A la une  Société 

Allô ? La 4G dans le métro de Lyon à partir de 2019

On l’avait abandonnée pour privilégier le wifi, mais c’est finalement la solution 4G qui a été choisie pour permettre aux usagers des TCL de téléphoner dans le métro. Dans deux ans.

Le Sytral, l’organisme de gestion des transports en commun de la Métropole (TCL), l’a annoncé non sans fierté ce jeudi.

Disposer d’une connexion internet dans le métro à Lyon et son agglomération avait été une promesse de Gérard Collomb, alors candidat à sa propre succession à la tête de la municipalité. Ce projet figure d’ailleurs dans le plan de mandat 2015-2020 du Sytral. Et au moment de sa rédaction, on hésitait entre une connexion 4G ou Wifi dans les stations du métro.

En 2015, le Sytral annonçait le wifi pour 2017. En janvier 2017, le syndicat mixte finissait par annoncer le report de la date à 2019. Et ce 23 novembre 2017, cette date est confirmée et précisée (fin 2019), avec le retour de la solution 4G.

C’est Orange qui a été choisi : le Sytral a signé avec cet opérateur en septembre 2017 une Convention d’Occupation du Domaine Public avec Orange. En toute discrétion. Le gestionnaire du réseau TCL explique :

« Endossant le rôle d’opérateur « coordinateur », Orange va développer une infrastructure mutualisée avec l’ensemble des autres opérateurs, permettant une couverture optimale et la diffusion des services de tous les opérateurs télécom.

Orange initiera en 2018 l’installation des équipements dans un environnement contraint et en cohabitation avec les travaux de modernisation du réseau engagés dans le cadre du projet Avenir Métro. »

Lyon après Toulouse, Lille et Rennes

Metrologif par François Sola à la station Saxe-Gambetta.

Metrologif par François Sola à la station Saxe-Gambetta.

Alors que 6,7 millions d’euros étaient prévus sur le plan de mandat en cours du Sytral, pour la réalisation de l’équipement, le Sytral affirme dans son communiqué que « les coûts d’investissements sont entièrement pris en charge par l’attributaire du contrat d’occupation ». Les négociations auront duré, mais elles ont bien abouti.

D’autant qu’en 2012, le Sytral se montrait très sceptique sur l’utilité même d’un tel déploiement, initié à Paris notamment. Interrogé, le gestionnaire du réseau lyonnais estimait :

« Contrairement à Paris, les temps de trajet dans le métro à Lyon sont généralement très courts. L’installation d’un réseau 3G ou WiFi demanderait un investissement important pour un usage très faible. »

Maintenant que Toulouse vient d’inaugurer sa propre 4G dans son métro ce mois (assurée par quatre opérateurs ici, Orange, Free, SFR et Bouygues), Lyon ne pouvait pas rester à la traîne. Pourtant, la ville arrivera malgré tout un peu après la première vague  : le principe de la 3G/4G devrait être prêt à Lille en 2018. C’est à peu près le même calendrier qui est annoncé pour le métro de Rennes.

« Allô ? Je suis à Charpennes, j’entre dans le métro mais t’inquiète je capte » : ça, c’est pour 2019.

 

Partager cet article

L'AUTEUR
Rue89Lyon
Rue89Lyon

Premier pure player d’informations lyonnais.
100% gratuit, indépendant et participatif.

En BREF

La manifestation des antifas à Lyon interdite par le préfet du Rhône

par Rue89Lyon. 1 404 visites. 1 commentaire.

De drôles de reprises de Jonnhy Hallyday, dénichées par Harry Cover

par Rue89Lyon. 625 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Label Market « Jaquette et diamant » : le bon son de Lyon en circuit court

par Bertrand Enjalbal. 302 visites. Aucun commentaire pour l'instant.