Appartement 16
  • 16:50
  • 8 février 2012
  • par Dalya Daoud

La correspondance de Bruno Gollnisch et Robert Faurisson piratée

1833 visites | 42 commentaires

Les Antifanonymous poursuivent leur action lyonnaise, qui a démarré le 14 janvier dernier par le piratage de sites de groupes d’extrême-droite. Ces hackers viennent de mettre à jour un échange de mails entre Bruno Gollnisch, conseiller régional FN en Rhône-Alpes, et Robert Faurisson, chantre du négationnisme, qui donne des leçons en la matière au cadre frontiste.


Crédit photo : Maxppp

Le maître et l’élève ? Dans une correspondance électronique révélée par les Antifanonymous, datant du 26 juin 2009, Bruno Gollnisch, conseiller régional et député européen FN, transmet pour examen à Robert Faurisson l’ébauche d’un texte qu’il prévoit de prononcer au cours d’une conférence de presse. Elle a été programmée le 29 juin 2009 pour faire suite à la décision de la cour de cassation d’annuler sa condamnation en 2007 pour contestation de crimes contre l’humanité.

Bruno Gollnisch semble avoir voulu prendre conseil auprès d’un expert en la matière. Robert Faurisson, ancien prof à l’université Lyon-II et essayiste négationniste, s’est fait connaître en envoyant au journal Le Monde une désormais célèbre tribune, intitulée « Le Problème des chambres à gaz, ou la rumeur d’Auschwitz ». L’élu frontiste semble craindre, dans sa missive, la réaction de son interlocuteur : « Sans doute certains passages vous déplairont-ils », écrit-il à Robert Faurisson.

« Gluant ! »

Bruno Gollnisch n’a pas eu tort dans son appréhension, car la réponse de Robert Faurisson est sans appel :

« Ainsi que je vous l’ai dit lors de notre conversation téléphonique de ce jour, vous vous êtes, une fois de plus, “déculotté” en fin de course. Après votre procès devant Schir (président du TGI de Lyon, Ndlr), vous m’aviez dit qu’à la suite de l’incroyable concession que vous aviez faite publiquement à Jakubowicz, vous vous sentiez “gluant”. Vous voilà à nouveau “gluant” ! »

Le professeur négationniste fait référence à la demande qu’Alain Jackubowicz, alors avocat de la Licra, avait fait à Bruno Gollnisch, l’exhortant à reconnaître lors de son procès public l’existence du génocide juif et des chambres à gaz. L’élu FN s’était exécuté.

Joint par Rue89Lyon, Bruno Gollnisch n’a pas voulu s’étendre, dénonçant la pratique de « gens qui se vantent de violer la correspondance ». Sur la réalité d’une relation entretenue avec Robert Faurisson, l’élu FN botte en touche :

« Je suis un résistant, vous savez, je ne donnerai donc aucune réponse à la Gestapo ni même au KGB, à la police secrète de la pensée (…). Je ne me prononcerai pas sur cette correspondance, réelle ou imaginaire ».

Bruno Gollnisch a estimé bon de nous préciser qu’il reçoit environ 200 mails par jour et qu’il ne les ouvre pas tous. Les Antifanonymous l’auraient donc fait pour lui.

#opLyonpropre

Ces hackers « antifacistes » qui ont adopté le terme « anonymous » ont démarré leur action baptisée Opération Lyon propre le jour de la manifestation organisée par Alexandre Gabriac, le 14 janvier dernier. Elu au conseil régional, exclu du FN pour être apparu sur une photo le bras levé, laissant peu de place au doute sur sa capacité à faire le salut nazi, a réuni à Lyon sous la bannière « Jeunesses nationalistes » plusieurs centaines de manifestants portant attirail et discours néofascistes.

Depuis, Opération Lyon propre s’est fait remarquer en piratant notamment le compte e-mail de Steven Bissuel, responsable du GUD (Groupe union défense), un mouvement étudiant d’extrême-droite. Le contenu de cette correspondance révélait la stratégie de campagne du mouvement, préconisant notamment de séduire les filles, de mettre en avant un côté « gentleman fasciste » et de porter des Ray-ban.
Autre fait d’arme : le compte Twitter du syndicat étudiant marqué très à droite, UNI-Lyon, a été détourné, désormais pris en main par le groupe de hackers.

