture … !

  11. Petit message perso à Caro (au cas où je ne pourrais revenir ici):

    Nous nous sommes très souvent confronté, avec des opinions diamétralement opposées;

    en général, je ne fais jamais attention au pseudo du riverain, ne répondant qu’à son message;
    Mais la simplicité de votre pseudo et la constance de vos interventions m’ont amené à retenir ce “Caro” qui cognait à mon carreau quand ça ne tournait pas très rond à son sens.

    Je tenais simplement à vous remercier de n’être jamais tombée dans la facilité d’attaques contre la personne dont les arguments vous déplaisaient.

    Mes opinions ne sont pas les vôtres, mais vous n’avez jamais succombé aux diatribes dégradantes accompagnant les pratiques de trop nombreux riverains.

    Je dirais même avoir touché par une certaine courtoisie que n’entachaient pas nos opinions divergentes et je tenais vous en faire ce bien modeste hommage.

    • merci Pïerrrrre 😉
      J’ai retenu le vôtre à cause des 5 r
      Nous avons des idées diamétralement opposées, mais vous êtes de la droite bon teint, vous n’avez rien d’un facho, c’est pourquoi je n’ai jamais cherché à vous allumer.
      A+ certainement

      • Oui je comprends votre explication mais à lire certains de vos posts on a l’impression que vous ou d’autres personnes dénigrez systématiquement une vision différente de la votre. En toute hônneteté je ne travaille pas avec les sans papiers mais j’en connais, j’ai vécu la plupart de ma vie dans des pays “pauvres” et j’ai comme chaque personne constituer une identité et des idées qui me sont propres. On ne connaît certainement pas le sujet aussi bien que vous mais on a tous un vécu par rapport à ce sujet, la personne fragile qui un jour par malheur s’est faite agressé par un sans pap ou autre. Il serait toutefois faux de négliger qu’il n’existe pas de “problèmes” liés à l’émigration ou les sans papiers, bien sur c’est toujours 2% des personnes qui vont causer “des problèmes” quand 98% ne souhaiteront qu’une chose, s’intégrer trouver du travail et vivre paisiblement (tout comme la délinquance dans certains quartiers d’ailleurs).

    • Beau message condescendant de troll, one point.

      • Par contre Pierrrrre malheureusement si je ne m’abuse ce jeune s’appelait Anthony et était aussi Français que moi ou n’importe qui (qui plus est non issu d’une vague d’immigration diverse). Dans ce cas les jeunes délinquants comme lui vous les privez de leurs nationalités et vous les renvoyer chez eux c’est à dire en France ? (puisqu’ils sont Français par droits du sang et du sol depuis plusieurs siècles ça me paraît compliqué de les rendre apatride et de les expulser dans leurs propres pays).

        • « ce jeune s’appelait Anthony et était aussi Français que moi ou n’importe qui »

          ► Pour moi, il a eu ce qu’il cherchait,
          les seuls responsables de sa mort n’étant que lui-même, l’éducation que lui ont apportée ses parents ,
          ainsi qu’une justice laxiste lui ayant donné un sentiment d’impunité en le relâchant 14 fois auparavant…
          il devait donc en être à à plus de 100 délits, braquages, arrachages de sacs impunis.

          ————–

          « Dans ce cas les jeunes délinquants comme lui vous les privez de leurs nationalités et vous les renvoyer chez eux c’est à dire en France ? »

          ► Quand un petiot con se fait prendre, s’il est comme vous dites «Français par droits du sang et du sol depuis plusieurs siècles», faut gérer le problème in site.
          S’il est français par la loi de sol (genre parents ou grands parents immigrés),
          Je dis qu’il y a argument à considérer par responsabilité et solidarité familiale que la famille toute entière est responsable de son délit (si délit grave et répété)
          Et qu’il y a argument à destituer toute cette famille d’une nationalité française attribuée par trop grande libéralité et dont ils ne se sont pas montrés dignes.

          Si accord international avec le pays d’origine, on les y expédie.. résolvant ainsi de nombreux problèmes, libérant HLM, et allocs en tous genres,

          Et si pas d’accord, suffit de trouver une Éthiopie, un Soudan ou une Érythrée accueillants afin de les y expédier par défaut, avec rémunération de compensation pour ce pays….. et basta….
          ….Croyez que deux ou 3 exemples de ce genre calmeraient beaucoup de banlieues agitées et y ramèneraient le calme et la tranquillité.

