Cultures 

Invités à Villeurbanne pour un festoche « pas pareil »

Spectacles de rue, danse, mimes et concerts, bienvenue au festival «pas pareil» qui, dans les rues de Villeurbanne et pour la modique somme de rien, opère chaque année, un retour à ces festivités d’antan où l’on montrait des ours à la foule pendant qu’un acrobate cracheur de feu tentait de prendre le dessus sur un joueur de flûte. On exagère à peine.

 

Commençons par la (super)star : Didier Super et sa désormais célèbre – bien que non encore joué à Broadway, sans doute pour d’obscures histoires de contrats – comédie musicale, sobrement intitulée Didier Super La Comédie Musicale! (Et si Didier Super était la réincarnation du Christ ?). Où il est question de milliardaire dépressif, de témoins de Jéhovah, d’un président de la République déprimé et de cascades en BMX.

Quelque chose nous dit que la proximité géographique entre le Nordiste et la compagnie belge Les Royales Marionnettes n’est pas pour rien dans la foutraquerie annoncée du spectacle Et ta sœur ? : où un, entre autres, vice-champion de lancer de crotte de nez affronte sa sœur spécialiste du perçage de tympans.

Guère moins fantaisiste, L’Éléphant vert, avec son «théâtre d’intervention déambulatoire» mettant en scène, dans Le Meilleur Ami de l’homme, des Homme-chiens.

 

Corps Migrateurs

 

Il y a aussi des noms étranges, comme La Clique sur la Mer et son Orphéon sur la Ville, un sextet, qui nous promet des valses felliniennes. Des noms plus familiers comme les Lyonnais de La Hors De qui invitent des amis Burkinabés (Téguérer-Danse) pour une pièce sans frontière baptisée Corps migrateurs, questionnant, il y a de quoi, la «Liberté de circulation».

Heureusement, aux Invites, on circule librement, ainsi que Chez Leandre : «Leandre, dans la rue tu es chez toi», celui-ci répondant «je suis un clown et la rue est ma maison». Vous l’aurez compris, Leandre Ribera est un clown de rue et un mime – l’AFMA (Association Française des Mimophobes Associés) est priée d’aller soigner son mal ailleurs le temps de la durée des Invites pour ne pas déclencher d’émeutes.

Côté musique, honneur à la reine des connes, des zazous et de tout ce qui s’ensuit, Brigitte Fontaine, au roi du slam (mais pas que) Saul Williams et au popeux cockney Baxter Dury, à voir absolument après sa prestation fameuse cette année à l’Epicerie Moderne.

Autant de «noms» qui ne devraient guère faire d’ombre au tout puissant orchestre Poly-rythmo, sans doute le plus vieil orchestre d’Afrique (42 ans d’existence) et véritable légende béninoise en matière de soul, funk et afro-beat. Avec en ouverture les Burkinabés Kokondo Zaz & Sahab Koanda, surnommé le « roi de la poubelle » pour sa musique développement durable à bases d’instruments de récup’. Un clin d’œil à la récente guerre des poubelles lyonnaises ?

Les Invites de Villeurbanne. 

Du mercredi 20 au samedi 23 juin

Par Stéphane Duchêne

 

Partager cet article
Tags

L'AUTEUR
Le Petit Bulletin
Le Petit Bulletin
L’hebdo gratuit des spectacles à Lyon
En BREF

La piscine de Gerland rouvrira finalement en attendant le futur bassin promis

par Rue89Lyon. 471 visites. 1 commentaire.

Les archives de Lyon ont besoin de vos photos de mariage

par Rue89Lyon. 537 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Tous unis, tous solidaires » ou le Bon Coin du bénévolat lyonnais

par Rue89Lyon. 459 visites. Aucun commentaire pour l'instant.