Vigies 

Être étudiant à Lyon coûte en moyenne 11 852 euros par an

actualisé le 17/11/2013 à 22h34

Selon une étude sur le coût de la vie étudiante réalisée par l’Unef, Lyon n’apparaît pas comme une cité particulièrement chère. Les étudiants lyonnais ont en moyenne dû débourser 11 852 euros l’an dernier. C’est bien moins qu’à Paris (16 592 euros) et légèrement moins que la moyenne nationale (11 912 euros).

En ce qui concerne le logement, Lyon figure aussi parmi les villes les moins coûteuses, comme le souligne Mathieu Landau, en charge de la communication de l’Unef et ancien président de la section lyonnaise du syndicat, cité par Metronews.fr :

« Un étudiant lyonnais dépense environ 4 800 euros par an pour payer son loyer. À Bordeaux, Lille ou Montpellier, les étudiants dépensent respectivement 4 830, 5 100 et 5 280 euros. À noter que ce sont des prix calculés sur des petites surfaces, 25 mètres carrés à peu près, car c’est ce que recherchent les jeunes en priorité. »

Le gros point noir, en revanche, se situe au niveau des tarifs des transports, calculés sur les dix mois de l’année universitaire. S’il faut débourser 204 euros à Bordeaux, 213 euros à Marseille ou encore 228 euros à Strasbourg pour se déplacer tout au long de l’année, compter 281 euros pour bénéficier des transports en commun lyonnais.

« Lyon reste relativement chère. Les municipalités et les collectivités locales ont les moyens de baisser ces coûts. Nous profitons des élections qui approchent pour le souligner », explique Mathieu Landau.

À lire sur Metronews.fr

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Effet François Fillon à Lyon : le juppéiste Michel Havard met entre parenthèses sa vie politique

par Rue89Lyon. 915 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

La distribution de tracts est-elle un délit ?

par Rue89Lyon. 365 visites. 1 commentaire.

Une marche à Lyon pour la journée de lutte contre le sida

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.