          • Ok c’est une réponse cohérente et j’adhère je m’intéressais juste à l’application concrète de votre proposition. C’est vrai qu’en expulser quelques un en Somalie, Erythrées et bien d’autres pays en grande difficultés les calmerait. Mais je pense qu’il y a un travail à faire également ici, pour moi la chose est simple quand on émigre on se rend dans un pays différend du notre et on se doit d’apprendre la langue et de respecter l’histoire et les traditions. J’ai vécu la plupart de ma vie en amérique latine, j’y ai donc appris l’espagnol et non croyant je respecte la ferveur catholique de ses habitants. Il s devraient en faire de même et ce que je trouve abhérent c’est que dans l’autre sens on ne se pose même pas la question. Si demain imaginons que plusieurs dizaines ou centaines d e miliers de français partaient vivre au magreb (algérie, maroc ou autres) je ne pense pas que les populations locales y veraient d’un beau oeil si ces “nouveaux émigrés” parleraient uniquement français et commencerait à construire des cathédrales à chaque place publique importante ou bien à consommer de l’alcool à outrance sur la voie publique. Dans ce sens les choses seraient perçus d’une toute autre manière et nous parlerions peu d’un frein à l’intégration (preuve que chaque zone géographique a aussi ses traditions historiques). J’espère que vous comprendrez le sens de mon explication.

          • « J’espère que vous comprendrez le sens de mon explication.»

            ► Absolument, et j’y souscris

          • En tout cas je tiens il me semble un discours qui est de plus en plus partagé aujourd’hui. Pour moi la réponse à cet échec sécuritaire et immigrationelle doit être faite par l’Etat, un pays où l’Etat est fort est un pays qui tient la route. Ca veut dire pour celà plus de sécurité sur la voie publique, policiers en patrouilles à pieds dans les rues, augmentation du nombre de fonctionnaires relatifs à la sécurité (il y a quand même en france un agent de police pour 350 habitants environ ce qui me semble peu). Ceux qui n’ont rien à se repprocher et qui respecte les lois (code civil, de la route) n’auraient donc pas à s’en plaindre. Mais aussi et c’est là le plus compliqué une politique globale d’intégration culturelle, l’apprentissage obligatoire de la langue française, le fait de s’insérer en travaillant et payant des impôts. Là par exemple est le problème avec certains roms, ce sont avant tout des “nomades” il y en a certes un grand nombre qui veulent travailler mais peut être pas de la même manière que nous le concevons dans notre civilisation c’est-à-dire occuper un logement, payer des cotisations pour profiter des dernices publics de qualité que nous possédons et s’inscrire dans une action territoriale de proximité (c’est dit dans l’article, la jeune Dana retourne au camp car làs de vivre en appartement, je ne dénigre pas ce mode de vie mais il est pour moi “incompatible” avec le notre comme nous le concevons). Enfin la France n’interdit à personne de pratiquer ses croyances ou religions et croyez moi ce point est plus important chez nous que dans la plupart des autres pays du monde et les migrants devraient donc faire preuve d’intérêts pour notre Histoire et respecter la tradition historique (je radote peut être mais par exemple vouloir systématiquement construire mosquée et minaret dans chaque grande ou moyenne ville de France me semble inaproprié (les lieux de cultes ne manquent pas mêmes dans les petites communes).

          • C tres drôle ce que vous dites : en tunisie il y a déjà des cathédrales, églises et synagogue puis les tunisiens parlent également français , et enfin l’alcool circulent déjà depuis de nombreuses années et circulera tjrs même s’il ya des interdictions ultérieurement

          • La Tunisie ce n’est pas le pays qui était à l’origine du printemps arabe et qui est en train de devenir une terre du salafisme? Ce n’est pas l’endroit où un parti islamiste (Enharda pour ne pas le citer) gagne énormément de terrain en profitant de l’analphabétisme de la population, en obligeant des mineures à se marier avec des hommes qui pourraient être leurs grands pères, en envahissant les universitées pour y décréter l’application de la Charia? Sans parler de la persécution des chrétiens dans pratiquement tous les pays islamistes (egypte, lybie, syrie, irak, iran, pakistan…) et de la liberté d’expression qui n’est quand même pas bien installée. Et je ne parle pas que de la Tunisie, on voir bien ce qui se passe en Algérie, en Lybie, au Moyen Orient et dans la Péninsule Arabique où les noirs et les malaisiens sont considérés comme des sous hommes et où l’esclavagisme est maître. Non merci mais je ne pense pas que le niveau de liberté individuelle.

