Habillage
Tango de feu à l’opéra de Lyon
Mon oeil en coulisses
Un blog critique de spectacles, d'opéras, de concerts jazz, et de vidéos des coulisses. Il a pris fin en novembre 2014.
Blogs  Mon oeil en coulisses 

Tango de feu à l’opéra de Lyon

Sur la feutrine rouge de l’amphi de l’Opéra de Lyon la colère, la nostalgie et la hargne de William Sabatier. Le bandonéoniste a convié son copain argentin, Diego Flores à laisser éclater son talent brut et saccadé. Toutes les périodes du tango vont être fumées et jetées aux 200 spectateurs.

NOVpresse_Tango_Flores_Sabatier

L’un au bandonéon, l’autre au chant fraichement arrivé de Mendoza (Argentine). Manque les fumeurs, le parquet cramoisi des faubourgs de Buenos-Aires, les danseurs passionnés, la poussière étouffante.

Les deux copains déroulent, se défoulent avec complicité. L’artiste français alterne divan et instrument. Ses confessions dézinguent les mauvais goûts de son père et pleurnichent le tango perdu des bals argentins. Ses doigts et son torse font sortir les notes en souffrant et en savourant. Ca fait pleurer, ça remue les entrailles, ça touche juste et profond. On voudrait envahir la scène pour déplacer son corps au cœur du tango mais on se fige puisque l’on stationne à l’opéra de Lyon.

Quand Diego Flores jette à terre sa cravate, il a déjà balancé le meilleur de sa partition : une voix suave alternant le doux et le piquant. C’est excitant de plaisir et enrobé comme une caresse sensuelle. On se prend à le voir tomber le costume collant : il nous dégoupille un timbre de crooner argentin.

Le génie chaud et sincère sur la feutrine rouge abîmée, de l’amphi de l’opéra de Lyon.

Amphi de l’Opéra de Lyon.
William Sabatier, Diego Flores.
21 et 22 novembre 2014
20H30.
Tarif : 10 et 16 euros.


Voir tous les articles de ce blog
L'AUTEUR
Denis de Montgolfier - blogueur
Deux blogs sur des critiques de spectacles et quelques escapades politiques, tenus jusqu'en décembre 2014.

En BREF

Pic de pollution à l’ozone : la circulation différenciée appliquée a minima à Lyon

par Rue89Lyon. 924 visites. 1 commentaire.

Canicule à Lyon : les bibliothèques sont fraîches et ouvrent plus tôt ✌️

par Rue89Lyon. 827 visites. 5 commentaires.

Des étudiantes de l’EM Lyon classées de façon graveleuse, dans un groupe privé Facebook

par Rue89Lyon. 2 350 visites. 2 commentaires.