Vigies 

Les contrats de Roselyne

Lundi 16 janvier, les Ministres Roselyne Bachelot et Michel Mercier sont venus à Lyon pour parapher les premiers Contrats uniques d’insertion rhôdaniens.

 

Elle est venue sans ses crocs roses, mais a rigolé du Bic que lui a prêté la Préfecture (est-ce la crise ?). Ce lundi, la Ministre des solidarités Roselyne Bachelot et le Garde des sceaux Michel Mercier étaient à Lyon pour signer les neuf premiers Contrats uniques d’insertion (CUI) du département du Rhône.

 

Le « RSA socle » n’a pas atteint un tiers de ses bénéficiaires potentiels

Déjà en place dans seize départements (dont la Savoie, qui a initié le projet, et la Haute-Savoie), ces contrats (sept heures par semaine réparties en une journée ou deux demi-journées) de six mois renouvelables une fois se veulent être un « marchepied » vers le retour à l’emploi. Ils s’adressent à trois publics bénéficiaires du RSA (les parents isolés, les séniors en absence d’offre et les personnes privées d’emploi) et concernent le secteur non-marchand. Tout en percevant le SMIC pour ce travail hebdomadaire, le destinataire touchera en parallèle le « RSA socle + activité » (d’un montant inférieur au « RSA socle »). 200 CUI sont prévus d’ici fin 2012 (160 pris en charge par le Rhône et 40, par le secteur non-marchand). Reste maintenant à savoir si le CUI séduira (pour plusieurs raisons, en 2011, le « RSA socle » n’avait pas atteint un tiers de ses bénéficiaires potentiels) et si la « passerelle » sera vraiment efficace.

 

Coût total du dispositif pour le Département: 354.120€.

Texte : Loïc Blache

Partager cet article