          • comparer une immigration fictive de populations européennes au Maghreb et celle bien réelle des Maghrébins en France n’a aucun sens. Ce n’est pas la même Histoire (ex colonisés devenus immigrés) ni le même contexte économique (sauf si les Européens veulent bien inverser un peu les rôles en devenant pauvres et en risquant leur vie sur une barque pour aller travailler dans une Afrique fastueuse et cynique).
            Ensuite arrêtez de parler d’un pays que ne vous ne connaissez absolument pas et qui s’appelle la Tunisie, je vous invite par ailleurs à aller boire une Celtia dans n’importe quel bar de l’Avenue Bourguiba, pas très loin de la Cathédrale Saint Vincent de Paul. Vous rencontrez à Tunis une société multiple et riche mais attention ça pourrait vous anéantir de voir qu’il y a des nuances partout sur Terre et que la vie est plus complexe que ce que vous croyez.
            (Et apprenez à écrire Libye et le nom des partis politiques avant d’en parler)

          • T’es vraiment stupide on parle d’une application fictive, le Magreb je le connais plus que ce que tu crois et franchement j’ai pas ete emballe, les gens pas si accueillants, tres interesses et on ressent fortement un sentiment “xenophobe” que je n’ai pas retrouve en amerique latine ou asie. Au passage faut peut etre pas oublier que c’est des pays qui possedent des ressources naturelles qu’il n’y a pas en europe, une population jeune donc moins de retraites a payer, une situation geographique exeptionnelle (c’est le centre du monde); un climat clement pour l’agriculture et des aides internationales colossales mais non c’est toujours la faute a une mechante europe et aux vestiges de la colonisation. Qu’ils commencent par lutter contre la corruption, la richesse immense des cadres politiques, militaires et de quelques entrepreneurs. Et oui j’ai pas honte de le dire mais aussi contre un contexte socioculturel particulier, moi je suis dsl mais je cautionne pas qu’une fillete soit mariee de force, que les femmes soit voilees ou qu’on leur impose des interdits a cause de leurs differences biologiques.. on voit bien que t’y connais rien il y a une difference entre le voyage carte postale ou effectivement tu bois ta biere bien a l’aise sur l’avenue principale (donc la realite du pays tu la vois pas) et de vivre dans un de ces pays pour y connaitre les difficultes qu’il affronte. Au passage oui les choses sont bien complexes c’est sur c’est difficile de les resumer et de te les expliquer en 200 caracteres (ca va tu suis toujours jusque la? ). Et les partis politiques ben j’en parlerais pas avec toi je crois que tu serais vite largue c’est un peu plus complique que pcf/fn, ps/ump… (a et dsl je suis dyslexique dc oui je confonds certains mots).

          • c’est justement parce que j’y connais quelque chose (étant tunisienne et vivant à Tunis) que je vous ai répondu. Vos exemples de fillettes mariées de force sont caricaturaux, si vous avez des cas précis à me communiquer, ça m’intéresserait.
            Après, concernant le voile, on peut être contre le concept (comme moi) mais j’estime qu’on ne peut pas interdire à quelqu’un de s’habiller comme il veut (même si vous croyez sûrement qu’on ne peut pas être “libre” de mettre le voile).
            Et concernant le côté xénophobe de la population, je comprends ce que vous avez ressenti et je suis d’accord qu’il y a une forme de méfiance mais je pense aussi que ce n’est pas immuable et que c’est dû en grande partie au fait qu’on a été isolés et enfermés pendant les décennies de la dictature et que toutes les communautés étrangères qui enrichissaient la culture du pays sont parties peu après l’Indépendance. Après, qu’il nous soit aussi très difficile de voyager librement doit forcément nous empêcher d’avoir l’ouverture que vous souhaiteriez que nous ayons…
            C’est vrai qu’il y a un repli identitaire en ce moment (et ce n’est pas seulement dans le monde arabe que ce repli se manifeste, on voit aussi en Europe et aux USA les conséquences du discours sur le clash des civilisations) mais j’ai de l’espoir car la situation est plus complexe que ce que montrent les médias français avec les gentils laïcs d’un côté et les méchants fanatiques de l’autre, il y a des combats passionnants qui sont menés tous les jours par la société civile et c’est vivifiant de sortir de cette léthargie dans laquelle nous étions plongés. Voilà, j’arrête pour ne pas tomber dans le lyrisme. Bonne journée.

