Actualités, enquêtes à Lyon et dans la région

Liquidation de Railcoop : autopsie d’un déraillement annoncé

La société Railcoop devrait être officiellement liquidée ce lundi 15 avril. Derrière une com’ bien rodée, des trous énormes dans le budget (entre autres) permettaient de prédire le crash de la coopérative « citoyenne » chargée de relancer le train Lyon-Bordeaux. Une déroute qui interroge sur le désinvestissement de l’État et la libéralisation du secteur ferroviaire.

, ,
Édition abonnés
Vue sur les voies ferrées depuis la tour To Lyon. ©MA/Rue89Lyon
Vue sur les voies ferrées depuis la tour To Lyon.

L’annonce ne faisait plus vraiment de doute. Acculée financièrement, la coopérative ferroviaire Railcoop a annoncé le 27 mars dernier sa liquidation à venir, le 15 avril prochain, devant le tribunal de commerce de Cahors.
Officiellement, la raison avancée est un contentieux juridique entre l’entreprise et ACC-M, le prestataire chargé de rénover les deux (vieilles et polluantes) rames acquises par Railcoop auprès de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour tenter de relancer la liaison ferroviaire entre Lyon et Bordeaux. En réalité, le mal était plus profond.

Abonnez-vous

Cet article fait partie de l’édition abonnés. Pour lire la suite, profitez d’une offre découverte à 1€.

Contribuez à consolider un média indépendant à Lyon, en capacité d’enquêter sur les enjeux locaux.

  • Paiement sécurisé
  • Sans engagement
Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89Lyon. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#Métropole de Lyon

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Plus d'options