Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Infos, enquêtes à Lyon et dans la région
Sécheresse : quelles restrictions à Lyon et dans le Rhône ?
Actualité 

Sécheresse : quelles restrictions à Lyon et dans le Rhône ?

par Oriane Mollaret.
Publié le 17 août 2022.
Imprimé le 27 septembre 2022 à 12:39
1 336 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

En raison de la sécheresse prolongée qui touche Lyon, la préfecture du Rhône a pris des restrictions qui se sont appliquées dès le mercredi 10 août, sur la majeure partie du département. Initialement prévues jusqu’au 16 août, elles ont été prolongées jusqu’au 4 septembre. Les particuliers comme les collectivités sont concernés.

À compter du mercredi 10 août, la préfecture du Rhône a placé le département en situation de crise en raison de la sécheresse. Les dernières précipitations dignes de ce nom remontent à plus de cinq mois et le débit des cours d’eau ainsi que le niveau des nappes souterraines sont particulièrement préoccupants. Quant aux prévisions météorologiques du Rhône, elles n’affichent pas encore de date de sortie définitive de ce long épisode de sécheresse.

De nouvelles mesures ont été prises par arrêté le 12 août 2022 compte tenu du risque élevé d’incendie : la circulation et le stationnement ont été interdits en dehors des routes aux forêts de la Cantinière, de la Pyramide et des Landes du Beaujolais jusqu’au 16 août 2022 inclus.

La majeure partie du Rhône placée en situation de « crise »

Autant de raisons qui ont motivé la préfecture du Rhône a étendre la situation de crise aux parties du département qui étaient jusque-là moins concernées par la sécheresse, à savoir le Nord et l’Ouest.

Désormais, la zone concernée s’étend de Mornant jusqu’à l’extrémité nord du Rhône, et de l’Est lyonnais jusqu’à la limite ouest du département. La ville de Lyon est bien sûr concernée. Seuls l’extrême Sud et l’Est du Rhône y échappent pour le moment, mais sont tout de même en « alerte renforcée ».

Pas besoin d’aller bien loin pour saisir l’ampleur de cet épisode de sécheresse. Dans la métropole de Lyon, la situation est préoccupante. « On est sur un niveau de sécheresse jamais connu au XXe siècle », alertait Pierre Athanaze, vice-président de la Métropole de Lyon en charge de l’environnement, à l’occasion d’un point presse organisé le 8 août dans le parc de Miribel-Jonage. Là-bas, les étendues verdoyantes ne sont plus qu’un lointain souvenir, remplacées par un tapis cassant d’herbe brûlée par le soleil.

Quelles restrictions d’eau à Lyon et dans le Rhône pour lutter contre la sécheresse ?

Dans ce contexte de crise, de nouvelles restrictions d’eau s’appliquent dans le Rhône pour lutter contre la sécheresse. Elles concernent majoritairement les usages domestiques : les particuliers sont concernés, tout comme les collectivités.

Ainsi, il est désormais interdit d’aller récupérer de l’eau dans les cours d’eau ou les nappes souterraines, d’arroser son potager dans la journée (de 9h à 20h), de remplir ou compléter sa piscine, d’arroser les pelouses, les espaces verts et les terrains de sports, de laver sa voiture, sa façade ou sa toiture, et enfin de faire fonctionner des fontaines et brumisateurs en circuit ouvert.

Le parc Buisson Rond, à Chambéry, en plein épisode de sécheresse, le 28 juillet 2022.
Le parc Buisson Rond, à Chambéry, en plein épisode de sécheresse, le 28 juillet 2022. ©Florian Pépellin via Wikimedia Commons

Les usages économiques de l’eau, notamment pour l’agriculture et l’industrie, sont également soumis à des restrictions. Les plus consommateurs d’eau, comme l’aspersion (arrosage en pluie très fine), sont désormais interdits.

Sur le site de la préfecture du Rhône, une carte interactive est disponible pour identifier les restrictions d’eau en vigueur dans sa commune, et avoir plus d’informations sur cet épisode de sécheresse particulièrement violent.

Quelles restrictions à Lyon et dans le Rhône pour lutter contre les risques d’incendies ?

Depuis le 12 août 2022, le préfet a pris un nouvel arrêté interdisant l’accès aux forêts de la Cantinière, de la Pyramide et des Landes du Beaujolais. La circulation ainsi que le stationnement des personnes et des véhicules en dehors des routes sont interdites.

D’abord prévues jusqu’au 16 août 2022, ces restrictions ont été étendues par la préfecture jusqu’au 4 septembre « compte tenu du risque élevé dans le département du Rhône, et considérant l’incendie du 13 août 2022 à Vaux-en-Beaujolais ». Ce qui concerne aussi les mesures ci-dessous.

L’usage de feux d’artifice ainsi que de lanternes volantes est proscrit sur tout le département du Rhône. Il est aussi recommandé d’éviter l’usage de tout appareil provoquant des étincelles (disqueuse ou débroussailleuse), d’éviter de fumer dans des zones inflammables, ainsi que de faire des barbecues sauvages.

Article actualisé le 18/08/2022 à 10h07
L'AUTEUR
Oriane Mollaret
Oriane Mollaret

En BREF

ZFE à Lyon : les écologistes présentent leur projet final et son périmètre élargi

par Marie Allenou. 406 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Un rassemblement en soutien aux mobilisations en Iran à Lyon

par Oriane Mollaret. 320 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Deux nouveaux accidents à la raffinerie de Feyzin, au sud de Lyon

par Oriane Mollaret. 917 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×