Les trois « anonymous » qui revendiquent l’ensemble de ces actes ont déclaré au nouvelobs.com « vouloir interpeller le grand public sur ce qui se passe à Lyon » :

« La ville est un point de convergence de l’extrême-droite française. C’est pour cela que nous avons ciblé les principaux moteurs du renouveau du fascisme dans la jeunesse lyonnaise. »


Partager cet article


Soutenez Rue89Lyon Vous avez apprécié cet article ?
Abonnez-vous pour que Rue89Lyon puisse
en produire d'autres et plus.

Publicité

À vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 characters available

42 Commentaires postés

  1. Un résistant qui ne donnerait aucune réponse à la Gestapo alors qu'il né en 1950 !

    • +10000

    • Je n'ai aucune sympathie pour gollnisch mais il n'empêche que l'ouverture de courriers afin de dénoncer une opinion jugée condamnable au regard de la loi gayssot est bel et bien digne des différentes polices politiques et ce bien au delà du milieu du siècle. La fin de l'occupation allemande durant la WWII n'a pas marqué la fin du concept de résistance! Même contestable, l'on peut se considérer comme résistant par exemple à l'occupation militaire américaine de la france suite à la guerre ou plus récemment de l'irak ou de l'aghanistan (c'est le cas de gollnisch il me semble).

      "Pour les historiens, le révisionnisme est un terme sans connotation particulière qui désigne une démarche critique consistant à réviser de manière rationnelle certaines opinions couramment admises en histoire, que ce soit par le grand public (le plus souvent), ou même par des historiens de profession non spécialistes de la période ou du domaine d'études considéré. Il se fonde sur un apport d'informations nouvelles, un réexamen des sources et propose une nouvelle interprétation (une ré-écriture) de l'histoire.

      Comme l'avait énoncé Auguste Comte, l'histoire est une discipline fondamentalement ambiguë, où l'interprétation de la réalité historique doit souvent composer avec les vérités de son époque, l'historien se trouvant convoqué à tenir le discours attendu de lui par ses contemporains, sa société, en fonction des préjugés de son temps, de sa nation d'appartenance, etc." http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9visionnisme

      Sans révisionnisme, vous apprendrez l'histoire occidentale contemporaine telle que racontée dans le NYT ou autre organe aligné sur la politique des états-majors de l'axe du bien (ben laden et le 911 ou saddam et al qaeda et les ADM). L'histoire est complexe, son instrumentalisation politique n'est pas exclusive des nostalgiques du IIIème reich et seul la raison peut éventuellement permettre de faire la part des choses.
      Le révisionnisme historique est apolitique et n'est pas plus fasciste que communiste à moins bien sur que l'attribution du massacre de katyn aux nazi soit plus importants que les faits constatés.

      • Vous vous trompez, les différentes polices d'Etats, n'auraient jamais rendu public les courriers. La nuance est de taille !
        Il faut amener les citoyens de ce pays, gentiment à se rendre compte que le fn doit être illégal.

    • T'as vraiment rien compris. Il ne parle pas de la résistance aux troupes nazies !

  2. L'opération lyon propre s'est transformé en opération blitzkrieg depuis, on a changé d'échelle…

  3. Vivent ces hackeurs! Continuez comme ça!

  4. Anonymous – les vrais – se sont indignés de cette usurpation et ont promis qu'ils divulgueraient l'identité de ces nostalgiques de la GPU ! Allez y Anonymous, les vrais, balancez nom et adresses de ces sales flics qaue lma Résistance puisse épurer !

    • attend, tu parles pas de l'entourloupe du GUD qui a hacké son propre site pour faire croire que les anonymous condamnait cette action ? magnifique dans le genre (les détails c'est ici : http://fafwatch.noblogs.org/post/2012/01/30/le-gu… )

      D'ailleurs les anonymous sont tellement contre qu'ils ont fait la même chose à bien plus grand échelle en allemange (#OPBlitzkrieg) et que la même chose se fait contre le KKK au USA en ce moment. (donc c'est vraiment marginal, vous en conviendrez ;).

