Vigies 

Centrale du Tricastin : l’ASN demande une surveillance renforcée des eaux souterraines

actualisé le 15/11/2013 à 12h08

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a annoncé lundi 16 septembre avoir demandé à EDF une surveillance renforcée des eaux souterraines de la centrale nucléaire du Tricastin (Drôme) et d’identifier la cause d’une « présence anormale » de tritium dans ces nappes.

Le tritium est l’un des principaux radionucléides émis par les réacteurs nucléaires et les installations de traitement du combustible nucléaire usé.

« L’enceinte géotechnique » de la centrale, matérialisée par une paroi verticale en béton de 60 cm d’épaisseur et de 12 mètres de profondeur sous les réacteurs, emprisonne l’eau souterraine et l’empêche de contaminer les nappes phréatiques environnantes, a expliqué lundi soir EDF. L’eau pompée est ensuite stockée dans des réservoirs, contrôlée, puis rejetée dans le Rhône « dans le respect des réglementations », a assuré le groupe.

A lire sur lemonde.fr

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

A Lyon, premier pic de pollution aux particules fines de l’automne

par Rue89Lyon. 1 128 visites. 3 commentaires.

Le plus gros squat de la Guillotière expulsé

par Laurent Burlet. 2 498 visites. 1 commentaire.

Salon des vins à Lyon : un happening exceptionnel autour de cuvées rares ou épuisées

par Antonin Iommi-Amunategui. 511 visites. Aucun commentaire pour l'instant.