Tir de LBD à Lyon : l’Etat condamné par le tribunal administratif

Pour la première fois, un tribunal administratif a condamné l’Etat pour un tir de LBD reçu par une manifestante. Dans une décision du 25 novembre, les juges lyonnais ont reconnu “la responsabilité sans faute de l’Etat du fait des dommages causés par les mesures prises pour le rétablissement de l’ordre” à l’occasion d’une manif de Gilets jaunes. La victime, Mélodie, recevra 800 euros.