Habillage

12, rue du gazomètre – Crédit Eva Thiébaud