Tribune 

Habiter place des Terreaux pendant la Fête des Lumières, le cauchemar

Yanis habite place des Terreaux (Lyon 1er) et pendant les quatre jours que dure la Fête des Lumières, il vit l’enfer. Il a donc décider de prendre un billet de train pour regarder le concours des Miss France dans une autre ville.

Une interview réalisée par l’équipe des étudiants en dernière année de journalisme de l’ISCPA à Lyon, qui tient à jour un site, luminews sur le « côté obscur » de l’évènement.

Par Maxime Lelong, étudiant.

 

Partager cet article