          • Combien d’américains à Paris bien placé à Paris ne parlent pas un mot de français ?

          • « Combien d’américains à Paris bien placé à Paris ne parlent pas un mot de français ? »

            ► Vous savez, les langues régionales, s’il fallait tous les apprendre….

  12. http://leplus.nouvelobs.com/contribution/216899-quand-le-suicide-etait-passible-de-la-peine-de-mort.html

    il me semble que la loi a évolué depuis quelques années, les tentatives de suicide ne pouvant plus faire l’objet de poursuites pour mise en danger (ce qui était concevable pour les tentatives au gaz…)

    • A 1312 :

      Très bonne réplique, effectivement tu as bien raison il faut sortir des clichés et ne pas prendre en compte quelques cas particuliers pour en faire une généralité. Cependant il serait faux de nier que dans la plupart des pays dits “musulmans” la femme est totalement libre, je ne connais pas de cas précis mais par mon entourage on m’a rapporté beaucoup de cas où de jeunes filles sont mariés de force, c’est en général dans le monde rural que ça se passe et la Tunisie ne doit pas y échapper (je parle plus de la Turquie car j’ai de la famille la-bàs). Il n’y a qu’à voir ce qu’a fait la jeune Amina et les réactions qui l’ont précédé, grands nombre de personnes se sont manifestés en disant vivre de véritables calvaires au sein de leurs familles (certaines souvent se mutilent pour ainsi échapper à ce milieu). Pour le voile je suis tout à fait d’accord si la femme choisit de le porter, si on lui impose c’est plus difficile mais c’est un autre débat. Enfin pour le sentiment xénophobe que décrit durand je l’ai aussi ressenti mais je pense qu’il y a toujours un contentieux historique avec certains pays, et que comme vous dites ce repli est présent dans de nombreux pays, nottamment l’Europe avec la montée des extrêmes (dont Marine le Pen se targue aujourd’hui d’être le premier parti de France) et les USA. Débat intéressant en tout cas.

      • Oui je comprends mieux votre point de vue (et excuser moi 1312 à certains moments je ne maîtrise pas mon verbe) mais ne nier pas la véracité de la montée de l’extrêmisme, le salafisme et l’extrêmisme islamique qui en découle ne portent pas vraiment de grandes valeurs et libertés universelles. En Tunisie je ne suis pas un expert mais l’on voit bien que c’est une réalité et que de plus en plus de personnes adhèrent à ces idées (tout comme la montée des frères musulmans ou celle des islamistes en Lybie). Et sur ce point je ne pense pas que l’histoire dictatoriale soit responsable, les peuples devraient justement aspirer à plus de libertés individuelles et non se replier sur un communaitarisme religieux qui de surcroit ne va pas amener plus de croissance économique et donc de richesses à ses habitants. Pour Mermen, effectivement je ne conteste pas le choix de chacun de s’habiller comme il le souhaite et quand je parle de voile je parle du voile intégrale, c’est aussi écrit dans la bible (le voile sur les cheveux) mais obliger certaines femmes à se vêtir comme en Arabie Saoudite me semble disproportionné et ne résulte pas à mon avis des écrit du livre saint (sur ce point je ne suis pas sur et j’aimerais être éclairé). Enfin certes les extrêmes montent aussi dans le monde occidental mais c’est une chose compliqué, déjà la récession économique a entraîné grands nombre de précarité pour la population et un sentiment de faiblesse, combiné à une peur de l’orient depuis les attentats de New York et les guerres d’Irak et d’Afghanistan. Les médias ont une responsabilité profonde mais il y a une bien une réalité qui en découle et qui malheureusement touche grands nombre de citoyens.

