Habillage

Jocelyn Pellegrini à la taille du bonsaï – Crédit Eva Thiébaud