Rencontrons-nous
Les journalistes de Rue89Lyon sont dans la ville. Des débats, des événements, des animations de conférences ou d'avant-premières de films, des interventions : rencontrons-nous aussi "in real life".
Environnement  Rencontrons-nous  Société 

5 raisons de venir au salon des vins « Sous les pavés la vigne » à Lyon

actualisé le 02/11/2017 à 13h32

 La 4e édition lyonnaise du salon « Sous les pavés la vigne« , dédié à la galaxie des vins actuels et naturels, ainsi qu’à leurs nombreux satellites liquides ou solides, se tient les samedi 4 et dimanche 5 novembre au Palais de la Bourse (Lyon 2).

Véritable festival agri/culturel, devenu aujourd’hui incontournable, nous vous donnons cinq bonnes raisons de venir à cette édition.

1. Parce que le vin n’est que la partie émergée de l’iceberg

Le vin bio artisanal, le vin biodynamique, le vin naturel, sont des manifestations très concrètes du bouleversement qui agite aujourd’hui nos territoires.

Alors que le scandale du glyphosate (coucou, Monsanto) occupe largement les médias – 9000 tonnes de cet herbicide « cancérigène probable » sont répandues chaque année en France –, que le bio progresse à petits pas – 6.5% de nos champs sont cultivés en bio, 9% de nos vignobles –, le vin naturel se retrouve en première ligne d’une révolution nécessaire, que seuls les réactionnaires refusent encore en bloc ; une révolution agricole et artisanale, d’abord, mais qui doit évidemment se prolonger jusque dans nos caddies et cabas.

Parce que consommer, c’est voter.

Voter pour un modèle de société au détriment d’un autre : voulons-nous d’un modèle productiviste et consumériste, ou un modèle plus exigeant et éthique ? Au bout du compte, n’en déplaise à certains, l’alternative est aussi simple que cela.

Ho. Un verre, qui fait super bien "tchin tchin" : vous le trouverez au salon Sous les Pavés la Vigne !

Ho. Un verre, qui fait super bien « tchin tchin » : vous le trouverez au salon Sous les Pavés la Vigne ! Waf-waf. ©BE/Rue89Lyon

En mettant sur le devant de la scène des viticulteurs/trices minuscules (par la taille de leur domaine et par l’exemplarité de leur production), nous sommes ouvertement solidaires de cette révolution – en venant à « Sous les pavés la vigne », en buvant et en achetant les vins de ces vigneron•ne•s, vous aussi, vous contribuerez à ce basculement bienfaisant et, de plus en plus, urgent.

2. Parce que culture et agriculture sont liées

Du vin, du vin, du vin ! Mais aussi des livres et leurs auteur•e•s en dédicace, une projection, un débat, de la peinture…

Pour nous, le vin fait aussi office de lien et de lubrifiant entre différentes disciplines a priori, et croyons-nous à tort, éloignées les unes des autres.

On débat à Sous les Pavés la Vigne !

Le samedi 4 novembre, dès 14h30, on se pose des questions existentielles, et notamment : « Internet a-t-il tué le vin à la papa ? » Avec notamment Antoine Gerbelle et Olivier Grosjean, tous deux partagés (écartelés ?) entre web et papier, et animé par Antonin Iommi-Amunategui. En guise d’apéro, la projection d’un best-of du nouveau média du vin, 100% indépendant et participatif, Tellement Soif


Car l’éthique et le soin de ces pratiques viti-vinicoles particulières peuvent, dans une certaine mesure, se comparer à toutes ces disciplines, considérées comme plus intellectuelles et artistiques, et où d’ailleurs – comme dans le vin – les impostures sont courantes et tout aussi nuisibles.

Il n’est d’ailleurs pas anodin qu’on qualifie parfois les vins naturels de vins « d’auteurs ».

En somme, rien de plus normal pour un salon des vins naturels que d’ouvrir ses portes à toutes sortes « d’auteurs » : écrivain•e•s, journalistes, cinéastes, artistes… dans un assemblage digne d’un châteauneuf-du-pape (ce vin qui peut embarquer jusqu’à treize cépages différents).

3. En novembre, à Lyon, on boit naturel ou rien !

Eh oui, en quelques années, novembre est carrément devenu « le » mois du vin naturel à Lyon. Dans un laps de temps qui déborde même légèrement ce mois de novembre, il y a désormais tellement d’événements consacrés à notre boisson préférée qu’il est devenu difficile d’en tenir le compte : on se rendra donc directement sur le site dédié pour se mitonner un agenda aux petits oignons…

4. Le quart d’heure mythique !

A Lyon, on innove : pour la première fois à « Sous les pavés la vigne », toutes éditions et villes confondues, et pour la première fois dans un salon des vins, aura lieu un happening que nous avons appelé le « quart d’heure mythique ».

En clair et en bref, durant chaque journée du salon, soit les samedi 4 et dimanche 5 novembre, pendant une quinzaine de minutes environ – et sans aucune annonce préalable, sinon c’est pas drôle –, les vigneron•ne•s dégaineront une cuvée mythique : vieux millésime délicieux, cuvée rare ou épuisée, vin non encore mis en bouteilles… et la feront goûter aux visiteurs présents à ce moment-là. Bien sûr, le quart d’heure mythique n’aura pas lieu au même moment chaque jour.

Être présent•e au moment de cette rare dégustation éphémère sera donc une belle cerise sur le gâteau !

Retrouvez tout le programme et la liste complète des exposants notamment sur les réseaux sociaux.

Ça, c'était Sous les Pavés la Vigne, en 2016 au Palais. Rendez-vous les 4 et 5 novembre en 2017, même endroit.

Ça, c’était Sous les Pavés la Vigne, en 2016 au Palais. Rendez-vous les 4 et 5 novembre en 2017, même endroit.

5. Il y aura tellement de bonne nourriture

Pendant le salon, le samedi comme le dimanche, vous pourrez (vous et vos enfants) vous sustenter avec une large proposition food. La Cuisine Itinérante sera une fois de plus de la partie, tout en bio/bon/local. Mais aussi Profil Grec et Mattia Carfagna. Sachez qu’une petite fête finale, dimanche soir, sera donnée dans cet endroit joli et encore peu connu qu’est l’Insted.

C’est le collectif À la Prime Heure (cuisiniers et cavistes de bon goût) qui prévoit une série de petits plats d’automne et, pour continuer sur une bonne note, une sélection de bons vins.

 

Partager cet article

Voir tous les articles de ce blog
L'AUTEUR
Antonin Iommi-Amunategui
Editeur chez Nouriturfu, co-producteur avec Rue89Lyon du salon des vins naturels et actuels à Lyon "Sous les pavés la vigne".
En BREF

A Lyon, 2ème pic de pollution aux particules fines de l’automne

par Rue89Lyon. 298 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

A Lyon, 4e manif contre la loi travail 2 : La jeunesse n’est pas dans la rue

par Rue89Lyon. 411 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Weinstein et cie : la nécessaire prise de conscience des hommes

par Heteroclite. 210 visites. 1 commentaire.