      Après pour les cris de vierges éffarouchés dites vous bien qu'une fois encore, comme pour toutes les actions anonymous, la fraction des données mise à disposition du publique est minime, et que si un hacker voulait vraiment violer l'intimité et livrer l'ensemble de la vie privé de queqlu'un en pature de la foule, cela lui serait très très facile. Heureusement aucun ne semble jusque là avoir voulu le faire, tout du moins parmis les anonymous. Ici seule trois mails montrent une réalité -politique- que les intéressés nient, quand un journaleux trouve une source pour lui luivrer la même chose, par exemple pour remplir les colonnes du canard enchainés, ils sont bien moins nombreux à pleurer….

    • Sauf qu’il s’avère depuis que le message des anonymous se désolidarisant de lyon propre était en fait… un faux rédigé par des soutiens de l’extrême droite parmi les hackeurs.

      • des preuves ???

        • les relevé DNS du site soit disant anonymous condamnant l’oplyonpropre ? le fait que le cache google donne pour cette adresse (antifasciste.info) le site du GUD lyon ? le fait que le site du GUD et celui-ci ai les mêmes coordonnées ? le fait que le petit gars du GUD à l’origine de tout ça soit dispo sur la toile ?

          enfin, je vous laisse chercher 😉 l’info est relativement facile à trouver. Au pire un petit tour sur fafwatch ?

  5. Le respect du secret de la correspondance ne se partage pas. Beaucoup reprochent aux gouvernements ou aux grandes entreprises de violer la vie privée, il ne faut pas s’abaisser à reprendre les même méthode. __Ce n’est pas non plus avec de telles méthodes que vous pourrez mieux chercher la vérité sur les génocides. __L’idée de purifier une ville, on a déjà vu ça. La pureté rituelle, la pureté dangereuse. Est ce que cela n’est pas un peu … nauséabond ?

    • en attendant la « purification » des rues à coup d’agression, de ratonnades, les violences et les exactions, les tags racistes et les pressions, c’est pas anonymous mais bien la joyeuse bande de nazillon pris pour cible par l’opération lyon propre….

  6. Aucun rapport avec la ligne Anonymous qui au contraire défend la vie privée et la liberté. Ce qui me fait marrer c’est Rue89 qui ne remet pas en cause ces pratiques quand il s’agit de certains citoyens …

    Le négationnisme est un concept très pratiqué par le IIIeme Reich, Goebbels serait ravit.
    Que les gens racontent des conneries en histoire, à part une mauvaise note je ne comprends pas pourquoi ils devraient aller en prison.

    Certains se sont fait trancher la tête pour avoir dit que la Terre est ronde, on en est là !!

    • Tu racontes vraiment n'importe quoi. Tu veux bien me dire quel négationnisme il y avait pendant le troisieme reich ? Y avait rien à négationner ! Il s'agissait de théorie politique impérialiste et raciste surtout si tu veux parler de Goebbels et de propagande si tu veux parler de Goring.
      Tu es qui pour dire qu'Untel raconte des conneries en histoire ? Tu les as lu les travaux de Faurisson ? Ou alors pour toi la loi détermine la pensée ? Qui est le fasciste ?

  7. Je trouve la publication de ces adresses complètement dégueulasse,
    ce en quoi Rue89 prend une grande responsabilité en le faisant.
    Je me demande où sont les fascistes….

  8. A noter que, même si j’ignore la situation exacte à Lyon, l’UNI de manière générale n’est plus d’extrême droite depuis une forme de « grande purge » dans les années 90, de mémoire.

  9. que dire? de gluant a gueant, on navigue au milieu d’une mer d’immondice. Dans ce contexte, doit on vraiment appliquer les règles du droit a des gens qui se croient au dessus des lois? L’un qui disserte sur la hiérarchie des civilisations, l’autre qui flirte depuis des décennies avec les nostalgiques d’un régime bien connu dans les années 40?
    il est vrai que du zyclon au karcher on peut considérer que notre civilisation progresse.

  10. we are legion!!

