Rue du dernier film 

Expo : Les Terres Saintes

L’objet de cette exposition est de croiser les travaux réalisés à différentes périodes par deux photographes, Matias Antoniassi et Hassen Haddouche.
L’idée initiale était de capter le phénomène de la foi sur un espace et un temps définis. Le focus sur Jérusalem se justifie aisément au vu de la centralité du lieu dans l’histoire des monothéismes.

Les démarches photographiques ont avant tout reposé sur une expérience personnelle du fait religieux, traduite par une restitution graphique plus déterminée par la suggestion que par l’enregistrement brut d’une réalité difficile à exposer si l’on sort des aspects purement statistiques, politiques, ou sociaux.
Chacun des deux photographes a tenté d’y voir « sa » Terre Sainte. Non pas dans une expérience solipsiste de croyant, mais dans une attente, une disposition d’absorption du phénomène de transcendance se jouant dans les personnes rencontrées au gré du hasard.

Cette expérience d’une transcendance est, selon eux, à reporter à leur travaux dans d’autres domaines (social par exemple) et sur d’autres territoires (France ou encore Algérie, Tunisie, Argentine…etc.). Il existe une correspondance dans ce qu’ils saisissent des mouvements sociaux et des innovations sociales visibles. Lors d’un prochain dispositif prévu en octobre 2012, il est d’ailleurs prévu d’ajouter aux éléments de cette exposition une série complémentaire afin d’en développer l’objet principal.

Les séries proposées aujourd’hui ont été réalisées sur le territoire israélien et palestinien entre 2011 et 2012. Chacun des deux photographes s’y est rendu seul sans objectif commun autre que l’espace géographique étudié, pendant des laps de temps relativement courts (quelques semaines à quelques jours).
C’est à l’observation des images, de retour en France, qu’est apparu une complémentarité, un agencement cohérent.
Les idiosyncrasies personnelles n’ont pas amené chacun à aller travailler sur des « fondements » personnels et biographiques, mais les ont poussés curieusement à appréhender l’altérité, et l’étrangeté d’une foi qu’ils ne connaissaient pas : le judaïsme pour Matias Antoniassi, le christianisme pour Hassen Haddouche.

L’exposition est une propédeutique qui se veut l’annonce d’un travail en cours qui sera réalisé sur un long terme. Comme le veut le projet éditorial du Collectif Filtrages.

Du 20/07 au 10/08/2012 et du 1/09 au 8/09/2012
Espace culturel
Confluences Polycarpe
20 rue René Leynaud
69001 LYON

www.filtrages.fr

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon
Premier pure player d'informations lyonnais. 100% gratuit, indépendant et participatif.
En BREF

Une marche à Lyon pour la journée de lutte contre le sida

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Au Forum de l’entrepreunariat, bien-être et zénitude du porteur de projet

par Rue89Lyon. Aucun commentaire pour l'instant.

Cour d’appel de Lyon : l’affaire du Center Parcs de Roybon renvoyée en décembre

par Rue89Lyon. 518 visites. 1 commentaire.