Habillage
Comment parle-t-on des attentats ? Un débat à Lyon ce mardi 22 janvier
Rencontrons-nous
Les journalistes de Rue89Lyon sont dans la ville. Des débats, des événements, des animations de conférences ou d'avant-premières de films, des interventions : rencontrons-nous aussi "in real life".
Rencontrons-nous  Société 

Comment parle-t-on des attentats ? Un débat à Lyon ce mardi 22 janvier

actualisé le 20/01/2019 à 20h39

Expliquer, décrire, interpeller. Jouer un rôle. Les propos tenus à la suite des attentats -de 2015 notamment- dans les médias nationaux, par les journalistes et les politiques, ont fait l’objet d’un passionnant numéro de la revue « Mots. Les langages du politique ».

Plusieurs des auteur.e.s de ces travaux se retrouveront ce mardi 22 janvier sur la scène de l’amphi Leclair, à Sciences-Po Lyon, pour un débat organisé par ENS Editions et animé par Rue89Lyon.

Dans ce numéro, qui s’attèle à décortiquer un épais corpus de production médiatique (écrite et télévisuelle), la pratique du journalisme est particulièrement ré-interrogée.

A la suite d’attentats, particulièrement ceux que le pays a vécus en 2015, quels mots ont été utilisés pour définir et pour décrire ? Quelles stratégies éditoriales, quels dispositifs de couverture et de traitement ont été mis en place ?

En versant de manière assez unanime dans un « journalisme d’empathie », le professionnel est-il sorti de son rôle ?

Autant de questions auxquelles répondront quelques un.e.s des auteur.e.s des études éditées dans la revue, au cours d’une discussion et d’un débat auquel vous êtes invités à participer.

Gérôme Truc, chargé de recherche au CNRS, rattaché à l’Institut des Sciences sociales du Politique, qui est l’un des coordinateurs du dossier, a ainsi décrit l’intérêt de la recherche pour le sujet et cette analyse du discours :

« Lorsque nous avons lancé l’appel à contributions sur les ‘Discours post-attentats’, nous avons reçu plus de 40 propositions de travaux. Ce qui est assez exceptionnel. »

« Ici, le journaliste est citoyen très clairement »

Parmi les travaux, on relève ceux de Katharina Niemeyer (université du Québec à Montréal) consacrés au mémorial que Le Monde a réalisé pour les victimes des attentats du 13 novembre 2015, sur le modèle de celui que le New York Times avait conçu en 2001.

La chercheuse rapporte les propos de Sophie Kauffmann, journaliste du Monde, racontant ce qu’a provoqué l’initiative éditoriale lancée au sein de la rédaction  :

« Ici, le journaliste est citoyen très clairement, mais après je n’avais pas du tout prévu que cela allait prendre ce côté émotionnel ; j’étais assez surprise par la vulnérabilité de jeunes journalistes. J’ai couvert des guerres, j’arrivais toujours à mettre une barrière, puis je ne supporte pas la violence au cinéma, cela me remue trop, cela me perturbe… […] Cela m’a frappé que les jeunes journalistes, cette fois-ci, aient beaucoup de mal à séparer les choses. »

La banderole de tête de la marche républicaine. ©Rue89Lyon

La banderole de tête de la « marche républicaine » (11 janvier 2015) à Lyon. ©Rue89Lyon

Les mots d’un président

Une autre des études sélectionnées pour concevoir ce numéro est dédiée spécifiquement aux discours prononcés par François Hollande, à la suite des attentats survenus en 2015 et durant son mandat de président de la République.

Pour les décortiquer, la chercheuse a eu accès à des mails produits et transmis en interne par les conseillers de l’Elysée. Elle relève avec précision à quel point le propos politique a été corrélé au « sentiment populaire ».

Le dossier est riche d’un grand nombre d’analyses qui portent aussi sur l’aspect sériel et dramatique de tels événements, sur les injonctions faites au citoyen via les médias. Et la conférence doit permettre de les faire entendre mais aussi de poser des questions sur la puissance des mots en de pareilles circonstances.

« Médias, politiques, citoyens. Quels discours après les attentats ? ». Mardi 22 janvier de 18 heures à 20 heures à Sciences-Po Lyon, 14 avenue Berthelot, Lyon 7e (Amphi Leclair). Entrée libre.

Voir tous les articles de ce blog
L'AUTEUR
Dalya Daoud
Dalya Daoud
Redchef à Rue89Lyon.

En BREF

Les gérants d’un Super U quittent leur emploi après le bad buzz autour de leur chasse safari

par Dalya Daoud. 5 827 visites. 3 commentaires.

A Villeurbanne, les usagers et opérateurs des trottinettes électriques gênantes seront verbalisés

par Rue89Lyon. 5 900 visites. 1 commentaire.

Le père Preynat condamné par l’Eglise et réduit à l’état laïc

par Rue89Lyon. 354 visites. Aucun commentaire pour l'instant.