Un pied dans la botte
Un blog transalpin lyonnais. Et pourquoi pas ? Audrey Chabal auteure du blog "Un pied dans la botte", s'intéresse à l'actualité de nos voisins italiens. Ciao ciao.
Blogs  Un pied dans la botte 

Mariage homosexuel : l’Italie va-t-elle l’adopter aussi ?

actualisé le 08/01/2014 à 06h21

Il semblerait que les six mois de débat sur le mariage gay de ce côté-ci des Alpes aient poussé nos voisins italiens à se poser des questions. Jeudi dernier, 221 députés de gauche et du centre ont signé un projet de loi… contre l’homophobie. Un texte qui devrait s’insérer dans la loi Mancino, qui condamne déjà l’incitation à la haine raciale, ethnique et religieuse.

BLOG/ Dans la même idée, à l’occasion de la journée mondiale contre l’homophobie célébrée le 17 mai, le président de la République Giorgio Napolitano a rédigé, sur le site du Quirinale, une petite note : « j’exprime ma proximité à tous ceux qui ont été victimes d’intolérables agressions et à tous ceux qui subissent des discriminations qui ont pour objet leur orientation sexuelle. »

Le président du Sénat, Pietro Grasso, a également fait une déclaration très remarquée : « l’homophobie est un problème social que nous devons régler immédiatement. Libérons les homophobes de leurs peurs! »

« Libérons les homophobes de leurs peurs »

Et en effet, l’homophobie est un sérieux problème en Italie. Si en Europe 26% des homosexuels affirment avoir subi des agressions verbales ou physiques durant les cinq dernières années, en Italie le pourcentage monte à 54%, selon une étude réalisée par l’Agence européenne des droits fondamentaux.

Si les préjugés persistent, les choses bougent, un peu : début mai, la ministre de l’Egalité des chances Michaela Biancofiore, s’est vue remerciée 24 heures après sa prise de fonctions. En cause, ses propos jugés homophobes par le nouveau président du Conseil Enrico Letta.

Dans une interview elle a affirmé :

« Pour une fois, j’aimerais bien que les associations gay condamnent, au lieu de s’enfermer elles-mêmes dans un ghetto, la récente vague de meurtres de femmes [dans la Péninsule]. Tout ce qu’elles font, c’est de défendre leurs propres intérêts »

 

Pour une reconnaissance des unions homosexuelles, chapitre 2

Mais ce n’est pas tout. « Les homosexuels doivent voir reconnaître juridiquement leur union, même en Italie », a déclaré la présidente de la Chambre Laura Boldrini :

« C’est l’Europe qui nous l’impose (…), cette égalité des droits existe dans 19 pays européens ».

Ce n’est pas la première fois en Italie qu’un tel sujet émerge : déjà en avril 2006, le gouvernement de Romano Prodi tente de proposer une loi d’union civile sans distinction de sexe, le DICO (DIritti e doveri delle persone stabilmente COnviventi). Une sorte de PACS qui a eu pour principal effet de faire exploser les actes homophobes dans la péninsule.

De cette poussée d’intolérance, Luca et Gustav, deux journalistes-cinéastes alors en couple depuis huit ans, en ont fait un documentaire : Homophobie à l’italienne. Édifiant.

Bref, après la proposition de DICO, Silvio Berlusconi a été réélu président du Conseil.

 

Partager cet article

Voir tous les articles de ce blog
L'AUTEUR
Audrey Chabal
Audrey Chabal
Auteure du blog "Un pied dans la botte", je m'intéresse à l'actualité de nos voisins italiens. Ciao ciao.
En BREF

La piscine de Gerland rouvrira finalement en attendant le futur bassin promis

par Rue89Lyon. 446 visites. 1 commentaire.

Les archives de Lyon ont besoin de vos photos de mariage

par Rue89Lyon. 513 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 451 visites. Aucun commentaire pour l'instant.