Habillage
Actualité 

Après la mobilisation, l’IUFM de Saint-Etienne obtient un sursis

Formateurs, étudiants et personnel technique du site IUFM de Saint-Etienne se sont réunis ce jeudi matin (une cinquantaine au total), devant le rectorat de Lyon pour protester contre les menaces de fermeture du site de la Loire.

Alain Helleu, secrétaire général de l’université de Lyon 1, avait en effet annoncé le 20 février dernier sa volonté de l’intégrer au campus lyonnais à la rentrée 2013.

 

 

« Avec la masterisation des IUFM, les étudiants doivent déjà financer leur formation deux ans de plus. A Saint-Etienne, beaucoup sont d’origines modestes, et venir se loger à Lyon représenterait un coût supplémentaire » explique Annie Chenet, professeur formatrice.

 

Une mesure qui concernerait 600 étudiants et 50 postes de formateurs ou de personnel non-enseignant. La délégation qui a rencontré le directeur de cabinet du recteur, ce jeudi matin, a estimé la rencontre « très positive ».

 

Et pour cause,  il n’est plus question pour le moment de fermer ce site, reconnu comme un des plus actifs du territoire. Le collectif dit cependant « rester vigilant » quant à une hypothétique « réorganisation ».

 

Rassemblement devant le rectorat

 

« Pour nous c’était important de venir ici, d’appuyer nos professeurs pour dire que cette fermeture n’était absolument pas justifiée » lancent Estelle et Helder, étudiants en master 1 sciences de l’éducation. « A Saint-Etienne, on a une super qualité d’enseignement et un très bon contact entre nos formateurs et les enseignants Ligériens. On a voulu montrer qu’on est prêts à se mobiliser encore plus ; on reste attentifs à ce qui va se passer sur la suite. »

 

L'AUTEUR
Sarah Bosquet

En BREF

Covid-19 : en Haute-Loire, les hospitalisations ont décuplé en 10 jours

par Bertrand Enjalbal. Aucun commentaire pour l'instant.

Covid-19 : dans le Cantal, les hospitalisations ont quadruplé en septembre

par Bertrand Enjalbal. 494 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Covid-19 : la Savoie, département bientôt classé « en rouge » ?

par Bertrand Enjalbal. 1 011 visites. Aucun commentaire pour l'instant.