Politique 

« Ville à vivre », la vidéo à mourir (de rire) du candidat UMP à la mairie de Lyon

actualisé le 09/11/2013 à 17h52

Humeur / Ça s’américanise à Lyon avec un premier clip de campagne pour le champion de l’UMP, Michel Havard, qui propose une « subtile » critique du maire sortant à travers un montage vidéo tout aussi « subtil » sur du jazz manouche un brin désuet.

Nostalgique Michel Havard ? Pas forcément. Son message est plutôt clair : donner des couleurs à la ville de Lyon. Pour ce faire, rien de plus simple, griser la cité, montrer les encombrements, les travaux, les routes barrées, filmer la pluie, montrer des vieux qui s’emmerdent sur un banc, des cafetiers et leurs clients qui s’emmerdent, des jeunes qui s’emmerdent…

« STOP », Michel Havard dit « stop ». Il l’écrit plutôt. Avec un effet visuel et sonore que seuls les spécialistes pourront vraiment apprécier mais qui aurait, murmure-t-on, donné des idées à Alfonso Cuarón pour Gravity, son prochain long métrage…

 

Be Kind Rewind…

Un rewind (retour rapide) plus tard, histoire de rassurer tout le monde et de montrer que rien n’est inéluctable, on peut enfin se projeter dans l’avenir. Un avenir UMP. Car après l’orage, vient le sauveur qui domine la cité, Michel, niché sur la colline de Fourvière, Ipad à la main, nous  démontre que l’on peut être filloniste et 2.0.

Encore une fois, les spécialistes apprécieront la qualité du tracking sur cette image de la ville qui reprend des couleurs entre ses mains. Les vieux, enfin, se marrent de tout leur dentier, les enfants à l’avenir plus certain font ce qu’ils font de mieux (jouer) et les cafetiers se remettent quand même un peu à bosser. On voit même des cyclistes qui roulent sans encombre (une image réalisée sans effets spéciaux, on est bien à Lyon en 2013 pourtant), des noirs s’en allant de dos (sic) et d’autres qui dansent sur la tête.

Pas de bol, le film a été tourné un jour un peu nuageux, du coup, l’image reste terne, tremblotante même parfois, et ne rend pas toujours hommage au message pourtant si explicite. Nuageuse et tremblotante, voilà à quoi pourrait bien ressembler la campagne de l’UMP. Ce parti qui, à Lyon, veut rassembler toute l’opposition à Collomb, associant à sa couleur bleue, l’orange centriste et le vert d’Europe Écologie-Les Verts.

Après un sourire, Michel Havard s’en va. Il laisse derrière lui une question : « Et vous, vous êtes avez moi ? ». Pas sur ce coup là, non…

Partager cet article

L'AUTEUR
Mickael de Drai
Mickael de Drai
Journaliste et vidéaste pénible pour Rue89Lyon et La brèche
En BREF

La piscine de Gerland rouvrira finalement en attendant le futur bassin promis

par Rue89Lyon. 467 visites. 1 commentaire.

Les archives de Lyon ont besoin de vos photos de mariage

par Rue89Lyon. 536 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 459 visites. Aucun commentaire pour l'instant.