Actualités, enquêtes à Lyon et dans la région

Contrats précaires : le « management brutal » de la Métropole de Lyon

Sur 350 postes de contractuels, la Métropole de Lyon a annoncé le non-renouvellement de 200 d’entre eux. Certains salariés en contrat précaire ont été prévenus à la dernière minute. Un « management brutal » pointé du doigt par les syndicats.

, ,
Édition abonnés
Professeurs du collège Dargent et Maryse Bastié en grève, devant le siège de la métropole de Lyon.
Des professeur.es des collèges Dargent (Lyon 3e) et Maryse Bastié, à Décines, étaient en grève et se sont rendu.es devant le siège de la métropole de Lyon.

« J’ai galéré à trouver ce travail et aujourd’hui, on me dit que c’est fini ! » Salhia soupire et pose son pied sur un muret, devant le collège Dargent (Lyon 3e), ce jeudi 13 juin. Depuis deux ans, elle est agente d’entretien dans l’établissement scolaire. Elle porte un tee-shirt bleu, sur lequel est écrit « métropole grand Lyon », le nom de son employeur. Bientôt, elle ne l’aura plus. 
>

Abonnez-vous

Cet article fait partie de l’édition abonnés. Pour lire la suite, profitez d’une offre découverte à 1€.

Contribuez à consolider un média indépendant à Lyon, en capacité d’enquêter sur les enjeux locaux.

  • Paiement sécurisé
  • Sans engagement
Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89Lyon. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#Grève

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Plus d'options