Politique 

Cumul des mandats : c’est officiel, le PS a enterré sa promesse

Les cumulards du PS avaient jusqu’au 1er octobre pour démissionner. Résultat : il en reste plus de 220… et cela ne dérange plus la direction du parti.
C’est encore difficile à croire, mais il faut bien se rendre à l’évidence : pendant deux ans, les militants du PS, les électeurs socialistes et les médias ont été victimes d’une hallucination collective.

Ils s’étaient persuadés que le PS s’était engagé à interdire le cumul des mandats à ses parlementaires, sans attendre qu’une loi impose la même règle aux autres partis.

>Lire la suite sur Rue89.

Le cumuloscope sur Rue89.

Partager cet article