Habillage

Clélie Mercier, militante du collectif « copain des migrants », invitant les mineurs isolés à se rendre au centre d’accueil de la Sarra.

actualisé le 05/07/2018 à 16h28

Clélie Mercier, une des étudiante qui milite au sein du collectif "copains des migrants", le jour de l'expulsion du squat des jeunes migrants le 29 mai dernier. ©Pierre Petitcolin

Clélie Mercier, une des étudiante qui milite au sein du collectif « copains des migrants », le jour de l’expulsion du squat des jeunes migrants le 29 mai dernier. ©Pierre Petitcolin
Tags

En BREF

A Lyon, 5ème pic de pollution de l’hiver aux particules fines

par Rue89Lyon. 481 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

TNP de Villeurbanne : trop peu de femmes candidates pour la prochaine direction

par Rue89Lyon. 474 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Dans la région lyonnaise, un énième concert de black metal néonazi

par Rue89Lyon. 17 247 visites. 2 commentaires.