Société 

Allô ? Mes canalisations sont gelées !

Glaglagla / Rester sans eau à cause d’une canalisation gelée est devenu un problème récurrent en cette semaine de froid sibérien. Des personnes nues sous leur douche témoignent…

Réveil à 8 heures. Anne s’apprête à prendre sa douche. Mais surprise : l’eau ne coule pas. Dépitée, elle enfile un peignoir et sonde le tas de paperasse qui traîne sur son bureau. Elle retrouve la dernière facture de Véolia et appelle la société. 25 min d’attente plus tard, elle finit par raccrocher, sans réponse.

Sur Internet, le site de l’opérateur lui indique qu’elle pourrait « se servir de son sèche-cheveu » pour faire fondre le bloc de glace qui bouche son tuyau d’eau. Mais le conseil la laisse sceptique :

« Je ne vois pas comment je pourrais brancher mon sèche-cheveu dans ma cage d’escalier. Et je crains que cette solution ne soit dangereuse. »

Pierre Gabriel, directeur commercial de Flexelec, une entreprise implantée dans l’Est Lyonnais confirme, surtout « si le tuyau est en plastique, pas s’il est en métal ». Depuis deux semaines, cette société spécialisée en câbles chauffants ne connaît pas la crise :

« Nos ventes se sont envolées ! De plus en plus de gens sont demandeurs de mesures préventives. Avec un câble chauffant protégeant le tuyau, il est difficile que ce dernier gèle. »

Mais quand les canalisations arrivent tout de même à geler, Véolia décline toute responsabilité. Anne l’a bien compris après avoir concerté ses voisins, dans la même situation. L’opérateur n’intervient que si le compteur ne marche pas. Dans les autres cas, c’est au propriétaire d’appeler le plombier.

« Et bien sûr, notre régie est tout aussi débordée, déclare Anne. Ils assurent que le problème sera tout de même réglé cette semaine. »

Entre temps, beaucoup de victimes de la vague de froid se munissent de packs d’eau et squattent les douches de leurs copains. D’autres solutions plus originales font surface. Baptiste, par exemple, a même inventé un dispositif chez lui pour se laver :

“J’ai posé un plot (un cube de rangement Ikea) dans la baignoire afin de ne pas avoir les pieds qui baignent dans l’eau de lavage. Je prends ma douche, debout sur le plot comme une bimbo au milieu d’une piscine californienne (le vulgos et soleil en moins). Puis c’est vidange de l’eau à l’aide d’un seau que je verse dans la cuvette des chiottes, dix mètres plus loin. Soit environ six allez-retour « salle de bain-toilettes ». Grrr.”

Baptiste a aussi voulu utiliser du Destop pour déboucher ses canalisations. Apparemment, il n’est pas le seul à avoir eu cette idée, car dans la supérette de son quartier, il y avait pénurie du produit dans les rayons hier.

 

Partager cet article
Tags