Actualités, enquêtes à Lyon et dans la région

Risques industriels à Lyon : « Une usine, c’est un système qui dérive en permanence vers l’accident »

[Info Rue89Lyon 2/2] Pourquoi la pollution aux perfluorés a-t-elle si longtemps été minimisée par l’État dans la Vallée de la chimie ? Pourquoi d’autres risques majeurs demeurent-ils ? Dans cette interview, le chercheur de l’ENTPE Emmanuel Martinais décortique pour Rue89Lyon les logiques de gestion des risques industriels par ceux censés les contrôler, les inspecteurs de la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal).

Édition abonnés
Le site industriel d'Arkema depuis la plateforme de la gare SNCF de Pierre-Bénite, au sud de Lyon.

500 sites inspectés, 54 contrôles inopinés, 14 inspections de canalisations dans le Rhône… Début juillet, la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal) a publié son rapport annuel sur la sécurité et le contrôle des sites industriels en Auvergne Rhône-Alpes. Un bilan qui met en avant le travail de fond réalisé par les inspecteurs, notamment dans la Vallée de la chimie. Des rapports dont l’objectif est de répondre à la demande de transparence, venu du grand public, sur les risques industriels à proximité des grands bassins de population comme Lyon.

Dans le Rhône, 99 mises en demeure ont été rédigées par les inspecteurs de la Dreal. Au final, 7 amendes ont été distribuées et les agents ont donné 11 astreintes financières. Le bilan de l’instruction fait état de « 9 décisions sur des dossiers soumis à autorisation » et de « 3 décisions sur des dossiers soumis à enregistrement. » Malgré le nombre impressionnant de mises en demeure posées par les services de l’État, aucune fermeture n’est mentionnée. Des éléments qui peuvent surprendre.
Pour comprendre la logique de ce service de l’État, nous avons interrogé Emmanuel Martinais. Chercheur à l’ENTPE (École nationale des travaux publiques à Vaulx-en-Velin), il s’intéresse à l’évolution de la réglementation sur les risques technologiques et au travail de ces inspecteurs de la Dreal. Parfois rassurante, souvent inquiétante, son analyse permet de mieux comprendre ce travail et ses difficultés. Il nous permet également de cerner certains ressorts du scandale de la pollution aux polluants éternels, les fameux perfluorés.

Cet article fait partie de l’édition abonnés. | Déjà abonné ? Connectez-vous

Abonnez-vous maintenant pour poursuivre votre lecture

Abonnez-vous
Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89Lyon. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#Pollution aux perfluorés

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Plus d'options