Habillage
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
A Lyon, Nuit Debout tente de se relever
Actualité 

A Lyon, Nuit Debout tente de se relever

par Alice Forges.
Publié le 31 mars 2017.
Imprimé le 17 juin 2021 à 18:40
3 233 visites. 1 commentaire.
À l’occasion du premier anniversaire du mouvement Nuit Debout, un appel national invite à une nouvelle occupation des places afin de remettre sur pied « les débats citoyens ». Un rassemblement est prévu place Guichard dès ce vendredi soir.

Les Nuits Debout ont vu le jour l’année dernière, dans le contexte de la Loi Travail. Des citoyens se sont rassemblés sur des places publiques, de jour comme, parfois, de nuit. À Paris, c’était place de la République.

À Lyon, la place Guichard a été occupée du 9 avril au 31 mai 2016. Les premiers soirs pouvaient réunir plus de 1 000 personnes. Débats, ateliers, commissions, actions, Nuit Debout voulait renouveler la manière de faire de la politique. De manière horizontale, sans chef, ni porte-parole.

Ce vendredi 31 mars et samedi « 32 mars », Nuit Debout reprend du service à Lyon, place Guichard, à partir de 17h. L' »occupation » de la place a été déclarée en préfecture.

Cet évènement s’inscrit dans un mouvement national, avec une quinzaine de villes concernées dont, également, Grenoble.

 

Au programme : ateliers, agora… pour « reprendre le pouvoir »

Les organisateurs ambitionnent 600 personnes tout au long de la soirée, qui débutera par l' »agora », sorte d’assemblée générale. Au cours de celle-ci sera notamment évoquée la question de la suite des Nuits Debout :

« Nous ferons un point sur ce que chacun désire concrètement, sur les thématiques à aborder, le mode de diffusion, et sur les mobilisations en cours ailleurs en France. »

Ensuite, plusieurs ateliers se tiendront, autour de l’éducation, avec par exemple des enseignants de REP +, des élections, avec Piratons2017, des relations femmes-hommes…

Le but de cette reprise des Nuits Debout? La même chose que l’année dernière. « C’est un espace de contre-pouvoir », selon un organisateur.

« C’est un lieu de convergence de toutes les mobilisations alternatives défendant la solidarité, la justice sociale et écologique, la démocratie réelle. Les objectifs de court terme vont s’affiner dans les jours à venir avec les gens qui seront présents ».

L'AG de "Nuit Debout Lyon" appelée Agora le jeudi 14 avril vers 22 heures. ©LB/Rue89Lyon

L’AG de « Nuit Debout Lyon » appelée Agora le jeudi 14 avril 2016 vers 22 heures. ©LB/Rue89Lyon

L'AUTEUR
Alice Forges

En BREF

Avec le bail réel solidaire, la Métropole de Lyon veut contrôler les prix

par Bertrand Enjalbal. 366 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Lyon : une manifestation « pour les libertés et contre les idées d’extrême droite » ce dimanche

par Rue89lyon. 1 252 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Covid : la situation continue de s’améliorer dans le Rhône

par Bertrand Enjalbal. Aucun commentaire pour l'instant.
×