Actualités, enquêtes à Lyon et dans la région

Aides à domicile à Lyon : « Nous attendons des actes. Le don de soi, on n’en peut plus »

Du lundi au dimanche, de jour comme de nuit, les aides à domicile interviennent chez les personnes dépendantes pour les accompagner dans leur quotidien. Une profession nécessaire mais mal connue et peu valorisée, dont les conditions de travail se sont encore dégradées avec l’épidémie de Covid-19. Afin d’augmenter les faibles salaires, le gouvernement devrait débloquer 200 millions d’euros.

Édition abonnés
Aides à domicile. Image d'illustration - University-of-the-Fraser-Valley_CC-BY-2.0-

Enquête dans la région de Lyon sur ces « dernières de corvée », comme certaines se nomment.

« Il faut intégrer les aides à domicile dans le service public, ce sont les oubliées de cette crise ! », scande une personne au mégaphone, lors de la manifestation des personnels sociaux et soignants qui s’est tenue le jeudi 15 octobre à Lyon.
« Invisibles », les aides à domicile le sont même jusque dans le cortège. Aucune banderole ou pancarte ne les représente.
Didier Guthmann, qui tient la permanence syndicale CGT Lyon 7e – 8e des salariées de l’aide à domicile et du service à la personne, était à la manifestation avec une aide à domicile et admet ne pas en avoir croisé d’autres.
J’ai interrogé une dizaine de manifestants. Personne ne semble en connaître dans le cortège ce jour-là, alors qu’elles étaient appelées par les syndicats à venir défiler pour protester contre leurs conditions de travail par temps de Covid-19.
Un événement symptomatique de la profession : isolées les aides à domicile peinent à faire valoir leurs droits et valoriser leur métier.

« Des aides à domicile, je n’en connais pas ici, mais j’en vois plein aux Prud’hommes », remarque une conseillère prud’homale présente à la manifestation.

Lisez la suite pour 1€

En profitant de notre offre d’essai, résiliable en ligne à tout moment.

Pour accéder à cet article, il faut être abonné. Pourquoi ?

Les informations exclusives, les enquêtes et certains reportages constituent l’édition abonnés de Rue89 Lyon. En tant que média indépendant, nos ressources proviennent de nos lectrices et lecteurs abonnés, aucun milliardaire ni groupe bancaire ne nous finance.

Nous demandons à nos lecteurs une faible contribution pour disposer à Lyon d’un média critique des pouvoirs, capable d’enquêter et de traiter les enjeux locaux en profondeur et dans la durée.

Chaque abonnement compte. Toutes nos recettes sont investies dans un journalisme local indépendant, dont la force et la réactivité dépend directement du nombre d’abonnés actifs.

Je m’abonne 

Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89Lyon. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#Santé

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles

Autres mots-clés :

#covid-19#Métropole de Lyon#personnel soignant#personnes âgées#Santé#Société#soin
Plus d'options