        • A Durand :
          N’avez-vous pas l’impression que vous ne jugez pas les deux populations de façon égale ? Je vous cite :
          “je ne pense pas que l’histoire dictatoriale soit responsable, les peuples devraient justement aspirer à plus de libertés individuelles et non se replier sur un communautarisme religieux” / “Enfin certes les extrêmes montent aussi dans le monde occidental mais c’est une chose compliqué, déjà la récession économique…”

          A Mermen :
          En Tunisie, selon le Code du statut personnel, les deux époux doivent être consentants et l’âge minimum est de 18 ans pour les deux. Les cas isolés où ces conditions ne sont pas respectées sont par conséquent contraires à la loi.

          Je ne nie pas que dans les pays dits musulmans la situation des femmes est problématique et beaucoup reste à faire afin de changer certaines mentalités mais cela fait partie d’un combat et de tout un contexte.
          Au Maghreb par exemple, les gens ne peuvent pas avoir la même méfiance séculaire qu’ont les Français par rapport à la place de la religion dans la vie publique (qui résulte de différents moments historiques propres à la France) car la religion n’a tout simplement pas autant posé problème, elle a toujours fait partie de l’espace privé et de l’espace public sans causer de conflits ou de guerres, elle a seulement alimenté des débats dans les milieux intellectuels et ce à partir du XIXe. Des débats opposant une frange progressiste à tendance laïque à une autre plus conservatrice, les droits individuels et l’égalité d’un côté et la primauté du groupe, du noyau familial et des traditions de l’autre (un peu comme partout, me diriez-vous). Aujourd’hui que l’islam a pris un visage politique “moderne” (élections, partis politiques, etc) et que les citoyens réalisent que finalement le politique et le religieux ne font pas vraiment bon ménage, on pourra remettre en question la religion et reconsidérer les libertés individuelles. Et c’est en train de se faire, il fallait peut-être un choc, une dimension empirique pour que les choses changent, elles ne peuvent évidemment pas changer en copiant bêtement d’autres “grandes civilisations”.
          Je dis ça parce que je trouve que c’est facile de juger, à partir d’idéaux universalistes mais finalement très franco-français, des expériences différentes.

          Bref, je me suis éloignée du débat mais tout ce qu’on a raconté là sur le Maghreb et le “racisme” (si on peut l’appeler réellement ainsi) que pourraient y ressentir les étrangers n’excuse en rien, même si on semble l’insinuer dans certains commentaires, les mauvais traitements accordés aux immigrés ni tous les propos avilissants du type “en expulser quelques un en Somalie, Erythrées et bien d’autres pays en grande difficultés les calmerait”. Ou encore les assertions putrides selon lesquelles l’immigré serait la source de tous les problèmes et qu’il faudrait le punir avec toute sa famille. Une figure du mal qui permet de se dédouaner et de ne pas remettre en question des décennies de stigmatisation et de dénigrement qui ont généré ce qu’elles ont généré.

          Bien à vous !

          • A 1312 :
            Je comprends votre point de vue mais pour moi il y a une difference fondamentale, je ne pense pas par exemple que la montee du fn impliquerait la mise en place de la charia ou bien un renfort des actions armees (le terrorisme), on le voit bien avec la presence d’al qaeda en lybie, algerie, tunisie aussi… Il y aurait certes des discriminations qui en decouleraient mais pas de bombes posees en plein tunis ou marrakech par quelques excites habilles en lonsdale. Pour ce que vous dites sur les lois c’est vrai mais je n’ai pas bien l’impression que ce soit reelement pris en compte par la population, au maroc l’avortement ou bien le divorce est legal mais croyez moi beaucoup de femmes ne peuvent pas exercer ce droit. D’ailleurs le maroc est un exemple interessant, pourquoi n’y a t’il pratiquement pas d’attentats et le touriste se sent plus en securite qu’ailleurs (pour bien connaitre le pays le roi y etre pour quelque chose et ce pays n’est pas n’ont plus un grands symbole de democratie). Pour mes propos sur l’immigration en france on sait tous pourquoi cette situation est nee, guetoisation des immigres depuis les annees 1950, montee de la pauvrete (on retrouve ca partout, les noirs et mexicains aux usa, afriquains et latinos en espagne..). Mais aujourd’hui cette haine sociale qui en decoule touche les francais, je peux comprendre la colere que ressentent certains immigres ou francais issus de l’immigration mais moi je manifesterais, je ferais des manifs avec des associations par exemple je n’irais pas racketter des gamins, voler un collier a une petite veille ou vendre de la drogue en faisant ca ils s’enfoncent encore plus et renforcent un sentiment de rejet a leur egard.

