A Lyon, les révélations d’antifas conduisent au licenciement d’une néonazie

Après des révélations du Groupe Antifasciste Lyon et Environs sur Twitter, la dentiste néonazie arborant des tatouages SS, proche du réseau Blood and Honour, a été licenciée par son employeur.