Habillage
Fortnite : ces fausses applications qui vous veulent du mal
Les mémoires d'un pixel
Tout dernièrement m'étant trouvé sur le point de faire le dernier "game over !", j'ai songé à rechercher la clef du festin ancien, où je reprendrais peut-être appétit - Arthur Rimbaud -
Blogs  Les mémoires d'un pixel 

Fortnite : ces fausses applications qui vous veulent du mal

actualisé le 05/07/2018 à 18h43

[Blog] Il peut bomber le torse et revendiquer à l’heure actuelle plus de 150 millions de joueurs dans le monde, le jeu Fortnite de l’éditeur Epic Games est plus qu’une réussite inattendue. L’engouement qu’il suscite ne semble pas retomber et des joueurs plus ou moins jeunes et sans expérience continuent d’affluer. Rien d’étonnant donc à ce que les cybercriminels de la planète en fassent leur terrain de chasse.

Il y a quelques jours, la société allemande spécialisée dans l’édition de logiciels de sécurité, G Data, a détecté un Trojan Android qui se fait passer pour l’application du jeu Fortnite.

Ce que le commun des mortels ignore, c’est que l’appli n’est pas encore disponible et qu’elle est annoncée pour le courant de l’été.

Le jeu multiplateforme Fortnite a déjà généré plusieurs millions de dollars de revenus depuis sa sortie, un véritable jackpot qui n’est d’ailleurs pas sur le point de se terminer grâce à des sites complets et son mode Battle Royal, gratuit et littéralement emprunté à un autre hit du moment, PlayerUnknown’s Battlegrounds.

Disponible sur iOS depuis quelques mois, l’application a été annoncée sur Android pour l’été 2018… elle devrait logiquement trouver son public qui se compose de joueurs assez jeunes et… de plus en plus impatients ! Naturellement, les cybercriminels et autres adeptes de filouteries numériques se frottent les mains devant des proies aussi peu méfiantes et imprudentes.

Profitant du succès du jeu ne compte plus le nombre d’applications prétendument dédiées au célèbre Fortnite. Devant la recrudescence d’escroqueries et autres piratages de comptes, Epic Games a donc jugé utile d’envoyer un mail d’alerte à ses joueurs afin de les sensibiliser face aux arnaques potentielles.

Méfiez-vous des abonnements et pièges à codes malveillants

Il suffit de faire un petit tour sur Youtube pour tomber sur des vidéos destinées à un public assez jeune qui indiquent comment installer facilement Fortnite sur des appareils Android. Elles proposent par exemple de se rendre sur des sites qui offrent la fameuse application (qui s’avérera n’être qu’un service SMS coûteux) en échange d’un simple numéro de téléphone portable.

D’autres sites sont encore plus agressifs : derrière l’application Fortnite pour Android se cache en réalité le malware DroidJack, un cheval de Troie de type RAT (remote access tool) qui ouvrira en grand tous les accès de votre l’appareil au cybercriminel (attention aux courants d’air !).


Voir tous les articles de ce blog
L'AUTEUR
Achille Micral
Achille Micral
Tout dernièrement m'étant trouvé sur le point de faire le dernier game over ! J'ai songé à rechercher la clef du festin ancien, où je reprendrais peut-être appétit.

En BREF

Week-end du 14 juillet à Lyon : deuxième pic de pollution à l’ozone

par Rue89Lyon. 310 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Finale de la coupe du monde : la Ville de Lyon change d’avis et installera un écran géant place Bellecour

par Pierre Petitcolin. 2 320 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Relaxe pour le sans-papiers qui s’était immolé au tribunal de Lyon

par Rue89Lyon. 387 visites. 1 commentaire.