A la une  Politique 

À Lyon, qui veut des photos à 5 euros de Marine Le Pen avec des chevaux ?

Marine Le Pen entre en campagne ce week-end et elle a choisi Lyon pour y tenir ses « Assises présidentielles » et dérouler un programme désormais bien connu. Un ralliement « culturel » a créé un peu de surprise tout comme des goodies étonnants.

Avant son discours de clôture ce dimanche 5 février, la candidate du Front National a fait détailler ses grandes propositions tout au long du week-end. Elles sont 144 au total, remises sur un petit document d’une dizaine de pages.

Samedi, les figures du parti étaient déjà là pour se partager les grands thèmes à la tribune. « Rendre la parole au peuple » pour Marion Maréchal Le Pen, « l’immigration et le terrorisme » forcément liés pour Florian Philippot, ou la sécurité sociale pour Steeve Briois.

Steeve Briois lors des Assises présidentielles du Front National à Lyon le 4 février 2017. Photo BE/Rue89Lyon

Steeve Briois lors des Assises présidentielles du Front National à Lyon le 4 février 2017. Photo BE/Rue89Lyon

Un programme FN pur jus où il est question de « retrouver la France ». On fait donc siffler l’Union Européenne, l’euro, l’espace Schengen, le droit du sol, le droit d’asile jugé « automatique » ou la gabegie que serait l’aide médicale d’état offerte aux migrants. Droit du sang, retour du franc et des frontières, préférence nationale pour l’emploi.

Du Le Pen dans le texte.

Du FN, il n’y a du reste pas grand chose d’autre de visible. Dans les allées et la grande salle du centre des congrès de la Cité Internationale, tout ou presque est siglé Marine présidente. Même les goodies, façon photo de mariage.

Une photo en vente lors des Assises présidentielles du FN à Lyon le 4 février 2017. Photo BE/Rue89Lyon

Une photo en vente (à 5 euros) lors des Assises présidentielles du FN à Lyon le 4 février 2017. Photo BE/Rue89Lyon

À la tribune, les critiques ciblent les « on ». Fillon, Macron et Mélenchon. Ce dernier, qui parlera depuis Eurexpo à Chassieu quasiment en même temps que Marine Le Pen dimanche 5 février, reste malgré tout peu égratigné.

Fillon et surtout Macron, en meeting ce samedi du côté de Gerland, sont clairement les deux adversaires. Hamon, candidat du Parti Socialiste, ne semble pas exister ou si peu.

Le ralliement du comédien Franck de Lapersonne

Dans ce déroulé attendu du parti frontiste, une petite surprise est venue se glisser. Elle vient du comédien Franck de Lapersonne. Il n’était pas seulement au premier rang à côté de Marine Le Pen mais s’est exprimé devant les militants et sympathisants.

Un ralliement de conviction pour le comédien qui s’est fendu notamment de quelques déclarations qui ont fait mouche : « Victor Hugo n’a pas appris l’arabe et ça me fait plaisir de le savoir » ou en qualifiant le parterre de « héros mythologiques ».

Le comédien Franck de Lapersonne posant pour des photos avec les militants FN à Lyon le 4 février 2017. Photo BE/Rue89Lyon

Le comédien Franck de Lapersonne posant pour des photos avec les militants FN à Lyon le 4 février 2017. Photo BE/Rue89Lyon

Un ralliement qui peut surprendre. S’il a été récemment vu dans Palace, Franck De Lapersonne a notamment tourné dans les dernières productions de Gérard Mordillat, cinéaste et écrivain sympathisant du Parti Communiste.

Il semblait en tout cas très à l’aise en multipliant photos et accolades. Et à part ça ? Pas grand chose.

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Bertrand Enjalbal
Bertrand Enjalbal
Journaliste à Rue89Lyon
En BREF

Géolocalisation par Snapchat : « Si on me tue un jour, on pourra me retrouver »

par Rue89. 345 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

TGV Lyon-Turin : La ministre des Transports annonce une « pause » aux contours encore flous

par Rue89Lyon. 696 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Bastion Social » : malgré l’interdiction préfectorale, le GUD a manifesté à Lyon

par Rue89Lyon. 1 503 visites. 6 commentaires.