  11. il devrais manger une grenade a fragmentation et roté la goupille… ça rendrais service a toute l'humanité

  12. On se demande où sont les fachos dans cette histoire.

    • derrrière leurs ordis à spammer les commentaires ? (je dit ça vraiment au hasard, mais quelle flambée d’indignation face à ce hack, dommage que la violence des fafs si présente à lyon ne vous ai pas fait autant réagir….)

  13. Hacker les courriels de personnages public, des entreprises, des lobbys qui tiennent des doubles discours et qui mentent aux publics, ne me parait pas être malhonnête. (voir les affaires révélées par wikileaks. par exemple : comment sont elles parvenues à nous fort heureusement ?)

    Avant le net (et encore maintenant) les journalistes qui faisaient des enquêtes sur des affaires se procuraient ce type de document par d'autres moyens. par le biais d'entremetteurs. ex l'affaire béttencourt et les écoutes. Mais le contenu de courriers dit privés étaient révélé aussi quand cela concerne des affaires public.

    Les affaires sortent toujours de la même façon. Alors que ce soit le hacking ou autrement cela ne change rien. Pas besoin de crier au scandale et de lire cette litanie d'écoeurement qui parait irrationnelle et faussement morale.
    Ou plutôt qui relève d'un certain aveuglement.

    Le plus grand danger, ne sont pas ces hacking de personnages publics , qui tronquent la vérité comme c'est le cas. là . Car cela ne concerne pas la vie privée de Gollinish, mais les mensonges public de ce personnage..

    Ce qui serait privée et dérangeant c'est si les hackers avaient piratés par exemples: le nom des maitresses ou des amants d'un personnage , ou de ce qui relève vraiment de la vie privée et qui n'est pas justifiés et n'ayant rien avoir avec les personnage public.. ce n'est pas ce cas. cela concerne des positions politiques masquées.

    Par exemple quand un moraliste public nous fait la morale en politique, fait voter des lois dans ce sens, et que ça vie est en contradiction avec ce qu'il énonce. ( il y en a plein dans l'histoire ) cela ne relève plus du privée , mais du public. Et que ce soit fait par le hacking aujourd'hui ou par le biais d'autres sources avant, cela revient aux même.
    Il n'y a pas de bonnes et respectables obtentions des sources de l'information et de mauvaises. ce qui comptes c'est : sont elles vrai ou non.
    Sinon, nous n'aurions jamais aucune informations hormis celle des communicants et des attachés de presse, donc uniquement des informations vides et tronquées. et la il y aurait de quoi crier au scandales démocratique.( c'est souvent le cas dans de nombreux secteurs. énergie, malbouffe, industrie pharmaceutiques, partis politiques etc)

    Je ne comprend pas pourquoi des lecteurs de cet article , s'offusquent de ce hacking . il devraient s'offusquer d'un gollnish. et prendre en compte de ce que sont les outils contemporain et ce qu'ils modifient ou pas. Sont' ils moins morale, certainement pas.

    Quand à confondre révisionnisme et révision de l'histoire comme le fait zeki, cela pose un vrai problème. La massacre de Katyn c'est la révision de l'histoire, non du révisionnisme. c'est d'ailleurs sur cette confusion entretenue que les révisionnistes surfs et ce justifies..( Attention je ne dis pas que que zeki joue la dessus. je dis simplement qu'il fait une erreur, d'analyse.)

    • Ben voyons, tu fais quoi comme différence entre révisionnisme et révision de l'histoire ? La même qu'entre anti-sémitisme et racisme ?
      Il y a des historiens et des propagandistes. Dans 20 ans ou 30 ans, dans quelle catégorie rangeras tu les immondes mensonges de Rumsfeld, Cheney et plus près de nous, de cette ordure de Bazar de l'Hotel de Lille ?

      • La revision de l'histoire est une demarche normale puisqu'elle s'incrit avec le recoupement d'information distiller dans le temps et au fur et a mesure de la découverte de partie oublié simplement de 'l'ouverture d'archives qui modifie les choses.. . . le révisionnisme c'est ce qui ni l'histoire. Vous devriez le savoir et donc faire la différence.

    • Attends que je publie la liste des sites web que tu visites et de mails de ta maman.

