L’écran et les autres
Knut, c’est un peu le Cousin machin du cinéma. Il est toujours par là, tout le monde le connaît, mais personne ne sait vraiment ce qu’il fait. Il dit tout haut ce que beaucoup pensent tout bas. Et, comme parfois il est drôle, on continue de l’inviter aux réunions de famille.
Blogs  L’écran et les autres 

Cinemas lyonnais : Quelle politique ?

actualisé le 20/12/2013 à 14h05

En filigrane et sous des atours d’événement culturel, c’est la question centrale que pose l’association de spectateurs Enjeux sur image. Les 27 et 28 septembre, elle organise la 2ème édition de son événement militant « Le cinéma : un enjeu citoyen », en salle Paul Garcin (Lyon 1er).

Petit rappel

Été 2009, en mode cow-boy, le patron du CNP ferme le site Odéon, licencie une partie de son personnel… Tollé des spectateurs, des professionnels, quelques élus s’émeuvent ; et l’association Enjeux sur image voit le jour avec pour objectifs de soutenir les employés et d’opérer une vigilance sur l’état de l’exposition des films à Lyon. Quelques années plus tard, les employés des CNP sont toujours en grande difficulté, le cinéma La Fourmi a également fermé, l’association continue d’interpeller les pouvoirs publics qui, eux,…

Le cinéma : un enjeu citoyen

Voir un film, plutôt qu’un autre ; aller dans une salle, plutôt que dans une autre, n’est-ce pas un geste politique ? Soutenir des lieux de diversité culturelle, de mixité sociale, permettre de découvrir les nouvelles images, des images plus fragiles, des univers plus confidentiels, défricheurs de territoires esthétiques, narratifs… voir émerger de nouveaux auteurs… ce sont des choix politiques, des choix que Lyon, ville qui revendique l’invention du cinéma, ne fait quasi pas.

Avec une table ronde intitulée « Un cinéma dans la cité », l’association Enjeux sur image va poser ces questions. Pourquoi disposer d’un lieu de diffusion, d’un équipement de proximité ? Pourquoi financer des salles de cinéma ? Est-ce uniquement par souci de diversité culturelle ? Quels sont aussi les intérêts économiques, sociologiques, pédagogiques ? L’image ne va-t-elle bientôt passer que par les ordinateurs, smartphones, téléviseurs et multiplexes avec lesquels le spectateur est consommateur, maître de la temporalité, du contexte ? Ou les pouvoirs publics vont continuer de croire que l’offre doit primer, que voir ensemble, avec des inconnus, à un horaire contraint, est aussi source de richesse et donc que des lieux de vie doivent être préservés. Certaines collectivités le pensent, le défendent, et les chiffres leur donnent raison.

Jean-Pierre Thorn, grand témoin

Sociologue, économiste, élus, exploitants de salles de cinéma… donnent rendez-vous le samedi 28 septembre à 15h pour débattre de ce vaste sujet. Et, le cinéaste Jean-Pierre Thorn apportera son regard, témoignera de ses expériences, tout au long des deux journées. Lui qui n’a eu qu’une séance unique à Lyon pour son dernier film 93, la belle rebelle connaît bien les réussites et difficultés de la diffusion du cinéma indépendant en France.

Grand témoin de ces journées militantes, il animera également une master class (sam. 28/09 à 10h30), présentera son dernier film (vend. 27/09 à 20h) et accueillera le cinéaste Dominique Boccarossa pour son long métrage – inédit à Lyon – Ab irato, sous l’empire de la colère.

A six mois des élections municipales, « Le cinéma : un enjeu citoyen » se propose comme un temps de projections et de réflexion sur la place du cinéma dans la cité. Et peut-être un espace de propositions, d’idées pour des mandats à venir.

Partager cet article

Voir tous les articles de ce blog
L'AUTEUR
KNUT
KNUT
Knut, c’est un peu le Cousin machin du cinéma. Il est toujours par là, tout le monde le connaît, mais personne ne sait vraiment ce qu’il fait. Il dit tout haut ce que beaucoup pensent tout bas. Et, comme parfois il est drôle, on continue de l’inviter aux réunions de famille.
En BREF

La piscine de Gerland rouvrira finalement en attendant le futur bassin promis

par Rue89Lyon. 467 visites. 1 commentaire.

Les archives de Lyon ont besoin de vos photos de mariage

par Rue89Lyon. 536 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 459 visites. Aucun commentaire pour l'instant.