Habillage

Clélie Mercier, militante du collectif « copain des migrants », invitant les mineurs isolés à se rendre au centre d’accueil de la Sarra.

actualisé le 05/07/2018 à 16h28

Clélie Mercier, une des étudiante qui milite au sein du collectif "copains des migrants", le jour de l'expulsion du squat des jeunes migrants le 29 mai dernier. ©Pierre Petitcolin

Clélie Mercier, une des étudiante qui milite au sein du collectif « copains des migrants », le jour de l’expulsion du squat des jeunes migrants le 29 mai dernier. ©Pierre Petitcolin
Tags