Cultures 

La domination des Lyonnaises n’est pas une bonne nouvelle pour le foot féminin

actualisé le 04/02/2014 à 22h27

Un terrain champêtre du Bas-Rhin, mercredi 10 avril, en fin d’après-midi. Autour, sagement accoudés à des barrières sponsorisées par les commerçants locaux, à peine un millier de spectateurs, en comptant les poussettes et les chiens. Pour susciter la folie, on a déjà vu cadre plus propice.

C’est pourtant là, au stade municipal du gros village de Vendenheim, 5 646 habitants au dernier comptage de l’Insee, que les filles de l’OL, qui disputaient un match de championnat en retard, ont remporté leur septième titre d’affilée.

Cette année, tous les adversaires des coéquipières de Lotta Schelin et Laëtitia Tonazzi ont dégusté. Passées à la casserole. Prends ça, Bernard Lacombe !

Une fête profondément tristoune

Et pourtant, au risque de jouer les rabat-joie, la fête avait quelque chose de profondément tristoune. Un goût fade. Comme un anniversaire surprise dont le principal intéressé serait déjà au courant à cause de ce pote relou qui n’a pas su se taire.

Chez les femmes, l’exemple de la saison dernière, où il avait fallu attendre un ultime Juvisy-Lyon pour connaître les championnes de France, reste l’exception qui masque l’absence de rivale(s) sur le long terme.

Et il ne faut pas se fier non plus au « choc » de samedi soir : en championnat, les banlieusardes franciliennes pointent à quatorze points des Lyonnaises. Il n’y a pas eu de surprise : l’OL a balayé Juvisy 3-0. Logique, vu l’écart entre les deux clubs en termes de puissance financière, d’infrastructures et d’effectifs. A l’été 2012, Lyon a d’ailleurs recruté l’une des meilleurs joueuses de Juvisy, Laetitia Tonazzi.

Les Lyonnaises ont remporté le championnat, trois journées avant la fin. Et, à dire vrai, tout le monde savait qu’elles seraient sacrées, dès la première journée.

Lire la suite sur Rue89.fr

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89
Rue89
Rue89, le pure-player d'information monté depuis Paris et sur lequel une équipe de journalistes lyonnais à pris modèle pour lancer Rue89Lyon.
En BREF

Jean-Paul Bret parle publiquement de son cancer : les hommes politiques et la maladie

par Rue89Lyon. 801 visites. 1 commentaire.

Pour sa rentrée, David Kimelfeld règle son pas sur le pas de Gérard Collomb

par Laurent Burlet. 754 visites. 1 commentaire.

Géolocalisation par Snapchat : « Si on me tue un jour, on pourra me retrouver »

par Rue89. 624 visites. Aucun commentaire pour l'instant.