Actualité 

En juillet, le « chômage a baissé en Rhône-Alpes ». Tout dépend de quels chiffres on parle

actualisé le 16/11/2013 à 09h26

Le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A (sans emploi) a baissé en juillet dans la région Rhône-Alpes de 0,4 % (1 162 chômeurs de moins par rapport à juin) alors qu’il continue à augmenter sur le plan national.

Immédiatement, le préfet de région, Jean-François Carenco s’est fendu d’une déclaration pour se féliciter de cette baisse, « la première intervenue depuis mai 2011 » :

« Ce bon chiffre s’ajoute à d’autres indicateurs pour démontrer que grâce à un début de reprise économique et grâce également aux emplois aidés, la région donnera raison au président de la République et inversera les chiffres du chômage d’ici la fin de l’année. »

Problème : comme habituellement avec les chiffres du chômage, il s’agit de savoir de quoi on parle.
Pour juillet, en effet, c’est le nombre de chômeurs de catégorie A (sans emploi même à temps partiel) qui a diminué. Mais dans le même temps, comme le reconnaît la préfecture de Rhône-Alpes, les catégories B et C (activité réduite) voyaient leur nombre augmenter de 5%. Ce qui veut dire que les chômeurs qui jusque là n’avaient rien trouvé du tout ont (enfin) une petite activité rémunérée. Bref, il n’y a pas de quoi s’emballer. Autrement traduit en langage préfectoral par cette formule :

« C’est à moyen terme un signe de reprise encourageant ».

A noter également que les départements du Rhône et de la Haute-Savoie ont connu une hausse de 0,3 % et 0,5 %.

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 259 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Orhane : dis-moi où tu habites, je te dirai si tu subis bruit et pollution de l’air

par Rue89Lyon. 1 352 visites. 1 commentaire.

Contre l’A45, une première fête pour relancer la mobilisation

par Rue89Lyon. 1 005 visites. Aucun commentaire pour l'instant.