    • Je vous rejoint sur le principe de la justification d'un délit par la dénonciation visant à faire juger un crime odieux.

      Pourtant, nous sommes ici bien loin de ce cas théorique. Ce qui est reproché à gollnisch au travers de cette dénonciation n'est nullement susceptible de justifier une poursuite en justice en vertu de la loi gayssot qui concerne les délits de presse. L'interdiction de certaines opinions relative à cette histoire ancienne ne concerne ni le courrier privé (pour ça il y a maintenant les lois anti-"terroristes") ni les pensées profondes.
      La démarche de délation s'inscrit donc, non pas en amont d'une procédure de police judiciaire mais bel et bien de la police de la pensée capable de réduire au néant une carrière médiatique politique ou académique sans besoin d'autres formes de procès que ceux appliquées aux sorcières.

      Reprocher à gollnisch son mensonge, outre la naïveté flagrante concernant la tradition ancestrale de l'exercice du spectacle politique, lui offre un argument défensif loin d'être négligeable comme la menace de passer un an en prison si publiquement il s'exprimait avec un minimum de sincérité. C'est en effet lâche et hypocrite mais pas pour autant criminel.

      Un exemple ridiculise à mon sens cette pathétique démarche strictement politique qui se torche avec le droit, c'est celui de Carmine "Mino" Pecorelli qui publia des documents confidentiels relatifs à GLADIO commela lettre d'aldo Moro adressé à sa famille dans laquelle il faisait référence non pas aux opinions concernant des massacres vieux de plus de 60 ans, mais un système d'influence de l'opinion public utilisant l'extrême droite en général (des néo-fascistes en particulier en italie) pour perpétrer des attentats attribués arbitrairement à l'extrême gauche.
      Ce type de démarche qui couta la vie à Pecorelli et permit de mettre en évidence l'âme fascisée de nos sociétés européenne qui est largement ignorée par des bien-pensants qui ne pensent pas et qui ignorent la complicité des groupes violents dans la mise en place de mesures contre-progressives (les nationalistes de la cagoule faisant écho à l'internationalisme des GLADIO ou stay-behind européistes)… et ce n'est pas de Grossouvre que l'on a suicidé à l'elysé dans le bureau mitoyen de mitterand (unique président socialiste de la Vème et si proche des cagoulard partageant avec eux le gout pour les attentats false-flag).

      Ensuite, après vous émouvoir que dans un pays soumis à une internationale néo-fasciste de l'existence d'idiots utiles qui confondent nationalisme et xénophobie, vous périphrasez plus que vous expliquez quelles erreurs invalideraient mon analyse.
      L'opinion historique de Golnisch me semble à juste titre une menace pour la démocratie bien négligeable face à un un guéant ministre de l'intérieur xénophobe inscrivant la france dans une dynamique néolibérale ou plutôt néofasciste (c'est à dire adepte du corporatisme économique) au travers de l'UE libre-échangiste et anti-démocratique. En europe on ne paye pas en reculs sociaux et sociétaux l'immigration ou le rejet de l'immigration mais tout simplement la charge de la dette. Les coefficients des marées xénophobes sont calquées sur les cycles économiques et les tsunamis ethnoracistes se déclenchent quand le système bancaire et monétaire tremble dans son intégralité entrainant avec lui le tissu économique.

      • Les questions hystériques et obsessionnelles relatives à des évènements de la WWII semblent de ce point de vue totalement aberrantes et signent simplement l'utilité de la caricature de la science historique savamment politisée.
        Au lieu de s'offusquer que certains comptent les morts à auscwitz (mais pas à hiroshima) il serait judicieux de commencer à se renseigner sur le nerf de la guerre, l'argent. (en laissant de côté les glorieux xénophobes alliés, de churchill défendant le droit des peules supérieurs à gazer les inférieurs afin de leur apprendre la civilisation)
        Suivre l'argent permettrait de mesurer le rôle du cartel allemand industriel chimique IG farben et de sa soeur américaine american IG dont le slogan était "le travail rend libre". L'histoire permettrait peut être, mais si racontée dans toute sa subtilité et ses nuances d'être utile à autre chose qu'à la polémique politicienne. Mais l'éducation du citoyen passant au travers de production culturelles médiocres, hollywood ne risque pas de vous raconter l'histoire des frères warburg, Paul moritz de la FED et Paul de la reichbank, les deux au conseils d'administration US et allemands d'IG farben qui exploitaient les déportés à auschwitz-monowitz.Le risque que le citoyen percoivent enfin les jalons entre wall street (la city et la place de paris) et munich, entre versailles la BRI et bretton woods et le FMI, entre le projet de ""nouvel ordre européen"" fasciste et l'union européenne néofasciste.

