Appartement 16
  • 23:31
  • 27 mars 2013
  • par Rue89Lyon

A Lyon, Taubira huée par plus de 200 anti-mariage gay

290 visites | 4 commentaires

La garde des Sceaux Christiane Taubira a assisté mercredi à Lyon à la création du premier opéra écrit par Robert Badinter, inspiré de « Claude Gueux », drame carcéral de Victor Hugo évoquant l’homosexualité, et a été huée à sa sortie par plus de 200 opposants au mariage homosexuel, selon l’AFP (via lepoint.fr).

Massés aux abords de l’opéra, les manifestants étaient au nombre de 250 selon la police. Ils étaient 500 selon des militants identitaires présents ce mercredi soir. L’extrême droite radicale étaient également représentée par le GUD et par les Jeunesses nationalistes d’Alexandre Gabriac.

Les anti-mariage gay agitaient des drapeaux français en scandant « casse-toi Taubira » ou encore « nous sommes tous des enfants d’hétéros », détournant le slogan « nous sommes tous des enfants d’immigrés ».

L’après-midi, une centaine d’opposants au mariage gay avaient également perturbé le Train industrie et innovation en gare de Perrache.

A lire sur lepoint.fr


Partager cet article


Soutenez Rue89Lyon Vous avez apprécié cet article ?
Abonnez-vous pour que Rue89Lyon puisse
en produire d'autres et plus.

Publicité

À vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 characters available

4 Commentaires postés

  1. Quand on est le commis voyageur d’une dictature désignée par des droïdes consentants qui n’ont comme excuse et motivation que d’avoir-voté-contre-sarko, quand on refuse un débat qui, pour la première fois de l’histoire de france, est demandé par une majorité écrasante face à une minorité agissante, à quoi d’autre que des huées doit-on s’attendre ?
    De plus, je ne peux, à chaque fois que je vois une raclure du PS qui ne comporte d’ailleurs que ça, retenir un haut-le-coeur devant leur morgue habituelle de bourgeoisie malfaisante et goguenarde et me demander comment on peut encore souiller le paysage quand on est au service d’un gouvernement assassin, colonisateur et crapuleux.
    Les conséquences existent et elles arrivent bientôt, faudra les assumer socialopes que vous êtes.

  2. Les Jn renseignez vous ça existe plus

  3. « Ils étaient 500 selon des militants identitaires présents ce mercredi soir. L’extrême droite radicale étaient également représentée par les Jeunesses nationalistes d’Alexandre Gabriac. »

    Ah, parce que les identitaires à eux seuls ne suffisent pas à représenter l’extrême-droite radicale ? Ils sont pourtant bien plus actifs et virulents que les guignols de la petite bande à Gabriac…

    Sinon, je dois avouer que c’est quand même plaisant de voir tous ces représentants de la bourgeoisie bien-pensante descendre dans la rue se payer quelques montées d’adrénaline à peu de frais, quand on sait qu’au prochain conflit social ils nous serviront, juchés sur leurs balcons dorés, la rengaine habituelle : « Ce n’est pas la rue qui gouverne ».