Vigies 

Entre le Mali et Pétroplus, Hollande a aidé à sauver les éléphants de Lyon

Baby et Népal, les deux éléphantes soupçonnées d’être tuberculeuses et qui ont pataugé dans le paysage médiatique pendant tout l’hiver, ne seront pas euthanasiées. Ainsi en a décidé le Conseil d’Etat, qui a pris leur défense, déjugeant le préfet du Rhône.

Dans un communiqué, Brigitte Bardot remercie chaleureusement le président de la République (qui en principe n’est pour rien dans le cours de la justice administrative, mais bon).

Quel drôle de pays, dans lequel le chef de l’Etat, entre deux réunions sur les opérations militaires au Mali, doit se pencher personnellement sur le sort de deux animaux, aussi gros soient-ils.

Lire la suite sur Rue89.

 

 

Partager cet article
Tags