Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Société 

Un bad trip dû à une pâte à pizza hallucinogène

par Jeremy El Mlaka.
Publié le 27 décembre 2012.
Imprimé le 11 mai 2021 à 00:42
647 visites. 1 commentaire.
Faire sa propre pâte à pizza : c’est l’assurance d’une bonne pizza. Encore faut-il choisir la bonne farine. C’est ce que nous révèle l’expérience hallucinante vécue par une habitante du nord de l’Ain, victime d’un bad trip non consenti, après avoir mangé une pizza maison. Comme le révèle Le Progrès (payant).

Un soir de septembre, elle décide de se concocter une pizza, à base de farine bio sans gluten. Rien de bien dangereux en apparence pour cette physiothérapeute. Mais le jour suivant la dégustation, elle ne se sent pas tout à fait comme d’habitude. Troubles de la vision, douleurs céphaliques et abdominales, hallucinations : elle décide de se rendre chez son médecin qui l’enjoint de garder le lit pour une durée de 48 heures. Sans arriver à déterminer la cause du mal.

Une fois remise, persuadée d’avoir été victime d’une intoxication alimentaire, elle entreprend des recherches. Ses doutes se focalisent rapidement sur la farine dont elle s’est servie, et, au magasin où elle l’a achetée, on lui révèle que ladite farine a été retirée de la vente à la demande du fabricant.

La raison avancée est surprenante. Si la farine en question était bien sans gluten, il s’avère qu’elle contenait du datura, une plante toxique, considérée comme un stupéfiant.

La mère de famille qui n’a pas spécialement goûté ce voyage hallucinogène, exige d’être indemnisée par Moulin Pichard, le fabricant, qui, très logiquement, lui accorde en tout et pour tout le remboursement du paquet de farine.

 

 

L'AUTEUR
Jeremy El Mlaka

En BREF

A Lyon ce dimanche, nouvelle marche pour « une vraie loi climat »

par Rue89Lyon. 733 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Covid : à Lyon et dans le Rhône une pression encore forte à l’hôpital

par Bertrand Enjalbal. 322 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

A Lyon, la justice saisie contre l’utilisation de l’hélicoptère de la gendarmerie en manifestation

par Oriane Mollaret. 422 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×