        C'est subtil mais pas autant que le caractère flagrant et totalement injuste, illégal confinant la parodie de justice des tribunaux militaires de nuremberg à l'ancestrale et classique barbarie des vainqueurs. D'ailleurs il serait intéressant de recadrer le "génocide" des allemands d'europe de l'est après la guerre au sein des idéologies ethnoracistes alliées de postdam qui ne nécessitent aucun dispositif légal liberticide afin quelle ne soient pas discutées.

        Pour finir, tenter de discréditer les clowns du FN et gollnisch (contrairement au FN de lepen fille dont la xénphobie spécifiquement anti-africains lui ouvre les portes des plateaux télés, l'islamophobie étant de nos jours politiquement correcte) avec le spectre de la loi gayssot, que "staline et goebbels auraient adorée" comme l'indique Chomsky, c'est tellement absurde que j'ai le plus grand mal à y voir même un embryon de cohérence et de raisonnement. Le niveau zéro de la pensée où les contre-vérités sont cultivées avec le pathos et l'affect. C'est navrant car le romantisme et le manichéisme restent les forces résistibles qui poussent la chair à canon à aller se faire frire.

        • Toi, t'es un chef ! J'aurais pas dit mieux. On se serait pas croisé chez "le Quenellier" ?

        • SI je suis en partie d'accord avec certaines conclusions que vous ecrivez. Il n'en reste pas moins que vous faite aussi preuve d'un effet dualiste et parfois de sophismes : c'est parce qu'il il y a ceci qu'il n'y aurait pas cela. c'est une déduction logique mais non une demonstration au sens scientifique.
          Il me parait toujours simple de prendre une suite d'evenements et de la compacter avec brillo comme vous le faites et d'en tirée une logique certaine. mais qui n'explique rien en m^me temps. Est ce que cela relève du réel, de la realité et quesque cela explique au juste sur le monde ?

          Ex : Vous citez holywood certes c'est un argument recurant contre une certaine culture . Mais holywood produit aussi de très bonne chose qu'on le veuille ou non. et les indépendants en produisent aussi de très mauvaises. donc quesque cela explique sur la réalité de la culture actuelle? rien en fait. sauf d'affirmer (excusez moi ) un lieu commun comme argument logique. c'est un peu comme l'histoire du bon sens argument creux utiliser actuellement souvant en politique. En science nous savons que le bons sens n'existe pas pas plus que l'évidence.
          On ne peut construire un discours simplement sur une partie de ces éléments. On doit tenir compte de la théorie et des faits pour construire un ensemble cohérant..

          Le proces de Nuremberg imparfait qu'il etait a ce moment là, etait le moyen que l'on a pu mettre en place . et vous devez mettre en rapport les proces auparavant que les nazis faisaient, quand ils etaient aussi des vainqueur a un certain moment. Si vous argumentez que nuremberg etait seulement un proces de vainqueur.
          c'etait le proces des perdants en realité c'est à dire des gens qui ont peri dans cette guerre a cause des nazis. et des pouvoir qui n'ont pas pu eviter ce conflit alors que la guerre d'espagne demontrait qu'il allait arriver. . imparfait il le fut mais trop tard, il n'y en aurait pas eu. du tout. alors faut il ne rien faire pour faire mieux ? toujours la m^me question qui surgit.

          Pourquoi mettre en balance auswitch et hiroshima ?car les deux sont tout aussi important ? là aussi je ne peux vous suivrent en minimisant l'un vous n'argumenté pas en faveur de l'autre .

        • Comme je vous l'ai ecris je partage pourtant avec vous certaines conclusions mais pas la façon dont vous y arrivez..

