Vigies 

Grenoble : la droite s'organise pour les municipales, Carignon en embuscade

Ce mercredi soir, il sera présent. Alain Carignon, maire de Grenoble de 1983 jusqu’à sa condamnation à cinq ans de prison en 1996 pour corruption, assistera à la réunion publique de lancement des primaires de l’UMP pour les élections municipales de 2014.

Si Alain Carignon sera à la tribune, il assure ne pas être candidat à la candidature… pour l’instant.

« Ca m’intéresse de participer à ce débat. Pour le reste on verra, déclare-t-il. J’en suis au stade où s’il y a quelqu’un pour porter la critique du bilan de Destot (l’actuel maire PS de Grenoble, ndlr) et notre projet, je le soutiendrai sans problème. S’il n’y a personne, je me poserai la question le moment venu ».

A ce jour, la liste des prétendants de droite à la mairie de Grenoble n’est pas arrêtée mais des candidatures ont été rendues publiques dont celle de Matthieu Chamussy, conseiller municipal.

Lire la suite sur libelyon.fr

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Pour sa rentrée, David Kimelfeld règle son pas sur le pas de Gérard Collomb

par Laurent Burlet. 727 visites. 1 commentaire.

Géolocalisation par Snapchat : « Si on me tue un jour, on pourra me retrouver »

par Rue89. 609 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

[Vidéo] Malaise lorsque Gérard Collomb se présente comme « ministre de la Police »

par Rue89Lyon. 1 796 visites. 2 commentaires.