          • A Durand :
            On ne peut pas exiger de quelqu’un de faire preuve de citoyenneté lorsqu’il n’est pas traité comme un citoyen à part entière. Diabolisations médiatiques et politiques en tous genres, rappel constant des origines, amalgames entre origine et religion, contrôles au faciès, le fantôme de la nationalité imméritée qu’on fait surgir lâchement comme punition ultime à chaque “bêtise” car ce serait plus commode de jeter les gens que de tenter de construire une société plus juste, etc.. Il faudrait être surhumain ou masochiste pour être fier d’appartenir à un système qui rejette avec autant de force tout ce que vous êtes (ou êtes supposé être ou avez été).

            Pour le reste aussi, nous ne partageons pas les mêmes visions et je crois que nous allons nous répéter. Merci pour cet échange et bonne continuation à vous.

          • Bêtises….que qualifiez vous comme étant des bêtises, les agressions contre les personnes, la vente de drogue, les hold up contre des bijoutiers ou autres, les réseaux mafieux de prostitutions ou de vols,etc,etc…, sans parler des incivilités commises aux quotidiens, insultes et irrespect qui ne relèvent pas forcément du judiciaire mais qui néanmoins “exaspèrent”tout le monde,est-ce de ces bêtises là dont vous voulez parler?.Et bien sachez que pour ma part, je suis fier d’appartenir à un système qui condamne et puni ces “bêtises” ,et tente comme il peut de protéger les honnêtes gens(de toutes origines), qui ne cèdent pas à la facilité en agressant autrui. Ha!… l’argument bateau de la justice sociale(….),mais combien y à t-il de pauvres gens qui jamais au grand jamais, ne feront de mal à une mouche malgré leurs précarité?, n’est-ce pas plutôt ceux là que vous devriez “honorer” de votre compassion, ceux là ne sont-ils pas infiniment plus respectables que ces petites frappes qui n’ont de respect pour rien hormis BMW , NIKE ou GUCCI .Ceci étant,pour ceux qui ne trouvent pas le système Français à leur gout,rien ne les retient ici…au fait, les accueilleriez-vous en Tunisie vous même ?.

          • Très juste je partage tout à fait votre point de vue.

            Pour répondre à 1312, la stigmatisation c’est un peu exagéré, quand on voit les barbus refuser de répondre aux personnes dans les grands magasins, violenter et mépriser le personnel hospitalier, refuser de s’adresser aux femmes et quand des jeunes de cités se justifient toute la journée en disant “walla” par ci, “sur le coran” par là (là je n’invente rien je l’ai vu de mes propres yeux et de nombreuses fois), quand des prières se font en pleines rues avec parfois des centaines de croyants en méprisant le passant lambda et l’ordre public, effectivement ça donne une image quand même un peu particulière de certaines personnes et la plupart des gens vont faire un amalgame. Ce n’est pas être raciste ou autre, n’importe quel groupe de personnes manifestant en public par le biais de croyances religieuses me choque d’ailleurs. Je peux vous certifier que 99,9% des gens répondraient sans aucune gêne à une personne de “couleur” ou de confessions autres que le christianisme (pour en venir à votre point de vue c’est-à-dire différente de la plupart des “français de souche”)nsi l’échange est courtois et polie (tout comme l’inverse d’ailleurs). Je suis désolé mais le contrôle au faciès ça me fait toujours rire, quel est le véritable problème dans les transports en communs ? Les agressions physiques (vols de portables, agression à caractère sexuelle, consommation de drogue) qui sont en général des actions menés par une faible part de la population et qui en général est reconnaissable (style vestimentaire, démarche etc…). Effectivement quand les loubards de cité s’habillent en survêtement et air max au pied on peut comprendre que les gens fassent cet amalgame, à titre contraire vous croiseriez un crâne rasé habillé en lonsdale et rangers il serait vite catalogué comme facho et tout autant contrôlé alors qu’il peut très bien s’habiller de cette manière par envie. La plupart des personnes qui adoptent une démarche, un style et un comportement “normal” n’ont en général aucun problème. Pour finir ceci est aussi vrai dans la proportion des actes délictuels, allez faire un tour aux tribunaux et vous verez par vous-mêmes. La bêtise est donc de tomber dans un racisme primaire car l’aboutissement à la délinquance n’est pas du à une appartenance ethnique ou religieuse mais effectivement cette délinquance de proximité est commise par ces petites frappes souvent reconnaissables (d’ailleurs quand on étudie ce point de vue sociologiquement, ça se confirme mettre un survét’ casquet et air max c’est rentrer dans une catégorie et pouvoir s’identifier ou se faire identifier par les autres).

