Actualités, enquêtes à Lyon et dans la région

Au centre Sévigné à Lyon, 100 ans d’accès aux soins pour les plus démunis

Le plus vieux centre hospitalier de Lyon va fermer ses portes à la fin de l’année 2023. Après plus d’un siècle de bons et loyaux services, le Centre Sévigné (Lyon 3ème) n’accueillera plus de patient·es, pour des raisons financières. Rue89Lyon revient sur l’histoire de cette institution lyonnaise, lieu d’accès aux soins pour tous et toutes.

Édition abonnés
Les soeurs promulguaient les premiers soins au Dispensaire Général de Lyon. ©FDGL

Malgré la mobilisation de ses soignant·es et patient·es et malgré les grèves et pétitions, la fin 2023 marquera la fin d’une histoire. Celle du Centre Sévigné, un centre de santé situé dans le troisième arrondissement de Lyon, à deux pas de la préfecture du Rhône.
C’est à la fin du XIXème siècle que l’idée d’ouvrir un nouveau dispensaire dans l’Est de Lyon émerge. Le Centre médical Sévigné que l’on connaît aujourd’hui ne s’est jamais totalement détaché de son passé de dispensaire duquel il tient son esprit charitable. Reconnu d’utilité publique en 1833, il continue de favoriser l’accès au soin pour toutes et tous depuis sa conversion en centre de santé en 1976.
Géré par la Fondation Dispensaire général de Lyon (FDGL) depuis 1854, le Centre avait survécu à une première menace de fermeture dans les années 1970. Néanmoins, le fonctionnement du Centre reste trop coûteux pour la Fondation, qui, au printemps 2023 en est venue à la décision de le fermer. Retour sur l’histoire de cette institution qui a soigné nombre de Lyonnais·es.

Lisez la suite pour 1€

En profitant de notre offre d’essai, résiliable en ligne à tout moment.

Pour accéder à cet article, il faut être abonné. Pourquoi ?

Les informations exclusives, les enquêtes et certains reportages constituent l’édition abonnés de Rue89 Lyon. En tant que média indépendant, nos ressources proviennent de nos lectrices et lecteurs abonnés, aucun milliardaire ni groupe bancaire ne nous finance.

Nous demandons à nos lecteurs une faible contribution pour disposer à Lyon d’un média critique des pouvoirs, capable d’enquêter et de traiter les enjeux locaux en profondeur et dans la durée.

Chaque abonnement compte. Toutes nos recettes sont investies dans un journalisme local indépendant, dont la force et la réactivité dépend directement du nombre d’abonnés actifs.

Je m’abonne 

Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89Lyon. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#L'anti-Routard de Lyon

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Plus d'options