          En ce qui concerne le cas goollnish le problème n'est pas de savoir si une loi est apte a juger cet individu. mais si des activistes on eu raison ou tort de pirater ces mails.? et la vous mettez parfaitement en avant la contradiction qu'il y a . . Mais voila est ce une guerre ou non qui est menner pour la survie ? dans ce cas j'approuve ce piratage pour les raisons que j'ai expliqué. mais vous avez raison de mentionner le dilèmme que cela pose. Toute comparaison garder c'etait le même dilèmme que les résistants avaient à trancher. Faut il tuer des nazis ou des collabos au risque de faire executer des innocents ? Ce fut tragique.

          Mais la question est de savoir ce que nous ferions si ce cas nous arrivait. Pas tellement de rejuger ce qui il etait bien de faire ou non à l'epoque. nous ne refaisons pas l'histoire. Nous ne pouvons que participer à la notre, contemporaine.

          Le probleme c'est que nous ne pouvons echapper a de multiples contradictions ?
          je critique l'argent et le monde de la finance à juste titre. Mais j'ai un compte en banque et vais voir des spectacles. je critique la technologie mais j'ai un ordi ou mobile. etc. ce qui demontre que seul nous ne pouvons rien faire et que c'est bien ensemble que les constradictions disparaissent.

          bref on s'arrange. mais une chose est sur, c'est qu' un débat theorique et historique ne peux être argumenté qu 'en tenant compte des faits et des theories et non sur ce qui n'a pas eu lieu.. on ne peut mettre en avant ces souhaits comme fondement de ce qui aurait du être.

          Il y a aussi des echelles de temps ..soit on se place sur un temps cours politique et social ou soit sur un temps scientifique qui est très long. et qui fait de l'interpretation des choses une autre donnée.

          reagir comme nous le faisons en realité sur ces posts n'apporte pas grand choses sauf des illusions certainement. Nous n'avons pas les moyens de ce que nous voudrions.
          Alors nous ecrivons, exultons de temps a autres. Mais c'est aussi peut être un petit moyen de combattre la saloperie , une culture et des croyances mediocres. distiller par des salopards; c'est une petite resistance.
          Mais n'est ce pas une resistance parfaitement controlé par les pouvoirs que nous denonçons ?
          C'est pour cela que j'apprecis les anonymous il ne bavardent pas uniquement, mais agissent. et c'est une nouvelle forme de résistance avec de nouveau moyens.

          Quand on dit par exemple c'est ces salauts se masque. On oublie que les etat avance masqué ex le secret défense en est un bon example. tout comme les sociétés privées organisent leur secret alors qu'elles se font passer pour un modèle à atteindre.
          Quand des politiciens des socitétés des etats des pouvoir ne devoilent pas leur idées de fond alors le piratage est autorisé peut importe comment. C'est de la résistance.

          Et d'ailleurs les etats et pouvoir et sociétés ne se privent pas de pirater les données de n'importe quel individus au non du commerce ou de la sécurité.
          et nous ne pouvons employer que les m^me outils pour demontré ces faits et les dénoncer. afin de proposer d'autres alternatives.

  14. Hacker les courriels de personnages public, des entreprises, des lobbys qui tiennent des doubles discours et qui mentent aux publics, ne me parait pas être malhonnête. (voir les affaires révélées par wikileaks. par exemple : comment sont elles parvenues à nous fort heureusement ?)

    Avant le net (et encore maintenant) les journalistes qui faisaient des enquêtes sur des affaires se procuraient ce type de document par d'autres moyens. par le biais d'entremetteurs. ex l'affaire béttencourt et les écoutes. Mais le contenu de courriers dit privés étaient révélé aussi quand cela concerne des affaires public.

    Les affaires sortent toujours de la même façon. Alors que ce soit le hacking ou autrement cela ne change rien. Pas besoin de crier au scandale et de lire cette litanie d'écoeurement qui parait irrationnelle et faussement morale.
    Ou plutôt qui relève d'un certain aveuglement.

    Le plus grand danger, ne sont pas ces hacking de personnages publics , qui tronquent la vérité comme c'est le cas. là . Car cela ne concerne pas la vie privée de Gollinish, mais les mensonges public de ce personnage..