  13. Puisqu’il m’est impossible d’écrire sur Rue89, mais que les colonnes de Rue89Lyon me sont encore ouvertes,
    Je suggère à Rue89 d’effectuer par Maton interposé une enquète sur le prison de mineurs à Fleury Merogis:

    Je vous donne le rapport rapide d’un maton que j’ai pu rencontrer:

    – Prison UNIQUEMENT peuplée de mineurs blacks et beurs, (tous de nationalité française)

    avec une atmosphère de violence inouie
    (personne ne veut plus y travailler..

    ….violence contre les fonctionnaires, mais violence aussi entre mineurs,
    avec phénomenes de caïds y faisant regner leur loi.

    D’aprés le maton en question, ce sont tous de dangereux tarés au je m’en foutisme et à la violence relevant d’une analyse psychiatrique…des fous que l’administration lâche dans la nature une fois leur peine fine.. et retrouve deux mois aprés dans la même prison…

    • Très vrai celà rejoint les propos de M. Zemour, en effet près de 80% de trafiquants et délinquants de proximité sont “beurs” ou “noirs” (peut-être plus même), c’est un simple constat réalisé par tous les policiers et gendarmes de France, par tous les magistrats et avocats également.
      Les prisons sont depuis longtemps le vivier du crime, car ces voyoux sortent en général avec plus d’expérience dans le trafic et des contacts “utiles” pour y prospérer. N’imaginons pas le quotidien de ces travailleurs courageux, les brimades, menaces, agressions physiques et rêglements de comptes que vivent les matons au quotidien. Sans parler de la prolifération des imams et de la religion qui vient légitimer et “excuser” cette dérive de ces jeunes et les entraîner vers une radicalisation qui n’a pas de limite (extrêmisme, mise en place de réseaux salafistes). Encore avant le milieu traditionnel, les corses, gitans et autres tenaient les prisons mais dorénavant même dans ces établissements la violence est omniprésente et les activitées criminelles également.
      La justice serait-elle trop laxiste? Est-il normal de laisser se développer de telles actions?
      Je pense qu’il faut un système plus dur, des peines de prisons qui sont pour eux une punition et dégage de la peur et de la crainte, bien loin de la réalité actuelle où un délinquant sexuel effectuant 2 ou 3 ans de prisons avec les remises de peines ou bien un dealer qui gagne 15000€ par mois se fait attraper au bout de 3 à 5 ans en général (calculer le chiffre d’affaire) fait une peine de 3 ans de prison et a bien plus peur qu’on lui saissise ses biens que la peine de prison en elle-même.
      Ce système est-il logique?

  14. « Il y a trois mois, ce Tunisien avait déjà fait l’objet d’une tentative d’expulsion. Mais il avait refusé d’embarquer dans l’avion à destination de Tunis »

    ► Un type qui connait toutes les ficelles pour ne pas être expulsé,
    alors qu’il aurait été si simple de l’amener dans un charter pour la Tunisie, regroupant tous les clandestins tunisiens.

    Ça lui aurai évité quelques brulures…

    La France qui se noie de ses procédures inutiles qui perdurent des situations larvées

  15. en tunisie le faite de simoler a cree une revolution il a cru pouvoir le faire en france louper tout a fait d accort avec le procureur