Actualité 

Gérard Collomb lance devant le Sénat un « club du social réformisme »

actualisé le 21/12/2013 à 01h31

C’est le 18 juin et l’occasion de lancer des appels. Quand Gérard Collomb fait le sien, c’est en grande pompe, devant ses collègues sénateurs, pour lancer un club du « social réformisme ».

Le sénateur-maire socialiste de Lyon avait déjà donné un panel de ses idées sur la façon dont les réformes devraient être menées en France, dans une interview publiée sur lepoint.fr.

Ce mardi, accompagné d’économistes tels que Philippe Aghion, Gilbert Cette ou Etienne Wasmer,  l’élu lyonnais a voulu faire la leçon à ses homologues de l’hémicycle, leur « donner les bases théoriques » si jamais ils étaient « en mal de repères ».

Une retraite à points, sur le modèle suédois ; réformer le millefeuille administratif ; réancrer les universités dans leur territoire ; créer une interface entre universitaires et politiques ; alléger le coût du travail, ont été quelques unes des idées évoquées, tandis que la divergence des économies des pays européens a été déplorée, tandis qu’une fiscalité juste et incitative a été prônée. Du Gérard Collomb dans le texte.

Entre déclarations générales et concepts applicables, le maire de Lyon a réussi son coup : donner quelque ampleur à son propos de baron local confortablement installé pour critiquer la politique centralisée parisienne, en s’entourant de pointures et en lui donnant le cadre d’un « club de réflexion », possiblement référent.

 

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Dalya Daoud
Dalya Daoud
Redchef à Rue89Lyon.
En BREF

Une marche à Lyon pour la journée de lutte contre le sida

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Au Forum de l’entrepreunariat, bien-être et zénitude du porteur de projet

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Cour d’appel de Lyon : l’affaire du Center Parcs de Roybon renvoyée en décembre

par Rue89Lyon. 521 visites. 1 commentaire.