Société 

Le Harlem Shake des footballeurs de Saint-Etienne ou l'affreux retour de la Tecktonik

Non, ce n’est pas parce qu’il est écrit de Lyon que cet article est nécessairement anti-stéphanois. Mais là, alors qu’il ne s’agit même pas d’une histoire de derby, on ne peut que se désoler de la dernière prestation des joueurs de l’ASSE.

Première équipe de D1 à se lancer dans une version personnelle de Harlem Shake, ce phénomène qu’on aime qualifier de « planétaire », Saint-Etienne démarre par quelques pas de tecktonik (style de danse qu’on espérait croyait mort et enterré), réalisés par un joueur affublé d’un masque de Bart Simpson.

La chorégraphie s’organise dans les vestiaires sous les yeux de Christophe Galtier, un entraîneur à peine perturbé. Et s’achève dans une sorte d’orgie du meilleur goût.

Fun fun fun, la communication de Saint-E’.

 


L'AUTEUR
Dalya Daoud
Dalya Daoud
Redchef à Rue89Lyon.
En BREF

Les Jours : raconter l’actu comme une série

par Rue89Lyon. 202 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Parlons contre-pouvoirs : deux journées d’idées à l’Opéra de Lyon

par Rue89Lyon. 221 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Quand une promo sur les pots de Nutella provoque des émeutes dans les supermarchés

par Rue89Lyon. 872 visites. 1 commentaire.
%d blogueurs aiment cette page :