Environnement  Société 

Des donneries à Lyon : donner et récupérer, nouveau principe à la déchèterie

actualisé le 29/04/2016 à 10h29

Depuis le mois de novembre 2015, la Métropole de Lyon a mis en place un nouveau système de récupération d’objets : les donneries. Dans le but d’éviter le gaspillage, il s’agit de donner, c’est en tout cas le principe de ces espaces aménagés dans 9 des 18 déchèteries de l’agglomération. Comment ça marche et qui en bénéficie ?

Donnerie de la déchèterie du 9e arrondissement de Lyon / © Mélany Marfella

Donnerie de la déchèterie du 9e arrondissement de Lyon / © Mélany Marfella

Vous les avez peut-être vues s’il vous arrive d’aller jeter un vieux grille-pain, une étagère bancale ou des branches de thuya. De grosses boîtes rouges et blanches toutes neuves, qui ne passent pas inaperçues dans le paysage souvent vétuste et fade des déchèteries. Pas là pour faire joli : elles servent d’espaces de stockage pour les objets réutilisables ou réparables.

A la déchèterie du 9e arrondissement de Lyon, pas d’affiche à l’entrée sur ce « nouveau » système de récupération. Des tracts sont en revanche distribués aux clients de la déchèterie. Pour Olivier Mancini, responsable du site,

« C’est une très bonne initiative mais ça aurait dû être mis en place depuis bien longtemps. » (Pour l’intégralité de son propos, vous pouvez écouter l’audio ci-dessous)

A cela, Emeline Baume, conseillère communautaire Europe Écologie-Les Verts (EELV) à la Métropole de Lyon, à l’initiative du projet, répond qu’il « fallait trouver les moyens tant pour l’aspect esthétique des locaux [qui ont coûté près de 60 000 euros] que pour l’acheminement des dons ».

Mais le principe n’est pas nouveau puisqu’il existe déjà en Moselle depuis un an, en parallèle des réseaux de recycleries ou de ressourceries qui fonctionnent aussi à Lyon mais qui ne sont pas en lien avec les déchèteries.

 

Ce que vous pouvez y déposer :

 

 

  • Des objets multimédia (téléviseur, ordinateur, téléphones ou appareils photo)
  • Des articles de loisirs (équipements sportifs, instruments de musiques, jouets, livres, CD et DVD)
  • De l’équipement de maison (mobilier, décoration, vaisselle, petit et gros électroménager, outils de bricolage ou de jardinage, attirail pour bébé, bagages, et même des bijoux).

Objets non acceptés : Vêtements, linge, baskets, déjà pris en charge par les Espaces Vêtements du Coeur.

« Un objectif plus profond » : aider les plus démunis

Ils sont alors récupérés et/ou réparés par les associations qui ont répondu à l’appel de la Métropole de Lyon pour ensuite être redistribués ou mis au service des personnes dans le besoin.

Parmi les associations partenaires : Le Foyer Notre-Dame des Sans Abris, Emmaüs, Rhône Emplois et Développement (REED), Les Espaces Vêtements du Cœur, le Collectif La Clavette, l’Envie Rhône et Estime.

Emeline Baume explique :

« Avec les donneries, la démarche n’est pas la même que dans les recycleries, l’objectif est plus profond. On veut faire vivre nos associations, grandes ou petites, et surtout qu’elles ne mènent pas ce genre d’initiatives dans leur coin, dans des hangars saturés. »

Leur transport est donc pris en charge par Veolia, l’entreprise prestataire des déchèteries. Un mode de fonctionnement compris dans le budget annoncé par la Métropole de Lyon qui prévoit 200 000 euros d’aide aux associations partenaires du projet, échelonnés sur deux ans. Cette année, quatre nouvelles donneries devraient voir le jour dans les déchèteries de Vaux-en-Velin, Vénissieux, Villeurbanne-Sud, et Décines pour « accompagner les citoyens vers une consommation responsable », tel est le souhait d’Emeline Baume. Pour le responsable de la déchèterie du 9e,

« L’initiative ne peut que prendre de l’ampleur. Il y a déjà entre 500 et 1 000 personnes qui viennent chaque semaine. Et encore, on est en période hivernale, le moment où la fréquentation des déchèteries est la plus basse. »

Partager cet article

L'AUTEUR
Mélany Marfella
En BREF

La piscine de Gerland rouvrira finalement en attendant le futur bassin promis

par Rue89Lyon. 450 visites. 1 commentaire.

Les archives de Lyon ont besoin de vos photos de mariage

par Rue89Lyon. 515 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 451 visites. Aucun commentaire pour l'instant.