Actualité 

Egalité professionnelle : Najat Vallaud-Belkacem annonce de nouvelles mesures

En déplacement lundi 17 septembre à Lyon, la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, a annoncé que le gouvernement reverrait “d’ici fin octobre” le texte du décret d’application de la loi de février 2010 sur l’égalité professionnelle hommes-femmes.

Un texte qui réaffirme pourtant le principe du “travail égal à salaire égal” mais qui ne semble pas avoir porté ses fruits puisque l’écart de salaire, “insupportable” selon la ministre, est de 27%.

Selon France Inter, la ministre des Droits des femmes et le ministre du Travail Michel Sapin annoncent aujourd’hui une série de mesures.

Par exemple, les entreprises qui n’ont pas encore ouvert de négociations sur l’égalité hommes-femmes seront sanctionnées. En vertu d’une loi de 2006 les sociétés de plus de 300 salariés sont contraintes à ouvrir des négociations sur les écarts de salaires. Des sanctions existent déjà mais ne sont que peu appliquées.

La région Rhône-Alpes parmi les huit régions pilotes

Autre point, la durée du congé parental pourrait être diminuée mais sa rémunération augmentée. Actuellement elle est de 566 euros par mois pour un congé de maximum trois ans, et pris essentiellement par des femmes qui consacrent de fait moins de temps à leur carrière.

Najat Vallaud-Belkacem a annoncé que la région Rhône-Alpes fera partie des « huit régions d’excellence » dans lesquelles le gouvernement va investir 18 millions d’euros pour des expérimentations sur le sujet.

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

La piscine de Gerland rouvrira finalement en attendant le futur bassin promis

par Rue89Lyon. 467 visites. 1 commentaire.

Les archives de Lyon ont besoin de vos photos de mariage

par Rue89Lyon. 536 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 459 visites. Aucun commentaire pour l'instant.