    Ce qui serait privée et dérangeant c'est si les hackers avaient piratés par exemples: le nom des maitresses ou des amants d'un personnage , ou de ce qui relève vraiment de la vie privée et qui n'est pas justifiés et n'ayant rien avoir avec les personnage public.. ce n'est pas ce cas. cela concerne des positions politiques masquées.

    Par exemple quand un moraliste public nous fait la morale en politique, fait voter des lois dans ce sens, et que ça vie est en contradiction avec ce qu'il énonce. ( il y en a plein dans l'histoire ) cela ne relève plus du privée , mais du public. Et que ce soit fait par le hacking aujourd'hui ou par le biais d'autres sources avant, cela revient aux même.
    Il n'y a pas de bonnes et respectables obtentions des sources de l'information et de mauvaises. ce qui comptes c'est : sont elles vrai ou non.
    Sinon, nous n'aurions jamais aucune informations hormis celle des communicants et des attachés de presse, donc uniquement des informations vides et tronquées. et la il y aurait de quoi crier au scandales démocratique.( c'est souvent le cas dans de nombreux secteurs. énergie, malbouffe, industrie pharmaceutiques, partis politiques etc)

    Je ne comprend pas pourquoi des lecteurs de cet article , s'offusquent de ce hacking . il devraient s'offusquer d'un gollnish. et prendre en compte de ce que sont les outils contemporain et ce qu'ils modifient ou pas. Sont' ils moins morale, certainement pas.

    Quand à confondre révisionnisme et révision de l'histoire comme le fait zeki, cela pose un vrai problème. La massacre de Katyn c'est la révision de l'histoire, non du révisionnisme. c'est d'ailleurs sur cette confusion entretenue que les révisionnistes surfent et ce justifient..( Attention je ne dis pas que que zeki joue la dessus. je dis simplement qu'il fait une erreur, d'analyse.)

  15. Faurisson… Plus gangster que tous les pseudos contestataires. Les gars qui sont convaincus d'avoir la vérité et qui ne transigent jamais je trouve ca beau. Jean Moulin faisait parti de ceux-la.

    Après sur le fond du problème je n'ai pas assez d'éléments pour me positionner.

  16. J'ai le plus profond mépris pour les idées négationnistes. Mais ça fait peur de voir que la correspondance d'un personne peut être dévoilée aussi facilement. Désormais je crois que pour les correspondances intimes, il va falloir retourner au bon vieux papier.

  17. Une intrusion dans la vie privée , relayée par des journaux …

    Tout cela rappel une époque bien noire … ( Qui sont les fachos dans l'histoire , je commence à me le demander ? )

  18. Ils feraient mieux de s’attaquer au diner du siecle, du crif et compagnie ces antifas de pacotille.
    Complètement à côté de la plaque.

  19. il y a des sujets bien plus préocupant que celui çi;je n'approuve pas faurisson dans ses déclarations mensongéres au sujet de la négation de l'épuration des juifs pendant l'occupation allemande de 1939 à 1945.POUR autant reprendre le terme anonymous ne me parait absolument pas adapter et peux meme etre considéré comme l'équivalent d'une usurpation d'identité.

  20. Il est pénible de lire partout cette association entre « extrême droite » et fascisme.

    Historiquement et sociologiquement, le Fascisme à toujours été de gauche que ce soit au travers de national-socialisme allemand, ou au travers du bolchevisme russe. Staline, Hitler tout comme Mussolini se revendiquaient du socialisme et absolument pas d’un quelconque souverainisme de droite à caractère républicain.

    Quant à l’emploi du terme « extrême droite » pour désigner les mouvements ou partis souverainistes républicains tel que le Front National, il est historiquement absurde de les nommer ainsi, sachant que depuis la révolution de 89, l’extrême droite désignait en réalité le parti des royalistes ! autrement ceux qui souhaitent l’abolition de la république et la restauration de la monarchie.

    Il faut être un gauchiste totalement aliéné et endoctriné pour ignorer que le fascisme est de gauche ! et encore plus aliéné pour confondre les mouvements souverainistes républicains de droite avec les mouvements royalistes d’extrême droite.