Vigies 

Cité de la gastronomie : les projets sont aussi affaires de cuisine politique

Sur cinq villes candidates à la Cité de la gastronomie, trois sont aux mains de sénateurs socialistes : Jean Germain à Tours, Gérard Collomb à Lyon, et François Rebsamen à Dijon. Un fait qui pose question alors que les ministres socialistes de la Culture et de l’Agriculture auront le dernier mot, selon la Nouvelle République.
Suspicieuse, la presse pointe du doigt les amitiés qui pourraient faire pencher la balance. « La décision peut être politique, mais je n’imagine pas que ça puisse être contre moi », a ainsi lancé Gérard Collomb, à un journaliste du Progrès.

Vigie-Cite-GastronomieDe même, le Bien Public n’a pas hésité à mettre en avant les liens entre François Rebsamen et Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, tandis que le soutien du maire PS de Paris, Bertrand Delanoë à Rungis est vu comme un avantage de taille. A l’inverse, le plus gros défaut de Beaune serait la couleur politique de son maire, Alain Suguenot, député UMP.

A lire sur lanouvellerepublique.fr

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Jean-Paul Bret parle publiquement de son cancer : les hommes politiques et la maladie

par Rue89Lyon. 836 visites. 1 commentaire.

Pour sa rentrée, David Kimelfeld règle son pas sur le pas de Gérard Collomb

par Laurent Burlet. 757 visites. 1 commentaire.

Géolocalisation par Snapchat : « Si on me tue un jour, on pourra me retrouver »

par Rue89. 624 visites. Aucun commentaire pour l'instant.